TEST: 2261

Pas de quarantaine en venant de Chine vers Hong Kong

Par Marsha Gau | Publié le 08/09/2021 à 17:38 | Mis à jour le 09/09/2021 à 03:02
Photo : Entrée à Hong Kong via le port de la baie de Shenzhen @GovHK
contrôles à la frontière de Hong Kong

Les voyageurs arrivant à Hong Kong en provenance de Chine continentale et de Macao n'auront plus besoin de se mettre en quarantaine, a déclaré mardi Carrie Lam lors d'une conférence de presse. Le programme sans quarantaine « Come2hk » permettant aux chinois continentaux de se rendre à Hong Kong débutera le 15 septembre. En parrallèle le programme « Return2hk » a repris depuis mercredi 8 septembre, permettant aux résidents de Hong Kong d'être exemptés de quarantaine à leur retour. 

Entrées sans quarantaine à Hong Kong à partir de Chine

Le gouvernement déploiera le dispositif « Come2hk » le mercredi 15 septembre prochain offrant aux non-résidents de Hong Kong, chinois de Chine continentale et expatriés qui y vivent, la possibilité de se rendre à Hong Kong. Cela ne s'appliquera qu'aux personnes ne provenant pas des zones répertoriées à risque moyen ou élevé en Chine continentale ou de Macao. Les autorités ont fixé un quota journalier de 2 000 d'entrées, avec 1 000 entrées au point de passage de la Baie de Shenzhen et 1 000 autres par le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao. Ces voyageurs pourront ainsi venir à Hong Kong et ne seront pas sujets à la quarantaine. Ils devront néanmoins soumettre un test PCR au COVID-19 négatif le jour de l'arrivée à Hong Kong et devront passer plusieurs tests après leur arrivée à Hong Kong.

 

contrôles sanitaires à hong kong
Le dispositif return2hk exigera d'un test à l'aéroport pour les résidents de Hong Kong passant par l'aéroport international de Hong Kong / @HKgov

Retour sans quarantaine pour les résidents venant de Chine

Au vu des efforts engagés dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 des autorités de Shenzhen, et que Hong Kong ait pu se maintenir à "zéro infection" avec aucun cas importé depuis la Chine, Carrie Lam a annoncé, dans la foulée, la reprise du dispositif « Return2hk » à partir du 8 septembre. Les résidents de Hong Kong pourront ainsi rentrer depuis la Chine et être exemptés de quarantaine, à condition de produire un test PCR au COVID-19 négatif reconnu  le jour de l'arrivée à Hong Kong datant de moins de trois jours. ils devront ensuite se soumettre à plusieurs tests (le 3e, 5e, 9e, 12e, 16e et 19e jour) après leur arrivée à Hong Kong. Le nombre d'entrées a été fixé à 3 000 entrées au point de passage de la Baie de Shenzhen, 2 000 par le pont Hong Kong-Zhuhai-Macao et 1 000 à l'aéroport international de Hong Kong. Pour rappel, le dispositif avait été suspendu début août en raison d'un pic d'infection au Covid-19 en Chine continentale.  

Un signe politique fort

Selon Carrie Lam, le programme « Come2HK » devrait stimuler l'industrie touristique de la ville, qui avait déjà subi un premier déclin pendant les manifestations en 2019 et depuis avec les restrictions aux frontières liées à la pandémie. Ainsi le nombre de touristes a chuté de 99% en 2020 par rapport aux niveaux d'avant la pandémie. Aussi, même si les conditions de quarantaine au retour en Chine dépendent de la région d'accueil, le fait d'exempter de quarantaine les voyageurs venant de Chine est un signal politique fort destiné à répondre d'une part aux demandes des entrepreneurs hongkongais, chinois ou étrangers dont les affaires sont ralenties à cause de la fermeture de la frontière et d'autre part indiquer la priorité en terme de développement en favorisant le décollage du programme de la Grande Baie. Déjà, lors de la "Réunion de haut niveau et de la réunion de coopération Hong Kong/Shenzhen 2021" à Shenzhen, Carrie Lam avait indiqué que la coopération transfrontalière entre Hong Kong et Shenzhen était cruciale pour le développement de la Greater Bay Area

Quarantaine à l'entrée en Chine

Actuellement, la Chine continentale maintient encore les restrictions strictes aux frontières qui permettent uniquement aux ressortissants chinois ou à ceux qui ont un permis de séjour et un visa valides d'entrer dans le pays. Tous les voyageurs entrant en Chine sont tenus de se mettre en quarantaine au moins 14 jours y compris ceux en provenance de Hong Kong. Le mouvement amorcé par Hong Kong pourrait donc servir de round d'observation avant d'entamer des pourparlers sur l'exemption réciproque entre Hong Kong et le reste de la Chine. A titre de référence, le seul point de passage de Lo Wu voyait circuler 87 millions de personnes par an en 2015, situation dont on est encore bien loin avec le flux contrôlé de 3000 personnes par jour au point de passage de la Baie de Shenzhen pour les résidents de Hong Kong.

A suivre.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Marsha Gau

Marsha Gau

Gourmande de profession, elle partage son regard biculturel sur les dernières tendances de Hong Kong
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale