Idée sortie : partez faire un voeu à Lam Tsuen

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 24/11/2021 à 16:07 | Mis à jour le 24/11/2021 à 16:06
Photo : A Hong Kong, dans les Nouveaux Territoires, un arbre magique exauce les vœux des croyants.
arbre voeux Lam Tsuen Nouveaux Territoires Hong Kong

Au cœur des Nouveaux Territoires, à quelques kilomètres de Tai Po, le village de Lam Tsuen cache quelques merveilles qui valent la peine de s’y pencher. Que voir et que faire dans les environs ? Lepetitjournal.com vous dévoile un parcours mêlant nature et culture.

Si vous aimez marier sorties en nature et explorations culturelles, le village de Lam Tsuen est fait pour vous. Célèbre pour son arbre à souhaits, le village abrite également un temple et retrace ainsi l’histoire de Hong Kong.

Lepetitjournal.com est parti à la découverte de ce petit village et vous livre un itinéraire pour une virée hors du commun.

À la découverte d’un village datant de plus de 700 ans

Commencez la balade en descendant à l’arrêt de métro Tai Wo. Là, remontez à pied la rivière Lam Tsuen, avec ses jolis ponts, ses oiseaux et ses papillons. Le chemin ombragé, peuplé de Banyans verdoyants vous ménera jusqu’au village de Lam Tsuen.

 

Lam tsuen banyan Hong Kong
Une promenade tout à plat et à l'ombre, vous ménera de Tai Wo à Lam Tsuen.

 

Quartier résidentiel depuis la dynastie Song, il y a environ 700 ans, le village était le centre politique de la vallée, abritant notamment les organes administratifs des villages voisins. La région était composée de cinq villages Punti (本地) et de 18 villages Hakka (客家) et fut — à son heure de gloire — peuplée d’environ 20 000 habitants…

Mais les attractions principales du district restent son temple et son arbre à vœux, auprès desquels se presse la population lors du Nouvel An chinois.

Réalisez vos souhaits sous l’arbre à vœux de Lam Tsuen

L’arbre à vœux de Lam Tsuen (en cantonais lam4 cyun1 heoi2 jyun6 syu6) est un camphrier considéré comme béni des Dieux par les habitants. Traditionnellement, les villageois brûlent des papiers rouges à ses pieds pour faire des vœux. 

Les mythes à son propos sont nombreux. La première histoire raconte qu’une femme malade a rêvé qu’un dieu lui avait conseillé de rendre visite à l'arbre de Lam Tsuen afin d'y jeter un morceau de papier béni. Le lendemain, après avoir suivi les instructions à la lettre, elle guérit miraculeusement.  La deuxième légende raconte l’histoire d’un homme, inquiété par les progrès trop lents de son jeune fils à l’école. Un matin, il se rendit à l’arbre à vœux afin que son fils s’améliore. Après sa visite, ses prières furent exaucées. Depuis, un grand nombre de gens viennent donc régulièrement déposer leurs demandes à l’arbre, en espérant qu'ils soient entendus.  

Peu importe les origines de la légende, pendant le Nouvel An lunaire, Lam Tsuen voit une foule arriver afin de déposer leurs vœux. De plus, tous les dix ans, le village se met en fête pour cinq jours et six nuits. Ce festival, intitulé Da Jiu, permet aux villageois de prier pour le beau temps, la santé et la paix.

Aujourd’hui, l’arbre à souhait peut décevoir les amateurs de nature. En effet, à la suite d’un accident survenu en 2005, blessant deux personnes, c’est un faux arbre à vœux de 25 pieds en plastique qui remplace le fameux arbre, qui à l’heure actuelle se rétablit. À ses côtés, un grand panneau en bois permet de déposer ses vœux.

Mais, peu importe la période de l’année à laquelle vous choisirez de découvrir cet endroit, vous trouverez des touches de rouge vif et d’orange partout, donnant à chaque visite un air de fête.

 

Arbre voeux Lam Tsuen Hong Kong
Faites de vos désirs une réalité en faisant un voeu à Lam Tsuen. 

 

Un temple construit en 1786

Aux côtés de l’arbre se dresse le temple Tin Hau, construit en 1768, pour honorer Tin Hau, la déesse de la mer. Considéré comme le lieu le plus sacré du village, le temple est constitué d’un hall principal séparé en deux parties distinctes, avec un espace dédié à sa déesse éponyme, tandis que l’autre met à l’honneur Man Cheong (文昌), le dieu de la littérature et Mo Tai (武帝), le dieu de la guerre.

En face, vous pourrez également admirer le temple de la justice établi en l’honneur de 12 vaillants soldats qui se sont battus pour protéger le village de Lam Tsuen à une époque plus tumultueuse. En 1981, l’édifice a été nommé bâtiment historique de grade II, avant d’être classé en tant que bâtiment historique de grade III en 2010.

 

Arbre voeux Lam Tsuen Hong Kong
La place à l'avant du temple de Tin Hau

 

Que faire dans les environs

Une fois à Lam Tsuen, continuez la promenade… et passer prendre un café ou manger une pâtisserie dans le Forest Cafe (森林), un havre de paix au beau milieu de la forêt, avec une décoration plus ou moins insolite.

 

Arbre voeux Lam Tsuen Hong Kong
Le Forest Café, un endroit insolite et accueillant. 

 

Marchez ensuite jusqu’à la vallée Ng Tung Chai, qui remonte vers le parc national de Tai Mo Shan. Au bout d’un joli sentier, vous tomberez sur une cascade composée de quatre niveaux et — au début du chemin, sur une grande porte majestueuse menant au temple Man Tak.

Entouré d’arbre, le temple comprend cinq pavillons recouverts de tuiles ocre, de statues taoïstes, d’une petite bibliothèque. L’endroit est paradisiaque et vous donnera l’impression de voyager dans les vallées reculées du Japon ou de Taiwan.

 

Bonne balade !

 

Sur le même sujet
Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis 2018 à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, travaille dans une école et vient de terminer ses deux premiers romans.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale