Hong Kong s'ouvre aux voyageurs et assouplit les suspensions de vol

Par Anaïs Joly | Publié le 24/04/2022 à 14:45 | Mis à jour le 25/04/2022 à 02:28
Photo : @Unsplash/ Emanu
avion atterrissant à Hong Kong

Après deux ans de fermeture au monde, Hong Kong rouvre ses portes aux touristes début mai. Dans la continuité de la réduction du temps de quarantaine et de la levée du flight ban sur 9 pays dont les Etats-Unis et la France, la ville allège également les mesures de suspension de vol pour les compagnies transportant des passagers positifs. 

Hong Kong rouvre ses frontières aux étrangers

Le gouvernement hongkongais a annoncé vendredi dernier que les voyageurs étrangers seraient à nouveau autorisés à entrer à Hong Kong à partir du mois prochain. Cette annonce met fin à l’interdiction d’entrée des non-résidents en place depuis mars 2020, bien que partiellement levée pour les voyageurs en provenance de certains pays à faible risque. En janvier dernier, le nombre de pays frappés par l’interdiction d’entrée avait dépassé 160, empêchant même le retour de résidents hongkongais sans que les visiteurs venant de Chine continentale, Macao ou Taïwan n'aient été affectés.

Les voyageurs étrangers devront suivre la même procédure que les résidents hongkongais à leur arrivée à l’aéroport de Hong Kong.

Ils devront être vaccinés ou médicalement exemptés et passer un test antigénique rapide (RAT), en plus du test PCR habituel à leur arrivée.

Ceux dont le test rapide est négatif pourront se rendre à leur hôtel de quarantaine et attendre le résultat de leur test PCR pour confirmer qu’ils n’ont pas le Covid. De cette façon, le temps que les voyageurs passent à attendre les résultats de leur test à l’aéroport (plusieurs heures) sera considérablement réduit et constitue un moyen de réduire le flux de passagers. La quarantaine pour les non-résidents est également de 7 jours.

L'annonce s'accompagne d'un nombre d'infections quotidiennes inférieures à 1000 pendant plus d'une semaine et d’un très faible taux d’infections importées (venant de voyageurs).

En effet, seulement 3% des infections enregistrées entre les mois de janvier et mars étaient importées. Depuis début avril, il ne s’agit plus que d’1% de cas importés sur la totalité des cas enregistrés.

Le nombre de cas importés a chuté malgré la hausse du nombre d'arrivées quotidiennes, qui est passé de 300 arrivées par jour au cours des trois premiers mois de l'année à environ 1 200 depuis début avril.

Les agences de voyages prévoient l’arrivée de plus de 100 000 voyageurs à destination de Hong Kong chaque mois.

Hong Kong assouplit ses mesures de suspension de vol

À partir du 1er mai, Hong Kong assouplira les règles de suspension des compagnies ayant transporté des passagers positifs. Jusqu’à maintenant, les compagnies aériennes étaient empêchées de voler vers Hong Kong pendant une semaine si elles avaient transporté 3 passagers positifs ou plus, ou si certains passagers n’avaient pas fourni les documents nécessaires (vaccin par exemple). Dès début mai, le seuil maximum de passagers positifs sera augmenté au nombre de 5 et la suspension ne durera plus que 5 jours.

Cet assouplissement se fait dans la continuité de la levée du flight ban en provenance de neuf pays le 1er avril, et de la réduction du temps de quarantaine à 7 jours.

Les compagnies aériennes ainsi que les voyageurs avaient été grandement affectés ces suspensions soudaines, pouvant entraîner l’arrêt de n’importe quel itinéraire et compliquer l’organisation des voyages et transports.

En ce moment, plus de 10 transporteurs à destination de Hong Kong sont suspendus, dont Cathay Pacific Airways et Qatar Airways. Certaines compagnies comme British Airways et Virgin Atlantic Airways ont fait le choix de n'accepter les réservations de vols vers Hong Kong que plus tard dans l’année.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale