Jeudi 2 décembre 2021
TEST: 2262

Théâtre français à Istanbul : rendez-vous à “Délire à Deux… à tant qu’on veut” !

Par Lepetitjournal Istanbul | Publié le 18/10/2021 à 03:15 | Mis à jour le 18/10/2021 à 03:15
Délire à Deux… à tant qu’on veut théâtre Istanbul

La compagnie teatrINO a le plaisir de présenter la pièce de théâtre “Délire à Deux…à tant qu’on veut”, d’Eugène Ionesco, qui sera jouée deux fois à Istanbul, le samedi 23 octobre au lycée Sainte Pulchérie, et le vendredi 5 novembre à l’Institut français de Turquie antenne d’Istanbul.

Cette comédie grinçante, destinée à tous, fait tourner à l'absurde les petites scènes de ménage et les grandes guerres des hommes. 

A propos de la compagnie teatRİNO

teatRİNO, c’est un défi relevé en pleine pandémie par trois fanatiques de théâtre, Hélène Köroglu, Lionel Bansard et Virgile Mangiavillano, sous la conduite de leurs amis et metteurs en scène turcs Doğa Nalbantoğlu et Mine Çerçi. Il s’agit ici du premier projet de cette compagnie franco-turque, fraîchement créée en 2021. 

Et pourquoi teatrINO ? teatrINO comme petit théâtre en italien, ou théâtre d’INO, cette nymphe métamorphosée en vache, qui donna son nom au Bosphore en fuyant la furie d’Héra devenue taon.

Un mot des comédiens sur la pièce… 

Hélène Köroğlu nous confie sur la pièce : “Ça parle de l'angoisse d'être seul, de la peur qu'à deux, en fait, ce soit pire que seul, du temps qui passe et transforme les rêves en regrets. Avoir peur que tout s'arrête, peur que ça recommence. Peur de tout quitter pour une histoire qui peut-être nous fera passer à côté du bonheur. Envie de tout quitter pour une histoire qui peut-être nous fera goûter un tout petit peu de bonheur. Nos petites manies et nos grandes questions s'entrechoquent par le jeu de l'improvisation, du rire et des mots."

Virgile Mangiavillano cite la légendaire Ariane Mnouchkine : “Il y a quelque chose dans le théâtre qui fait que c’est une des dernières aventures ; une troupe, c’est une des dernières aventures humaines”. Pour Virgile “c’est avant tout cette aventure humaine que nous avons joyeusement vécue pendant nos folles répétitions la quasi totalité de cet été, et également ce que nous expérimentons sur scène avec beaucoup de bruits et de fureurs, en nous agitant un peu moins d’une heure, entourés d’ombres et de balles, en quête d’un sens dont seul Eugène Ionesco a le secret…

Lionel Bansard est frappé par l’actualité de cette scène sans fin : “Deux personnages confinés dans un appartement dont il serait trop dangereux de sortir, car dehors les gens sont frappés... Cela ne vous rappelle rien ? On ne peut ni vivre ensemble ni se quitter, comme les hérissons de Schopenhauer qui se piquent lorsqu’ils sont trop proches et grelottent de froid s’ils s’éloignent. Heureusement le plaisir du jeu collectif nous offre  une issue réjouissante à ce dilemme. En même temps, la pièce nous pose la question du genre : l’homme et la femme sont-ils identiques ou totalement différents ? D’où viennent leurs incompatibilités ? Comment sortir, dans notre vie, du cercle vicieux qui les enferme ?"

La troupe vous invite donc à vous joindre à ce “Délire”, en toute gratuité, sans billetterie, mais avec trente minutes d’avance et vos certificats de vaccination, ou tests PCR de moins de 48h. 

Informations pratiques :

> Lire le dossier artistique en cliquant ICI

> 2 dates :

- Le samedi 23 octobre, à 20h30 au lycée Sainte-Pulchérie, Çukurluçeşme sok. no 7 Küçükparmakkapı, Beyoğlu

- Le vendredi 5 novembre, à 20h00 à l’Institut français de Turquie antenne d’Istanbul, Istiklal Caddesi No°4, Taksim, Beyoğlu

> Langue : français, avec surtitrage en turc 

> Durée : 50 minutes

lepetitjournal.com istanbul

Lepetitjournal Istanbul

L'unique média gratuit et quotidien sur internet pour les Français et francophones de Turquie et d'ailleurs!
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Lima

Juli, la "petite Rome d'Amérique"

Sur les rives du lac Titicaca, à une heure de trajet de Puno, capitale de la région, Juli doit son surnom à l’intense ferveur religieuse et à toutes les églises que l'on peut y trouver.