Le Chief Executive John Lee à Bangkok pour sa première visite officielle à l’étranger

Par Ayman Ragab | Publié le 20/11/2022 à 18:15 | Mis à jour le 20/11/2022 à 18:15
Photo : John Lee arrive à Bangkok pour l'APEC - @info.gov.hk
John Lee Apec

Le Chief Executive John Lee s’est rendu à Bangkok au sommet de l’APEC le jeudi 17 novembre dans le but de promouvoir le retour de Hong Kong sur la scène économique internationale.

Opération séduction auprès des pays de la région

Arrivé à l’aéroport de Suvarnabhumi, le Chief Executive s’est entretenu brièvement avec le président chinois Xi Jinping, avant d’être accueilli officiellement par le premier ministre thaïlandais Prayut Chan-O-Cha, hôte de la réunion.

L’Apec est un forum intergouvernemental rassemblant 21 économies de la région Asie-Pacifique. Parmi les membres on retrouve l’Australie, Brunei, le Canada, le Chili, la Chine, la Corée du Sud, les Etats-Unis, l’Indonésie, Hong Kong, le Japon, la Malaisie, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Papouasie Nouvelle-Guinée, le Pérou, les Philippines, la Russie, Singapour, Taïwan, la Thaïlande et le Vietnam.

Outre le président chinois et le premier ministre thaïlandais, John Lee a aussi rencontré et échangé avec le premier ministre singapourien Lee Hsien-Long, le président indonésien Joko Widodo et le président vietnamien Nguyen Xuan Phuc. Leurs discussions ont porté sur la volonté d’attirer les compagnies originaires de ces pays à s’installer à Hong Kong, tout en vantant la position de Hong Kong comme étant le point de connexion entre la Chine et le reste du monde.

L’indonésien Widodo a appelé Hong Kong à mettre en place un commerce « plus équitable ». Celui-ci a proposé un accès facilité de produits indonésiens au marché hongkongais, en échange de quoi les investisseurs de la SAR seraient invités à investir dans le secteur des infrastructures et de l’énergie notamment.

Le Chief Executive a terminé son voyage en s’entretenant avec des industriels thaïlandais samedi dans le but de promouvoir les investissements thaïlandais à Hong Kong.

« Les affaires sont de retour à Hong Kong, Hong Kong est de retour sur la scène internationale » a-t-il déclaré.

Emmanuel Macron invité spécial de l’APEC

Parmi les invités spéciaux du sommet de l’APEC cette année figurent notamment le président Emmanuel Macron et le prince héritier saoudien Mohammed Bin Salman.

Macron a défendu la position française d’être une puissance d’équilibre, notamment en promouvant la liberté de circulation et de commerce dans la région, le multilatéralisme et la réjection de « l’hégémonie » et de la « confrontation ». Celui-ci a aussi affirmé le soutien de la France à la Thaïlande et aux autres pays de la région dans leur transition écologique. Dans une région qui reste grandement structurée par la rivalité sino-américaine, il s’agit pour la France et l’Europe de développer une troisième voie pour les Etats d’Asie du Sud-est.

Il s’agit de la première invitation d’un dirigeant européen à ce forum. La France est, il faut le souligner, une puissance souveraine en Indopacifique grâce aux collectivités françaises de Nouvelle-Calédonie, de Polynésie française et de Wallis-et-Futuna et a des intérêts économiques, mais aussi souverains à défendre dans la région.

L’invitation de Mohammed Bin Salman marque la fin de la discorde entre les gouvernements saoudien et thaïlandais, entachée par la fameuse affaire des diamants roses.

Le forum de l’APEC a notamment été perturbé par les tirs de missiles balistiques par la Corée du Nord, durant lesquels le leader nord coréen Kim Jong-Un s’est montré avec sa fille ainé pour la première fois.

WhatsApp Image 2021-11-30 at 16.27.56

Ayman Ragab

Arrivé à Hong Kong en août 2021, Ayman est étudiant en Master à l'Université de Hong Kong. En parallèle à ses études, il propose ses talents de rédacteur à Lepetitjournal.com.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale