Mardi 10 décembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Vague de violence et de destruction à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 05/10/2019 à 02:25 | Mis à jour le 11/10/2019 à 00:29
Manifestations Hong Kong

Après que la Chief Executive Carrie Lam ait annoncé ce Vendredi la mise en place d’une mesure d’urgence interdisant le port du masque lors des manifestations, plusieurs dizaines de milliers de contestataires sont descendus dans la rue et se sont livrés à un saccage généralisé. 

C’est un déchaînement de violence inédit qui s’est abattu sur Hong Kong ce Vendredi soir, les protestataires s’en prenant aux stations de métro dont le réseau a été totalement immobilisé, ainsi qu’aux commerces liés peu ou prou à la Chine comme certaines succursales de Bank of Chine, China Construction Bank ou encore la marque de restauration Maxim’s dont la fille du fondateur a précédemment affiché son soutien à Pékin.

La police anti-émeutes, bien que mobilisée en grande nombre, s’est rapidement trouvée dépassée par l’ampleur du phénomène. Partout dans Hong Kong ont eu lieu des affrontements dans un déluge de gaz lacrymogènes et bombes incendiaires autour des barricades destinées à bloquer le traffic ainsi que des postes de police pris pour cibles par les manifestants.

 

Un nouveau blessé par balle

On déplore malheureusement un nouveau blessé par balle, un jeune de 14 ans, atteint à la jambe, à priori tirée par un policier lui-même victime d’un jet de cocktail Molotov mettant le feu à ses vêtements. Cet incident est le deuxième cette semaine dans des circonstances similaires après que Mardi 1er octobre, un policier ait dû se défendre en faisant feu sur l’un de ses assaillants, un étudiant de 18 ans dont les jours ne sont heureusement pas en danger.

 

État d’urgence 

La loi de 1922 datant de la période coloniale permet encore aujourd’hui à un dirigeant de Hong Kong d’imposer des ordonnances dans des situations d’urgence et donc de s’affranchir des discussions au parlement. Cette loi “anti-masque” fait partie de l’arsenal des mesures réclamées par le groupe conservateur. Parmi celles-ci figurent la fermeture de certains sites internet et le contrôle sur les réseaux sociaux, rapprochant en cela Hong Kong du mode de fonctionnement chinois où les échanges en ligne sont étroitement surveillés. Il est évident que si tel était le cas, le principe même de “un pays deux systèmes”, garantissant la liberté d’expression dans l’ancienne colonie serait remis en cause.

A suivre

 

N'oubliez pas de vous abonner pour recevoir GRATUITEMENT nos articles quotidiennement:

Recevez notre newsletter en vous enregistrant à https://lepetitjournal.com/newsletter-152565 
Ou suivez nous sur Facebook à https://m.facebook.com/LPJHK/

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

MTH sam 05/10/2019 - 08:07

Trop de fautes de subjonctif et de majuscules aux noms de jour...

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
INSOLITE

L’Inde est championne des records du Monde

Une petite fille de 8 ans vient d’établir deux records du monde dans le Sud de l’Inde. Elle est loin d’être la seule ! En effet l’Inde semble envahie par la fièvre du record.