Lundi 16 décembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Istanbul : Retour sur les commémorations du 11 novembre (PHOTOS)

Par Nathalie Ritzmann | Publié le 13/11/2019 à 10:14 | Mis à jour le 14/11/2019 à 04:36
commémoration armistice 11 novembre istanbul turquie

Comme tous les ans à la date anniversaire, l'Armistice a été commémorée à Istanbul le 11 novembre 2019. La cérémonie a débuté dans le carré français du cimetière musulman de Topkapı avec la lecture d’Al Fatiha, la première sourate du Coran, par l’imam Osman Gökrem, entouré par le Père Georges de la paroisse catholique de Saint-Louis des Français.

.
Commémoration de l'Armistice au cimetière musulman de Tokapı-Istanbul.  Crédit : Consulat de France Istanbul

Des gerbes ont ensuite été déposées par Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul, le représentant du Consulat Général d’Allemagne, la Consule Générale Adjointe d’Angleterre, le colonel Philippe Boulogne, attaché de défense, ainsi qu’une délégation d’élus d’origine franco-turque d'Alsace et du Grand Est invités à assister à ces cérémonies du souvenir.

.
Autour du colonel Philippe Boulogne, la délégation d'élus franco-turcs d'Alsace et du Grand Est.

Cette première partie à laquelle ont participé différents représentants des corps militaires et une délégation de l’école Pierre Loti s’est terminée par la sonnerie aux morts, suivie par une minute de silence.

C’est ensuite au cimetière catholique latin de Feriköy que s’est poursuivie la commémoration où plusieurs autres diplomates, représentants de la communauté française d'Istanbul ainsi que des élèves des lycées Saint-Michel, Saint-Benoît et Sainte-Pulchérie sont venus se joindre.

.
Les représentants des lycées francophones Saint-Benoît, Saint-Michel et Sainte-Pulchérie.

Le Consul Général de France à Istanbul a évoqué le 101ème anniversaire de l'Armistice du 11 novembre 1918 qui a mis fin à la Première Guerre Mondiale. Il a notamment rappelé : « Dans ce cimetière de Feriköy, qui regroupe trois carrés militaires français, reposent 26 839 corps : certains sont morts en Crimée aux côtés des soldats ottomans et britanniques, certains, pendant la première guerre mondiale et d’autres pendant l'occupation d'Istanbul qui l'a suivie… Dans le cimetière de Topkapı où nous étions réunis auparavant, reposent 179 soldats musulmans des troupes françaises d'occupation d'Istanbul et Zonguldak, morts entre 1918 et 1923. »

.
Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul lors de la cérémonie au cimetière latin catholique de Feriköy.

Le père Georges a ensuite pris la parole avant de terminer par une prière pour tous ceux qui sont morts durant les affrontements.

.
Le père Georges.

De nouvelles gerbes ont été déposées par Bertrand Buchwalter, le colonel Philippe Boulogne, Serge Dickschen, Consul Général de Belgique, le représentant du Consulat Général d’Allemagne, Georgina Soultanopoulou, Consule Générale de Grèce, Lorraine Fussey, Consule Générale Adjointe d'Angleterre et Peter Shae, Consul Général Adjoint des Etats-Unis.

.
Dépôt de gerbes par Bertrand Buchwalter

 

.
Dépôt de gerbes par Serge Dickschen.

Après la sonnerie aux morts et la minute de silence respectée par l'assemblée ont retenti les hymnes nationaux turc et français.

.

 

.

A l’issue de cette commémoration, direction le Palais de France où huit jeunes élèves de l’école Pierre Loti ont à leur tour évoqué en français et en turc des souvenirs émouvants de la Grande Guerre.

Ce fut ensuite dans une ambiance plus décontractée que s’est terminée la journée qui a permis à la délégation des élus turcs d’Alsace et du Grand Est menée par Ömer Demir, conseiller municipal à Mutzig et Soydan Kurun, conseiller municipal à Altkirch de s’entretenir plus longuement avec le Consul Général de France.

.
 De gauche à droite Bertrand Buchwalter, Consul Général de France à Istanbul, Ömer Demir, conseiller municipal à Mutzig et Soydan Kurun, conseiller municipal à Altkirch.

Au programme des conversations, la préparation du projet de traversée du Bosphore à la nage entre Üsküdar et Beşiktaş prévue fin mai 2020 avec la participation de 20 nageurs français et 20 nageurs istanbouliotes.

.
David Saglamer, Conseiller Régional du Grand Est aux côtés de Bertrand Buchwalter.

Ceux-ci porteront sur le dos le drapeau du pays ami, les nageurs turcs le drapeau français et vice-versa, dans le cadre de l’amitié franco-turque en créant ainsi un « pont de l’amitié ». D’autres projets d’événements culturels sont également à l’étude par les élus.

0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

Dubaï Appercu
TROPHÉES AFRIQUE MOYEN ORIENT

Gwénola Cadot, lauréate du Trophée Education

Gwénola Cadot c’est l’exemple même de l’expatriée qui ne se contente pas de suivre son conjoint, mais qui met au contraire à profit les défis de l’expatriation pour se réinventer sans crainte, apprend