Jeudi 12 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Week-end entre tensions et recueillement à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 10/11/2019 à 14:10 | Mis à jour le 14/11/2019 à 16:55
Photo : Tir de gaz lacrymogènes à Tsuen Mun Dimanche soir
tsuen mun

Après la mort d’un étudiant de 22 ans ce Vendredi matin, après être tombé du 3ème étage d’un parking dans la nuit de dimanche à lundi dernier, l’émotion était à son comble à Hong Kong.

L’université vandalisée 

Vendredi à vu à la tristesse succéder la colère de la part des étudiants de l’Université de Technologies dont était originaire Chow Tsz-lok, l’étudiant décédé. Le bureau du président de l’université a été saccagé, celui-ci étant accusé de ne pas condamner la police, responsable directe selon les auteurs de la mort du jeune homme. Puis ce sont des commerces du campus qui ont été vandalisés dont succursale de la Banque de Chine et un Starbucks, dont la franchise à Hong Kong est tenue par un groupe chinois. Les troubles se sont poursuivi dans l’après-midi à Hong Kong et on apprenait qu’un coup de feu était même tiré en l’air par la police à Yaumatei en soirée alors qu’un groupe était pris à partie par de jeunes manifestants.

 

Manifestations Hong Kong
Rassemblement pacifique en mémoire de Chow Tsz-lok ce Samedi soir au Tamar Park

 

Veillée au Parc Tamar

Samedi, un important rassemblement s’est déroulé dans le calme au centre de Hong Kong, dans le parc Tamar, réunissant plusieurs milliers de personnes dans une atmosphère de recueillement, les amis de l’étudiant décédé se succédant au micro pour faire part de leur tristesse. Une veillée poignante suivra sans que l’on dénote d’incidents. Même recueillement à Tsuen Kwan O, sur le lieu où se sont déroulés ces faits dramatiques.

Blessés Dimanche

La journée de Dimanche a été en revanche plus agitée avec un mot d’ordre d’occupation de plusieurs shopping malls au travers de Hong Kong: Causeway Bay, Tuen Mun, Shatin, Kowloon Tong... les rassemblements censés se faire dans le recueillement ont en effet dégénéré à Kowloon Tong où l’on croyait démasquer des policiers infiltrés et qu’un passage à tabac se soldait par deux blessés et plusieurs arrestations. Tuen Mun donnera également lieu à plusieurs confrontations avec la police jusqu’après la tombée de la nuit, suite à la mise en place de barricades dans la ville. À ce moment, des groupes de manifestants se regroupaient également à Mongkok et mettaient le feu à des barrages. La police et les canons à eau étaient alors déployés.

À suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir