Samedi 25 septembre 2021
TEST: 2261

"Hong Kong aux patriotes": la réforme du système électoral adoptée

Par Didier Pujol | Publié le 28/05/2021 à 07:10 | Mis à jour le 30/05/2021 à 00:10
les députés de Hong Kong adoptent la réforme du système électoral

Sans surprise, la réforme du système électoral à Hong Kong destinée à garantir le principe “Les patriotes gouvernent Hong Kong” a été adoptée par le Legco en l’absence de représentants de l’opposition. Dans le même temps, les autorités confirmaient pour la deuxième année consécutive l'interdiction de la veillée en hommage aux victimes de Tiananmen.

Disparition de l’opposition à Hong Kong

Les députés de l’assemblée de Hong Kong, désormais vidée de toute représentation des partis d’opposition depuis la démission en masse de ceux-ci en novembre dernier, ont adopté la refonte en profondeur du système électoral de la ville par 40 voix pour et 2 voix contre. Le projet de loi proposé par le gouvernement central en mars doit permettre que seuls les «patriotes» gouvernent Hong Kong, en réduisant la proportion de députés élus au suffrage direct et en introduisant un mécanisme de contrôle des candidats. Le parlement de Hong Kong a adopté les 369 amendements déposés par le gouvernement, y compris la levée de la restriction sur le nombre de personnes nommés par un membre du comité électoral qui peut désormais proposer jusqu'à cinq candidats. Un autre amendement stipule que le comité électoral de vérification passe de 5 à 8 personnes, la composition devant être soumise au gouvernement central de Pékin. Ce comité de vérification est aussi protégé contre les appels de ses décisions sur la base de l'avis du comité de sécurité nationale.

« Une régression de la démocratie »

Pierre Chan, l‘un des deux députés avec Cheng Chung-tai qui a voté contre le projet de loi, a déclaré que le système électoral révisé était une «régression de la démocratie». Dans un communiqué de presse, la Chief Executive Carrie Lam a déclaré qu'elle était heureuse que le projet de loi ait été adopté dans les deux mois: «Il est naturel et conforme à la norme internationale d'exiger que les personnes investies de pouvoirs de gouvernement soient patriotiques. Quiconque remplit les conditions et critères pour être patriote, quelle que soit sa position politique, peut participer aux élections et être élu conformément à la loi pour servir Hong Kong. L'amélioration du système électoral aidera le LegCo à restaurer sa fonction constitutionnelle en tant que plate-forme d'interaction rationnelle entre les autorités exécutives et le législatif, ce qui améliorera clairement la gouvernance.

La veillée du 4 juin interdite

Dans le même temps, les autorités confirmaient l'interdiction de la veillée traditionnelle du 4 juin à Victoria Park qui a lieu chaque année en hommage aux victimes des événements de Tiananmen. C'est la seconde fois que la veillée est interdite, officiellement pour raison de distance sociale en 2020 mais également de sécurité nationale cette année. La reprise en main de la vie politique à Hong Kong par le pouvoir central chinois est largement engagée alors que nombre des participants aux manifestations de 2019 et 2020 ont fait l'objet de condamnations ou ont choisi l'exil pour continuer à exprimer leur opposition.

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

super Dupont sam 29/05/2021 - 09:00

Quand les membres du Legco adopteront de vraies mesures pour plafonner le prix des loyers, vérifier les démolitions des bâtiments après une enquête archéologiques? Ce serait une vraie révolution de patriotes!

Répondre