Ouvertures et réouvertures de restaurants à Hong Kong

Par Patricia Herau-Yang | Publié le 06/04/2022 à 16:39 | Mis à jour le 07/04/2022 à 02:37
Photo : Bistro Breton à Sai Ying Pun @Eunice Wong
restaurants ouverts hong kong

Les restaurants ont dû naviguer depuis l’arrivée d’Omicron à Hong Kong, les contraintes fluctuantes menaçant l’existence de nombreux établissements. Certains entrepreneurs avaient choisi de fermer complètement, d’autres ont choisi d’ouvrir de nouveaux lieux. Maintenant, alors que les horaires d’ouverture des restaurants vont pouvoir s’étirer jusqu’à 22h dès le 21 avril, avec des tables accueillant jusqu’à 4 personnes, les chefs affutent leurs couteaux et préparent de nouveaux menus pour des dîners en ville très attendus. Découvrons ou redécouvrons les tables hongkongaises.

Ndlr : cette liste de restaurants est non exhaustive.

Australia Dairy Company

Une des maisons de thé les plus connues de Hong Kong, Australia Dairy Company a fermé ses portes le 25 janvier dernier. Ce 8 avril, l’établissement de Jordan rouvre ses portes. Fondée en 1970 par un Hongkongais, ancien employé d’une ferme australienne, la maison est spécialisée dans le pudding, les œufs battus, et les plats à la crème. Le service est…efficace, ici pas de chichi, juste des plats iconiques qui se méritent après la queue qui signale, à Hong Kong, les bons établissements. 

Mora

Dernier-né de la Chef aux deux étoiles Vicky Lau, Mora est un restaurant franco-chinois tout juste ouvert en janvier à Sheung Wan et qui n’a pas pu présenter ses options dîner. Le plat phare est le tofu, pilier de la cuisine asiatique et qui peut se décliner dans des préparations variées. Le tofu de Vicky n’est jamais ennuyeux, il est aussi home-made. Plusieurs menus seront disponibles à partir du 21 avril, avec un menu de bouchées et un menu en préparation.

Gyu-Kaku

Gyu-Kaku est une chaîne de BBQ japonais avec des enseignes au Japon, aux US, à Singapour et en Asie du Sud-Est, et depuis 2010 son premier restaurant à Causeway Bay. Les enseignes hongkongaises ont fermé en février, mais tout rentre désormais dans l’ordre, avec en prime un nouveau lieu à TKO (PopCorn). Bibimbap coréen, yakiniku, BBQ, c’est très dépaysant et le bœuf est tendre à souhait.

Bistro Breton

Acteur majeur de la scène gustative à Hong Kong, Philippe Ricard (la Crêperie) a ouvert ce 23 février à Sai Ying Pun le Bistro Breton. Produits de la mer (sole meunière) et plats traditionnels (poulet au cidre, bourguignon) se disputeront vos faveurs dans un nouveau concept mélangeant cuisine bistro et spécialités bretonnes. Vous aimiez la Crêperie de Sheung Wan ? Vous adorerez le Bistro Breton.

Mak Man Kee Noodle Shop

Fermé depuis le 21 février, ce restaurant sans prétention est un favori du Guide Michelin. Depuis le 1er avril, vous pouvez de nouveau goûter leurs pâtes aux œufs de cane avec des raviolis wonton aux crevettes. La soupe, réduite pendant cinq heures, explose de parfums. Oubliez la robe de soirée. Ce qui compte ici, c’est le goût.

DPD

Fermé depuis le 8 mars, DPD (pour Da Pai Dang) rouvre ce 8 avril à Mong Kok. L’inspiration est la nostalgie de la cuisine de rue, auparavant omniprésente à Hong Kong, et encore appréciable dans beaucoup de villes d’Asie du Sud-Est. Les plats apparemment simples (nouilles au bœuf, poulet de Hainan, soupe tom yum) ont pourtant, sous la houlette du Chef anciennement étoilé Jacky Tse Chi-wai, trouvé ici une autre dimension.

Et toujours... pour manger français à Hong Kong

Bien entendu, les professionnels qui sont restés ouverts vous accueillent toujours dans les limites des groupes autorisés. Retrouvez en particulier la sélection des lecteurs pour manger français à Hong Kong, liste non exhaustive bien évidemment ainsi que les étoilés français de Hong Kong 2022. ou encore les restaurants français au fil du métro à Hong Kong. Vérifiez les heures et conditions d'ouverture tout au long du mois d'avril, les restrictions étant appelées à évoluer prochainement. Ils ont besoin de vous et ils vous attendent.

Bon appétit !

 

Sur le même sujet
pat

Patricia Herau-Yang

Patricia a passé de nombreuses années en Chine, exercé le métier de traductrice français-chinois. Depuis son arrivée à Hong Kong, elle s'est mise au cantonais et à la randonnée. Elle contribue à Lepetitjournal.com sur le volet culturel, entre autres...
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale