Lundi 6 juillet 2020
Hong Kong
Hong Kong

Un manifestant blessé par balle et chaos lors de la fête nationale

Par Didier Pujol | Publié le 01/10/2019 à 16:13 | Mis à jour le 02/10/2019 à 00:46
Photo : Utilisation massive de cocktails Molotov ce mardi 1er octobre
manifestations Hong Kong

Alors que les cérémonies du 70ème anniversaire de la fondation de la république populaire de Chine devaient se dérouler à huis clos dans le Centre de Conventions de Hong Kong ce mardi 1er octobre, les opposants au régime de Pékin avaient décidé de célébrer cet événement par une marche de “deuil national”.

 

Interdite naturellement, cette marche était prévue de Causeway Bay à Central mais pas moins de 6 autres rassemblements étaient aussi organisés dans la ville. Dès le matin, on annonçait la fermeture une quinzaine de stations de métro tandis que 6000 policiers étaient mobilisés. A 8:30, au moment du levé officiel des couleurs sur le Bauhinia Square, un premier groupe tentait en vain d’interférer près du centre de convention. Une demi-heure plus tard, c’est une altercation entre deux groupes rivaux que la police doit arrêter à Wan Chai. Pendant la journée, les manifestations se dérouleront un peu partout dans Hong Kong, á la fois sur les Nouveaux Territoires et sur l’île elle-même. Un premier point de tension est Admiralty où l’intervention des canons à eau bleue finit par disperser les manifestants qui se replient vers Wan Chai 

 

Manifestations Hong Kong
Camion à eau contre cocktails Molotov à Admiralty

 

Tirs à balles réelles

Par ailleurs, une accrochage violent à Tsuen Wan met en scène un car de police attaqué par les protestataires, les occupants quittant le véhicule avant d’être cernés et devant finalement sortir leurs armes pour se dégager. Plusieurs coups de feu sont tirés, en l’air apparemment. C’est pourtant à Tsuen Wan que l’on apprend peu après qu’un étudiant de 18 ans est atteint d’une balle en pleine poitrine. L’incident ne semble pas lié à l’attaque du van mais à une autre course poursuite dans laquelle des policiers sont acculés dans une ruelle et molestés. Toujours est-il que le fait qu’un protestataire soit finalement victime d’un tir à balle réelle n’est pas une surprise, la police ayant prévenu que si la violence continuait à ce rythme, le risque de voir des personnes abattues était grand. Il n’en reste pas moins que ce type d’incident ne peut qu’enflammer un peu plus la colère contre la police et le gouvernement.

 

Manifestations Hong Kong
Enregistré sur une vidéo de portable, cet étudiant de 18 ans est atteint par une balle

 

Etat critique 

Le pronostic vital de la personne blessée ne semblait pas engagé en fin de journée bien que son état était jugé critique lors de son admission au Princess Margaret Hospital. La balle a perforé le poumon mais touché aucune artère vitale. Après cet incident, les affrontements se poursuivrons toute la nuit, à Wan Chai où des jets de cocktails Molotov et barricades enflammées mettent littéralement le feu au quartier, mais également 12 autres foyers sur Hong Kong, la police procédant à 180 arrestations. Il y aura en tout 66 blessés hospitalisés ce mardi et le sentiment que la détermination est montée d'un cran, les uns et les autres réclamant des mesures radicales.

À suivre

 

N'oubliez pas de vous abonner pour recevoir GRATUITEMENT nos articles quotidiennement:

Recevez notre newsletter en vous enregistrant à https://lepetitjournal.com/newsletter-152565 
Ou suivez nous sur Facebook à https://m.facebook.com/LPJHK/

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir