John Lee : la vision du prochain Chef de l'exécutif pour le futur de Hong Kong

Par Anaïs Joly | Publié le 18/05/2022 à 19:11 | Mis à jour le 19/05/2022 à 10:54
john lee hong kong

L’élection du prochain Chef de l’Exécutif de Hong Kong a eu lieu le 8 mai dernier, et c’est sans surprise que l'unique candidat John Lee a été approuvé par la grande majorité des membres du Comité Électoral. John Lee débutera son mandat de cinq ans le 1er juillet prochain, quelles sont ses perspectives pour le futur de Hong Kong ?

 

Le Manifeste de John Lee axé sur 4 objectifs majeurs pour Hong Kong

Le programme de John Lee, long de 44 pages, se concentre principalement sur 4 objectifs. Pendant son mandat, il souhaite ainsi : renforcer la capacité de gouvernance et s'attaquer aux problèmes urgents de subsistance ; fournir plus de logements et une meilleure qualité de vie ; améliorer la compétitivité globale et poursuivre le développement durable ; et enfin bâtir une société bienveillante et inclusive et favoriser la mobilité ascendante des jeunes.

Lee se considère comme un candidat axé sur des résultats rapides et efficaces, les attentes d’une meilleure gouvernance sont donc élevées. Il a aussi déclaré qu’il travaillera à élargir les liens avec la Chine continentale et le reste du monde.

Il propose plusieurs idées et initiatives pour atteindre les objectifs cités précédemment.

 

Initiatives pour le logement à Hong Kong

John Lee souhaite mettre en place deux commissions pour accélérer l’offre de logements et de terrains à Hong Kong alors que la ville souffre d'un manque d'habitations et de prix de plus en plus élevés. Une autre mesure est que les demandeurs de logements sociaux auront la possibilité d'emménager avant que l'infrastructure entière du projet ne soit terminée, ce qui réduira ainsi le temps d'attente pour emménager d'un an. Lee n’a pas dévoilé d'autres initiatives de logement, affirmant que de nombreuses propositions avaient été discutées et qu'il était maintenant temps de passer à l’action.

 

Initiatives contre la pauvreté intergénérationnelle à Hong Kong

Les jeunes vivant dans des appartements subdivisés (appartements divisés en plusieurs unités distinctes pour loger plus de personnes, rendant chaque unité très petite et pouvant causer des problèmes de sécurité et d’hygiène) pourront rejoindre un programme offrant une meilleure formation et un mentorat pour aider à lutter contre la pauvreté intergénérationnelle. Ce projet prévoit d’accompagner 1000 jeunes en partenariat avec des organisations gouvernementales, non gouvernementales et privées.

 

Initiatives pour l’éducation à Hong Kong 

En lien avec la pauvreté intergénérationnelle qui touche les jeunes de Hong Kong, John Lee souhaite améliorer le système éducatif pour offrir une possibilité de mobilité ascendante des jeunes (position sociale d'un individu supérieure à son origine sociale). Pour cela, il prévoit d’ offrir un éventail plus large de formations professionnelles de qualité, d'opportunités d'emploi et de soutien à la création d'entreprise pour les jeunes ; en plus d’attirer des jeunes aspirants à siéger dans les divers organes gouvernementaux et de proposer davantage de stages, formations et opportunités d'échange à l'étranger et en Chine continentale.

John Lee veut aussi rendre le sentiment de conscience nationale et d’identité plus fort en passant par l’éducation.

 

Initiatives pour l’économie et les affaires à Hong Kong 

Le futur Chef de l’Exécutif a admis que les mesures très strictes pour lutter contre la pandémie de Covid avaient poussé de nombreux résidents hongkongais à quitter la ville. Néanmoins, il affirme que la pandémie sera bientôt totalement sous contrôle et que son but est de consolider le statut de Hong Kong en tant que centre financier international. Selon lui, Hong Kong doit rester une ville attractive fournissant de nombreuses opportunités. Il a déclaré qu’après la crise de covid finie, les gens iront là où ils peuvent gagner de l’argent et réaliser leurs rêves, ce que Hong Kong, en tant que société vivante et inclusive, peut leur offrir.

Pour le moment, avec la pandémie menaçant toujours le retour à la vie normale, il propose une stratégie basée sur le niveau de risque afin que les mesures n'aient pas à s'appliquer à la société dans son ensemble : "S'il y a des entreprises qui peuvent fonctionner avec un faible risque de transmission de covid, elles peuvent être traitées séparément des autres secteurs à risques plus élevés".

 

Un des objectifs de John Lee est aussi de renforcer davantage la compétitivité de Hong Kong dans les domaines de la finance, du commerce, des transports, de l'innovation et de la technologie pour qu’elle reste une économie à la fois libre et dynamique.

Dans son manifeste, il écrit "Hong Kong restera un pont idéal reliant notre pays au reste du monde. Il restera le meilleur point d'entrée pour les entreprises mondiales sur le marché de la Chine continentale."

D’autres objectifs économiques ont été abordés tels que promouvoir une économie créative et culturelle renforçant la « signature hongkongaise » avec notamment le district culturel de West Kowloon comme centre culturel de HK-Guangdong-Macao

Un autre but est aussi de mettre en avant le secteur juridique de Hong Kong avec HK en tant que plaque tournante des services juridiques internationaux et de règlement des différends dans la région Asie-Pacifique.

Finalement, Lee souhaite continuer d’améliorer les infrastructures ferroviaires et routières, aider les PME à élargir leur marché, renforcer le statut de Hong Kong en tant que pilier du transport aérien et de la logistique, et développer une industrie du transport maritime.

 

Initiatives pour une société hongkongaise bienveillante et inclusive

Le prochain Chef de l’Exécutif a aussi pour objectif d’améliorer la qualité de vie des travailleurs avec la construction d’une société bienveillante et inclusive.

Ses initiatives pour parvenir à cela sont notamment de créer de nombreux emplois de qualité et diversifiés, de renforcer la protection de la sécurité et de la santé au travail, d’améliorer la rémunération des travailleurs employés par les sous-traitants de l'État, d’encourager davantage d'employeurs à mettre en place des mesures favorables à la famille et d’étendre le programme de garde après l'école et les services de garde d'enfants de jour pour soutenir les parents qui travaillent.

 

Ce qui n’est pas mentionné dans son programme

Certains se sont étonnés de l’absence de certaines mesures dans le programme de John Lee. Par exemple, il n’a pas annoncé quand est-ce qu’il prévoit de rouvrir totalement les frontières hongkongaises ou comment il projette de réconcilier la société hongkongaise après la fracture politique causée par les manifestations anti-gouvernementales de 2019. Les questions relatives au suffrage universel et au mode d’élection à Hong Kong ne sont pas non plus abordées.

Lee a déclaré que tous les éléments manquants étaient dus à des contraintes d'espace plutôt qu'à un manque d'intérêt, ajoutant qu'il en dirait plus lors de futures conférences.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale