TEST: 2262

Rencontre avec Gülay Öztürk, la présidente d’Izmir Accueil

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 11/01/2022 à 18:30 | Mis à jour le 12/01/2022 à 08:23
Photo : Gülay Öztürk
Gülay öztürk Izmir

Née à Bayonne (Pyrénées-Atlantiques) de parents d’origine turque, Gülay Öztürk s’est installée à Izmir en Turquie après ses études secondaires en France. Diplômée de droit, elle exerce actuellement en tant qu’avocate*. En parallèle, elle a décidé de créer l’association Izmir Accueil, afin de rassembler autour d’activités conviviales les Français et francophones d’Izmir.

 

 

J'ai remarqué qu'il y avait ce besoin de rencontres pour beaucoup de personnes installées à Izmir

Lepetitjournal.com Istanbul : Comment avez-vous décidé de créer ce troisième accueil de Turquie ?

Gülay Öztürk : Lorsque je me suis installée à Istanbul pour effectuer mon stage dans un cabinet d'avocats francophone, je n'avais presque aucune connaissance, et donc peu d’activités et de liens sociaux en dehors du travail.

C'est lors d'un renouvellement de carte d'identité au Consulat que j'ai aperçu une brochure d'Istanbul Accueil ; j'y ai tout de suite adhéré. C'est grâce à cette association que j'ai fait beaucoup de rencontres, de découvertes, et que j'ai pris plaisir à participer à des moments conviviaux, notamment lorsqu'on se retrouvait chez des adhérents pour des apéros ou des cafés de quartier. Grâce à ces nouveaux liens d'amitié, de vrais moments d'échanges, je me suis sentie plus intégrée à la ville. C'était aussi beaucoup plus amusant de faire des visites de la ville à plusieurs, plutôt que seule et sans guide.

Une fois rentrée à Izmir, j'ai voulu retrouver cette même ambiance, avec la possibilité de nouvelles découvertes, et créer et partager un espace de convivialité avec des personnes de même culture et de même langue.

J'ai également remarqué via les groupes francophones présents sur les réseaux sociaux, qu'il y avait ce besoin de rencontres pour beaucoup de personnes installées à Izmir. C'est donc en découvrant ce besoin, et motivée par les bons souvenirs que je gardais d'Istanbul Accueil, que je me suis lancée dans cette aventure.

Je tiens à ajouter qu'Albane, l’ancienne présidente d'Istanbul Accueil, m'a beaucoup encouragée dans cette prise de décision, et m'a très vite mise en contact avec le réseau FIAFE (Fédération Internationale des Accueils français et Francophones d'Expatriés), réseau auquel Izmir Accueil est maintenant affilié, en tant que 3ème Accueil de Turquie après Istanbul et Ankara !

J'ai également eu la chance d'avoir le soutien de Madame la Consule honoraire de France à Izmir, Zeliha Toprak, du directeur de l'Institut français de Turquie à Izmir, José-Maria Queiros, et celui de Monsieur le Consul général de France à Istanbul, Olivier Gauvin, ainsi que toute son équipe. 

 

Nous retrouvons en majorité des familles franco-turques

Pouvez-vous nous parler de la communauté française et francophone d’Izmir ? 

Il faut savoir que le profil des Français et francophones est un peu différent à Izmir, car nous retrouvons en majorité des familles franco-turques.

Il y a quand même quelques expatriés, comme les membres de l'OTAN, qui s’installent pour quelques années. Nous pouvons compter également les professeurs qui exercent dans les écoles turques francophones : le lycée Saint-Joseph, le lycée Tevfik Fikret, les écoles Piri Reis. Il y a aussi les professeurs de l'Institut français d'Izmir. Ce dernier a d’ailleurs nouvellement intégré au sein de son établissement, par l'intermédiaire du CNED, la possibilité d'obtenir un diplôme équivalant à un diplôme français, ce qui, jusqu'à présent, n’était possible que pour les élèves du lycée français Pierre Loti à Istanbul et pour ceux du lycée Charles de Gaulle à Ankara. C'est une très bonne nouvelle, particulièrement pour les familles expatriées à Izmir, pour lesquelles il est fondamental que leurs enfants puissent obtenir un diplôme français afin de poursuivre leurs études en France sans rencontrer de difficultés d'adaptation au système éducatif français.

 

La Cigale, accolé à l'Institut français accueille très souvent les Français et francophones

Quels sont vos "lieux de prédilection" à Izmir ?

Les quelques lieux souvent fréquentés par les Français et francophones de la ville sont la pâtisserie Léone, qui se situe à Alsancak (mais aussi à Urla), et qui permet de retrouver les saveurs françaises.

Un très joli restaurant nommé La Cigale, qui se trouve accolé à l'Institut français et qui accueille très souvent des Français et francophones, comme le laisse imaginer son nom. C’est aussi dans ce restaurant que nous avons fait notre lancement le 10 décembre dernier.

 

Izmir Accueil
Gülay Öztürk et Lise Sur, au cocktail d'ouverture d'Izmir Accueil le 10 décembre 2021, à la Cigale

 

Izmir Accueil
Au cocktail d'ouverture d'Izmir Accueil le 10 décembre 2021, à la Cigale, avec Zeliha Toprak (Consule honoraire de France à Izmir), José-Maria Queiros (directeur de l'Institut français de Turquie à Izmir) et Florence Ögütgen (conseillère des Français de l'étranger en Turquie)

 

Izmir Accueil
Au cocktail d'ouverture d'Izmir Accueil le 10 décembre 2021, à la Cigale

 

Le Centre d'Art Arkas fait partie également de nos fréquentations à Alsancak et à Urla. Aussi appelé Musée Arkas, il contient de magnifiques tableaux, et présente des installations et différentes expositions ouvertes au public. Nous souhaitons d'ailleurs prochainement en inclure la visite dans notre programme.

 

Nos projets prendront forme en fonction du nombre de bénévoles, des attentes de nos membres et de leurs contributions

Quels sont les projets d’Izmir Accueil pour cette année 2022 ?

Nous avons beaucoup d'envies et beaucoup d'idées mais tout dépendra de la motivation des membres bien sûr. Pour le moment, nous sommes une équipe de trois bénévoles avec Lise Sur au poste de secrétaire générale, Armağan Kızıleniş au poste de trésorier, et moi-même au poste de présidente.

Nous envisageons d'organiser régulièrement des cafés-rencontres pour accueillir les nouveaux arrivants et ceux qui viennent découvrir l'association.

En outre, nous aurons des visites guidées, parfois dans la ville, parfois dans ses alentours. Nous proposerons également des visioconférences avec une guide-conférencière francophone qui travaille sur différents thèmes portant sur les cultures turque et française.

Nous avons aussi depuis bien longtemps le projet d'organiser des conférences et des visites en commun avec Istanbul Accueil et Ankara Accueil, afin d’élargir notre cercle de connaissances et "se découvrir" entre Français et francophones de Turquie !

Si des bénévoles se présentent pour diversifier les activités de l'association, on pourra également proposer  celles-ci à nos membres. L'idéal serait de pouvoir former plusieurs pôles (activités, événementiel, réseaux sociaux, communication etc.) au sein de l’association, afin de partager les tâches et fonctionner plus efficacement, prenant exemple sur Istanbul Accueil.

Par ailleurs, nous aurons un pôle solidarité pris en charge par Nathalie Ritzmann qui s'est gentiment portée bénévole pour ce poste et dont je ne doute pas de la réussite !

Pour résumer, je dirais que nos projets prendront forme en fonction du nombre de bénévoles, des attentes de nos membres et de leurs contributions, car il est difficile de prévoir tout cela dès le départ dans la mesure où nous sommes une toute nouvelle association. Mais nous sommes très confiants et optimistes pour la suite !

> Pour rejoindre Izmir Accueil : izmiraccueil@gmail.com 

> Pour suivre Izmir Accueil : Facebook ; Instagram 

 _______________

(*) Inscrite sur la liste de notoriété du Consulat général de France à Istanbul

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale