MICRO-TROTTOIR – Et si le thé était interdit en Turquie?

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 16/11/2016 à 23:04 | Mis à jour le 16/11/2016 à 16:51

Que serait un kahvaltı (petit-déjeuner en turc) sans son traditionnel çay (thé), boisson préférée des Turcs ? Une vidéo réalisée en caméra cachée, pour une publicité de la marque de thé turc Çaykur, dévoile la réaction abasourdie de clients d’un restaurant. Dans une autre vidéo, des passants s’imaginent devoir vivre sans thé…

Dans cette première vidéo, réalisée en caméra cachée pour la fameuse marque turque de thé Çaykur, les clients d’un restaurant s’apprêtent à déguster un kahvaltı (petit-déjeuner turc), quand le serveur leur annonce qu’il n’y a pas de çay (thé turc). Regards noirs ou abasourdis, la réaction des clients ne se fait pas attendre ! Certains pensent d’abord à une blague, quand d’autres finissent par s’énerver et veulent même s’en aller…

 

Découvrez les réactions les plus drôles :

-"Comment ça il n’y a pas de thé ?"

-"Dans ce cas, vous écrivez à l’entrée ‘petit-déjeuner sans thé’"

-"Je vous ai apporté du lait" -"Du lait ?"

-"Je veux du thé turc normal, pas un autre."

-"Regarde-le, il nous apporte un soda !"

-"Allez viens, on s’en va !" -"Attend, je mange encore un peu"

Le sourire des clients ne revient qu’une fois la supercherie dévoilée et le thé apporté !

 

"Le thé, c’est la vie"

Dans le même genre, une autre vidéo a été réalisée dans les rues de Rize – ville connue pour sa production de thé. Les passants sont interrogés sur la question suivante : "Selon vous, qu’est-ce qui arriverait si boire du thé était interdit en Turquie ?" Désastre, chaos ou révolution répondent certains…

Lepetitjournal.com d’Istanbul a traduit pour vous les meilleures réponses :

-"C’est impossible ! Le peuple se révolterait contre l’Etat."

-"Ça serait impossible de trouver un sens à la vie."

-"Ça serait la fin de ma vie."

-"Ça serait un grand chaos. Le thé, c’est la vie. J’en bois au moins 15 tasses par jour."

-"Malgré l’interdiction, les gens trouveraient un moyen de faire du thé…"

-"Personne n’a assez de pouvoir pour interdire le thé en Turquie !"

-"Je n’ai pas de mots, rien que d’y penser ça me donne des frissons dans le dos… Mes mains tremblent !"

- "Le thé est le carburant des hommes, ce serait la révolte!"

 

Solène Permanne (http://lepetitjournal.com/istanbul) jeudi 17 novembre 2016

Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Istanbul !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Albane Akyuz

Rédactrice en chef de l'édition Istanbul.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale