Mardi 24 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

La réfection de la Mosquée bleue va durer plus longtemps que prévu

Par Gabriel Le Moal | Publié le 21/05/2019 à 02:09 | Mis à jour le 21/05/2019 à 12:20
travaux renovation mosquee bleue sultanahmet

Les travaux débutés en 2017 sont les premiers que connait l'édifice depuis sa construction en 1616. Face à la complexité de la tâche, la durée de la réfection ainsi que le budget sont revus à la hausse.

Débutés en juillet 2017, les travaux de rénovation de la Mosquée bleue se poursuivent en dépit des difficultés soulignées par Mursel Sari, un responsable local de la Direction turque des Fondations pieuses, à l’agence Anadolu : « Il ne faut pas déranger le culte (…) ni l’afflux quotidien [de 30 000] visiteurs. »

Pour parer à ce premier problème, des piliers en acier ont été installés pour atteindre le dôme, lequel s'éleve à 43 mètres au-dessus de l’immense tapis qui recouvre le sol. Et les grandes portes vieilles de 400 ans sont conservées dans un atelier installé dans la cour de la mosquée.

 

Rivaliser avec la basilique Sainte-Sophie

La complexité de la restauration tient aussi aux 21 043 carreaux de faïence bleue et à la finesse des dessins qui décorent les murs intérieurs du monument. « Il y a 50 motifs différents » précise Mursel Sari, ajoutant que les dessins d’origine qui décorent le mur intérieur du dôme principal sont nettoyés et repris avec une grande minutie par les restaurateurs.

Selon le responsable, la réfection va prendre plus de temps que les quatre ans prévus à cause de « situations imprévues ». En parallèle, le budget est revu à la hausse : 60 000 000 TL (environ 8,9 millions d’euros) contre 35 000 000 TL initialement.

 

Ces travaux de rénovation sont les premiers que connait la mosquée Sutlanahmet depuis sa construction en 1616. Elle a été édifiée sous le règne du sultan Ahmet Ier, qui souhaitait bâtir un édifice dont la magnificence puisse rivaliser avec la basilique Sainte-Sophie.

 

A la différence de la quasi-totalité des autres mosquées, elle compte six minarets. Cette innovation ne fut d’ailleurs pas bien accueillie par le monde arabe, aucune mosquée ne devant compter plus de minarets que la Mosquée al-Harâm de la Mecque. Plutôt que d’en retirer un, Ahmet Ier préféra financer le septième minaret du premier lieu saint de l’Islam.

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Istanbul

#MAVIEDEXPAT

S’installer à l'étranger : 8 bons réflexes

Vous débutez une nouvelle aventure à l’étranger ? Où en êtes-vous dans vos démarches ? Pas de panique, nous avons listé les 8 incontournables à traiter dans les meilleurs délais.

Expat Mag

ENSEIGNEMENT

Rémunération des profs : la France peut mieux faire !

De nombreux enseignants publient sur les réseaux sociaux leurs rémunérations sous le hashtag #balancetafichedepaiedeprof. Pourquoi ? Pour protester contre leurs salaires et leurs conditions de travail