Mercredi 28 octobre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Un photographe suisse risque un an de prison à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 07/09/2020 à 07:45 | Mis à jour le 09/09/2020 à 11:04
Hong Kong repression

Marc Progin, retraité et photographe réputé à Hong Kong, dont nous avons eu l’occasion récemment de vanter le travail au travers de son exposition sur la Mongolie, va passer en jugement ce Mercredi pour “incitation à des troubles à l’ordre public”. Il risque un an de prison

Au mauvais endroit, au mauvais moment

Le journal télévisé Suisse Mise au Point révélait ce Dimanche que le célèbre photographe Marc Progin faisait l’objet d’un procès ce Mercredi pour avoir participé à une manifestation Le 4 octobre 2019. Ce jour-là un banquier chinois était pris à partie par un jeune manifestant masqué et Marc Progin était le seul étranger sur place à prendre des photos. "Je me trouvais au mauvais endroit au mauvais moment car j’ai passé à peine 3 minutes sur place. La police a peut-être cherché l’identité de l’agresseur grâce à mes photos", explique-t-il sur l'antenne de la télévision suisse, "mais on ne peut non plus tout à fait exclure le climat du moment où circulaient des rumeurs quant à des agitateurs étrangers impliqués dans les manifestations". (vidéo où l'on voit Marc Progin prendre ses photos ci-dessous)

 

Voir l’interview de Marc Progin

Un procès médiatisé

Marc Progin sera dans un premier temps libéré sous caution en attendant son procès. Il risque un an de prison pour les faits qui lui sont reprochés. Marc Progin sera assisté d’un membre du consulat de suisse et reste confiant. La télévision RTS, qui sera sur place, va produire un reportage. Ce procès intervient à un moment où la répression des actes de rébellion est à son maximum, plusieurs opposants ayant récemment fait l’objet d’arrestations dont des acteurs des média tels le patron de presse Jimmy Lai et des membres de sa famille. Marc Progin se définit lui-même comme "faisant partie des meubles" à Hong Kong où il réside depuis 40 ans. La nouvelle de son inculpation et de son procès a généré un grand émoi parmi la communauté francophone.

 

Hong Kong repression
Marc Progin sur l'antenne de RTS ce Dimanche

 

Interprétation arbitraire de la loi

Le bureau pour les droits de l’homme de l’ONU (OHRHR) indiquait le 3 Juillet craindre pour la liberté d’expression à Hong Kong où les nouvelles lois de sécurité nationale conduisent à de nombreuses arrestations sur des motifs extrêmement vagues et multiples. La conséquence, selon les Nations Unies, est la pratique de "l’interprétation arbitraire et discriminatoire de la loi". Espérons que le bon sens prévaudra dans ce cas et que Marc Progin ne fasse pas les frais du climat de tension actuel dû au report des élections législatives et le besoin pour le gouvernement de faire régner la peur sur les opposants.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

miss Royale lun 07/09/2020 - 16:09

Cet homme a clairement bloque le passage de la victime, qui aurait pu etre epargnee des coups recus. Je me rappelle tres bien de l'incident et de lui.

Répondre
Commentaire avatar

Tim mer 09/09/2020 - 05:44

Oui bien sûr...😏

Répondre