Mardi 16 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Inauguration de la plus grande mosquée de Turquie

Par Louis Vasseur | Publié le 06/05/2019 à 02:40 | Mis à jour le 06/05/2019 à 15:59
 mosquee, camlica, camlıca, inauguration, turquie

C'était l'un des grands projets urbains lancés par Erdoğan : la mosquée de Çamlıca a été officiellement inaugurée, ce vendredi, après six années de travaux et un investissement estimé à 90 millions de dollars.
 

Six ans après le début des travaux et déjà ouverte aux visites depuis le 7 mars, la mosquée de Çamlıca, le plus grand lieu de culte de Turquie, a été officiellement inaugurée par Recep Tayyip Erdoğan, ce vendredi 3 mai, en présence de nombreuses personnalités religieuses et politiques venues du monde entier.

Située à Uskudar, sur la rive asiatique, la mosquée de Çamlıca est surplombée de six minarets, dont quatre font exactement 107.1 mètres. Une référence à la victoire du sultan seldjoukide Alp Arslan contre les troupes de l’empire byzantin lors de la bataille de Manzikert, le  26 août 1071.  Au milieu de ces minarets se trouve le dôme central de 72 mètres, rappelant les 72 nations qui auraient vécu à Istanbul. Le second dôme s’élève lui à 34 - comme le numéro officiel de la ville d'Istanbul - mètres de hauteur. Et pas moins de 17 000 mètres carrés de tapis tissés à la main recouvrent le sol de l’édifice, qui peut accueillir jusqu’à 25 000 personnes, 63 000 avec la cour intérieure. Un record.

A l'inverse de la Mosquée bleue ou de la mosquée Süleymaniye, la mosquée de Çamlıca, dont le coût est estimé à 90 millions de dollars, n’est pas qu’un lieu de culte. Selon les souhaits d’Erdoğan, elle possède également plusieurs installations culturelles : un musée de 11 000 mètres carrés dédiés aux arts islamiques, une galerie d'art de 3000 mètres carrés, une bibliothèque, huit ateliers d’artistes et une salle de conférence pouvant accueillir 1000 personnes.

Lors de son discours d’inauguration, le président turc en a profité pour rappeler son attachement à la liberté de culte et condamner « les attaques [perpétrées] au nom de la religion contre des lieux de culte ou des civils innocents ». « Ceux qui attaquent les mosquées ou ceux qui prennent pour cible les églises partagent la même idéologie mortifère. Ce sont des ennemis communs de l'humanité », a-t-il déclaré. Une allusion aux récents attentats qui ont pris pour cible des musulmans en Nouvelle-Zélande et des chrétiens au Sri-Lanka.

7 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

vanist lun 06/05/2019 - 18:25

Combien d'écoles auraient pu être construites avec une telle somme d'argent?????

Répondre
Commentaire avatar

Bilou lun 13/05/2019 - 11:53

Et combien de pays auraient pu sortir de la pauvreté avec toute l'argent récolté pour nôtre dame c'est alarmant tout ce qui a été donné pour de la pierre Notre-Dame

Répondre
Commentaire avatar

ben mar 07/05/2019 - 00:42

l'un n'empeche pas l'autre,l'AKP est le parti ayant le plus investit dans l'education avec la construction de dizaines d'universités et d'ecoles

Répondre
Commentaire avatar

rima lun 06/05/2019 - 11:14

La folie des grandeurs se poursuit ! N'y aurait-il pas de sublimes mosquées à Istanbul pour qu'on ait besoin d'en construire de toutes neuves et rutilantes ?

Répondre
Commentaire avatar

Qu'importe mar 07/05/2019 - 09:41

Il faut bien entretenir le secteur de la construction/commissions

Répondre
Voir plus de réactions

Vivre à Istanbul

Le management féminin se développe petit à petit

Les statistiques récentes montrent que de plus en plus de femmes occupent des postes à responsabilité en Turquie. Par ailleurs, les chiffres révèlent une nette augmentation du taux d’activité de la po

Actualités

Gaz chypriote : Ankara soutient la proposition d’une gestion partagée

Le dirigeant de la République turque de Chypre-Nord (RTCN), Mustafa Akinci, a proposé samedi la création d'un comité énergétique conjoint avec la partie grecque de l’île. Ankara salue cette initiative

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong