Lundi 27 septembre 2021
TEST: 2262

La Turquie en proie à des dizaines de feux de forêt

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 30/07/2021 à 00:24 | Mis à jour le 30/07/2021 à 17:08
feux de forêt Turquie

Depuis mercredi 28 juillet, différents foyers d’incendie se sont déclarés dans plusieurs régions de Turquie. Un gigantesque incendie de forêt a d’abord éclaté dans le district de Manavgat (Antalya), contraignant des dizaines de personnes à évacuer. Jeudi 29 juillet, des incendies se sont notamment déclarés près de Bodrum et de Marmaris. 

Ce sont en tout 63 feux de forêt, dans 21 provinces turques qui se sont déclarés en moins de 48 heures. 

La Turquie frappée par des feux de forêt dans diverses régions

Dans la province d’Antalya (Manavgat et Akseki), où ils ont fait 3 victimes, les feux se sont propagés vers l’est, entraînant la fermeture de l’autoroute entre Antalya et Mersin. Des dizaines de villages ont dû être évacués. Mercredi, un gros incendie a également éclaté près d’Osmaniye (à l’est d’Adana). 
Jeudi dans l’après-midi, des feux étaient en cours dans les régions de Marmaris et Bodrum, obligeant à évacuer des hôtels.

Jeudi soir, les autorités turques annonçaient des feux dans davantage de régions, notamment Kayseri, ou encore Manisa. 

 

21 feux n’étaient pas encore maîtrisés jeudi soir, selon ce tweet du ministre de l’Agriculture et des Forêts

 

Des incendies d’origine criminelle ? 

Il y aurait eu quatre départs de feu pour les premiers incendies de Manavgat. Les températures qui avoisinent les 40 degrés et les vents autour de 50km/h attisent les flammes.
D’après le maire d'Antalya, Muhittin Bocek, une origine criminelle pour l'incendie de Manavgat n'est pas à exclure : "Le départ de l'incendie à partir de quatre points différents fait penser à un incendie criminel." 
Promettant une enquête poussée, le président Erdogan a indiqué mercredi soir que : "Tout le soutien nécessaire sera donné" aux citoyens victimes de l'incendie. Jeudi il a annoncé que tous les moyens de l’État étaient mobilisés pour venir à bout de ces incendies.

Interdictions de se rendre dans les forêts de certaines provinces

En réponse à l'ampleur de ces feux, vendredi 30 juillet, les gouverneurs de certaines provinces turques (Istanbul, Bursa, Balıkesir, İzmir, Aydın, Çanakkale, Gaziantep, Niğde) ont annoncé que les accès aux forêts de leurs provinces seraient interdits dans les semaines qui viennent. 

Dans sa déclaration, le gouverneur d'Istanbul, Ali Yerlikaya, a déclaré : "Entre le 30 juillet et le 31 août, il sera interdit de pénétrer dans les zones forestières, d’y faire une pause, ou d'y pique-niquer."

 

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir