Jeudi 24 juin 2021
Hong Kong
Hong Kong

Hong Kong réduit sa quarantaine pour les personnes vaccinées

Par Didier Pujol | Publié le 08/05/2021 à 02:38 | Mis à jour le 08/05/2021 à 02:58
Photo : @Unsplash/Eva Darron
avion pendant la quarantaine réduite à Hong Kong

Thomas Chan, secrétaire permanent du Bureau de l'alimentation et de la santé a confirmé ce vendredi que la période de quarantaine obligatoire de trois semaines pour les voyageurs entrants à Hong Kong ainsi que pour les cas contacts, variants compris sera réduite s’ils sont vaccinés. Cette décision entre en vigueur le 12 mai avec des différences selon les pays.

4 groupes de pays

Les nouvelles mesures de quarantaine à l’arrivée à Hong Kong pour les personnes vaccinées se déclinent comme suit selon le classement précédemment effectué des pays en fonction des risques sanitaires.

  • Groupe D (Australie, Nouvelle-Zélande et Singapour) : quarantaine d'hôtel de 7 jours et auto-surveillance de 7 jours à domicile avec test aux jours 12 et 19
  • Groupe C (tous les pays sauf la Chine et ceux spécifiés comme groupe A, groupe B ou groupe D) : quarantaine d'hôtel de 14 jours, auto-surveillance 7 jours avec est le 16e et le 19e jour
  • Groupe B (Bangladesh, Belgique, Canada, Équateur, Égypte, Éthiopie, France, Allemagne, Indonésie, Kazakhstan, Roumanie, Russie, Suisse, Turquie, Ukraine, Émirats arabes unis et États-Unis d'Amérique) : quarantaine d'hôtel de 14 jours, auto-surveillance 7 jours, test le 16e et le 19e jour
  • Groupe A2 (Royaume-Uni et Irlande) : quarantaine d'hôtel de 21 jours
  • Groupe A1 (Brésil, Inde, Pakistan, Philippines et Afrique du Sud) : pas autorisé à atterrir

Aucun test d'anticorps IgG Covid-19 ne sera requis pour les passagers à l'arrivée. Le département de la santé listera les types de vaccins approuvés sur son site Web dans les prochains jours, probablement basé sur la liste des vaccins approuvés par l'OMS qui comprend depuis hier la vaccin chinois Sinovac. Les mesures prendront effet dès le 12 mai 2021.  

 

Thomas Chan annonce la quarantaine réduite à Hong Kong

Cas contacts locaux

Dans le cadre des dispositions de quarantaine mises à jour, pour les cas contacts d’origine locale qui n'ont pas la souche mutante N501Y, s'ils remplissent les critères, la durée de leur quarantaine obligatoire peut être raccourcie de 14 jours à sept jours de quarantaine dans un centre de quarantaine, à condition qu’ils aient reçu deux doses de vaccins BoinTech ou Sinovac depuis au moins 14 jours.

Les résultats de leur test PCR effectué le jour 0 ou le jour 1 après l'admission dans un centre de quarantaine doivent être négatifs et leur test d’anticorps ((IgG ou anticorps neutralisant de substitution) positif après l'admission dans un centre de quarantaine. Après avoir terminé la quarantaine à domicile de sept jours, ces contacts étroits seront soumis à sept jours d'autosurveillance et de tests obligatoires dans un centre de dépistage communautaire le jour 12.

 Pour les cas contacts d’origine locale avec la souche mutante N501Y, vaccinés depuis plus de deux semaines, leur durée de quarantaine dans un centre de quarantaine peut être raccourcie de 21 à 14 jours après le dernier jour d'exposition, plus sept jours d'autosurveillance. Ils doivent également subir des tests obligatoires dans un centre de test communautaire le jour 19. Les résultats de leurs tests PCR des échantillons respiratoires

Plus d‘un million de vaccinés

Cette annonce correspond à la reprise des vols directs entre la Grande Bretagne et Hong Kong et l’approche imminente de la première bulle de voyage entre Hong Kong et Singapour pour les personnes vaccinées. Le gouvernement souhaite par conséquent clairement stimuler le programme de vaccination actuellement en cours de déploiement dans le Port des Parfums

Avec désormais 1.038.304 personnes ayant reçue une première dose de vaccin, soit 15,8 % du total des résidents depuis l’accès aux moins de trente ans au programme comprenant les vaccins BionTech et Sinovac, Hong Kong semble bien engagée sur la protection sanitaire de sa population. Bien que les pays les plus avancés tels Israël n’aient pas réussi à dépasser 60% de vaccination, la vaccination des voyageurs devrait avoir un impact décisif sur la reprise de l’activité économique et touristique en partance et en arrivée.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook

 

Nous vous recommandons
Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir