TEST: 2261

Où mangent les Hongkongais ?

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 29/04/2020 à 15:00 | Mis à jour le 30/04/2020 à 04:32
Photo : 8 Hongkongais témoignent : où préfèrent-ils manger ? - Crédit : B. Clarke
hong kong restaurants cuisine cantonaise recommandations

Hong Kong est définitivement une cité gastronomique. Avec ses 15 000 restaurants sillonnant la ville, les amateurs de bonne chère sauront y trouver leur plaisir. Mais comment choisir et dans quel restaurant se rendre? Nous avons posé la question à huit Hongkongais et voici leurs adresses à ne pas manquer!

Avec ses milliers de restaurants, Hong Kong est une destination immanquable pour les gourmets du monde entier. Entre adresses haut de gamme, restaurants étoilés ne payant pas de mine, petites échoppes entre deux ruelles, gargotes pleines de cages de serpents… vous aurez l’embarras du choix!

Pour vous inspirer, nous avons interrogé huit Hongkongais pour connaître leurs lieux favoris.

Le Yunyeung de chez Tai Hing (太興)

Avec plus de 58 échoppes à travers la ville, ce restaurant est le lieu préféré de Tak Yan. "J’adore y boire un yunyeung froid.", dit-il. Le yunyeung est une boisson typiquement hongkongaise, faite à partir d’un tiers de café, d’un tiers de thé noir et d’un tiers de lait. Si — pour les Européens — l’idée semble étrange, le mélange est pourtant savoureux.

 

Quels sont les restaurants préférés des Hongkongais?
En cantonais, le mot yunyeung signifie : quand L'Orient rencontre l'Occident

 

Servant des petits déjeuners, du canard laqué, des tea sets, du congee, des wontons ou autres délices, chez Tai Hing vous pourrez déguster les grands classiques de la cuisine de la région.

Le sweet and sour pork, de chez Maxim’s

Ian est catégorique : son restaurant préféré, c’est le Maxim’s… et ce qu’il aime le plus y manger, lorsqu’il s’y rend le soir, c’est le porc aigre-doux.

Véritable institution, le premier restaurant Maxim’s a ouvert à Hong Kong en 1956, dans le quartier de Central, et possède maintenant un grand nombre de lieux et cafés affiliés.

Le canard farci aux huit trésors, de chez Lin Heung Tea

Rémi, de son côté, nous recommande de goûter au canard farci aux huit trésors, de chez Lin Heung Tea, un canard farci avec du riz, des crevettes, des châtaignes, du gingembre, des champignons, et autres ingrédients.

Le Lin Heung Tea, situé sur Wellington Street, est une institution. Ouvert depuis 1889, il vous plongera dans la Hong Kong d’autrefois, avec ses calligraphies au mur, ses chariots et ses crochets au plafond pour y suspendre les cages de vos oiseaux. "J’adore également manger leur peau de pomelo et le poisson farci.", s'exclame-t-il.

Les tartes aux œufs de chez Meng Wah Bing Tang (敏華冰廳)

Andy adore aller luncher chez Meng Wah Bing Tang. "En général, j’aime manger dans les cha chaan teng! Et mon petit plaisir chez eux, c’est la egg tart."

 

8 Hongkongais témoignent : où préfèrent-ils manger ?
Les tartes aux oeufs sont un dessert traditionnel de Hong Kong

 

Les cha chaan teng, sont en effet des monuments dans la gastronomie locale. Proposant des plats simples, plutôt pour le petit déjeuner, ils préparent une cuisine qui incarne avec succès l’identité mi-Chinoise, mi-Anglaise, de la Hong Kong coloniale. Mais plus que ça, ils sont enregistrés sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO pour leur rôle dans la société hongkongaise.

La glace aux haricots rouges du Mido Café

Située sur Temple Street, cette enseigne est un restaurant typique du vieux Hong Kong, ouvert depuis 1950. À l’heure du midi, vous pourrez y observer de nombreux ouvriers venant y prendre un repas rapide.

Ce que Joy aime dans ce café, ce sont leurs fried toasts et leurs glaces aux haricots rouges. Eh oui, en Asie, les haricots rouges se mangent aussi dans des plats sucrés et sont même un classique des desserts japonais, par exemple.

Les wontons du Ah Fong Shanghai Wonton

Kris apprécie ce restaurant proche de chez elle. "J’adore leurs wontons qui sont faits maison. Et j’aime aussi leurs wine chicken wings, qui ont beaucoup de goût.", nous confie-t-elle.  

Les wontons, qui en cantonais signifient "nuages qu’on avale" à cause de leur forme, sont un classique de la cuisine hongkongaise. Souvent farcis de porc, ils sont servis avec des nouilles et se consomment avec du vinaigre rouge.

Les sandwichs aux œufs brouillés de chez Australian diary farm

Jason aime aller manger au Australian diary farm, un cha chaan teng, très populaire, où il y trouve son sandwich préféré : celui aux œufs. Et le restaurant en lui-même est connu pour son sandwich aux œufs brouillés et onctueux, les puddings au lait condensé et les plats à la custard, cette sorte de crème anglaise sucrée.

 

8 Hongkongais témoignent : où préfèrent-ils manger ?

 

Comme son nom ne l’indique pas, ce restaurant n’a rien d’australien. Il doit son nom à son fondateur, qui avait travaillé dans les années 40 dans une ferme australienne… et fut initialement créé en parallèle à une laiterie.

Les nouilles au satay du Red Tea Cafe

"C’est le meilleur café cantonais de Hong Kong!", nous dit Chrissy. "Si vous y allez, vous devez absolument goûter leurs nouilles au satay et leurs pineapple bun farcis avec de la pâte de haricots rouges."

Les pineapple buns s’appellent ainsi à cause de leur forme ressemblant vaguement à l’écorce d’un ananas. En réalité, ils sont faits à base de farine, d’œufs et de sucre et sont croustillants sur le dessus. On les déguste traditionnellement avec une tranche de beurre posée en leur milieu.

 

Et vous, quelles sont vos bonnes adresses pour manger typiquement hongkongais?

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis 2018 à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, travaille dans une école et vient de terminer ses deux premiers romans.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale