Entre histoire et modernité, les surprises de Shek Kip Mei à Hong Kong

Par Karine Yoakim Pasquier | Publié le 17/04/2022 à 13:45 | Mis à jour le 18/04/2022 à 05:41
Photo : Montage Nam Sham building et réservoir de Bishop Hill
shek kip mei hong kong

Niché entre Prince Edward et Sham Shui Po, Shek Kip Mei est un quartier emblématique de ce qu’on appelle "le vieux Hong Kong". Méconnu, c’est pourtant un endroit qui regorge de surprises et de lieux à explorer. Voici donc quelques recommandations pour découvrir ou redécouvrir Shek Kip Mei.

Shek Kip Mei est un quartier, situé au Nord de Kowloon, et bordant Sham Shui Po, Prince Edward et Kowloon Tong. C’est un quartier riche en histoire et en lieux à découvrir.

Attention, certains établissements et lieux pourraient être fermés à la suite des dernières mesures liées au Covid. N’oubliez pas de vérifier au préalable sur les sites web des établissements concernés afin de programmer votre journée. Merci également de respecter les règles recommandées par le gouvernement lors de vos sorties et de respecter la tranquillité des habitants de ces quartiers.

Des artistes en plein travail à Shek Kip Mei

Shek Kip Mei abrite un immeuble, soutenu par le Jockey Club de Hong Kong et portant le nom de Jockey Club Creative Arts Centre (JCCAC), abritant neuf étages d’ateliers d’artistes en tous genres: de la poterie à la photo, en passant par la couture, la peinture, les performances… c’est un lieu riche où observer les artistes en pleines créations.

L'espace abrite également un théâtre, une boutique d'artisanat et deux salons de thé. Bien qu'il ait été entièrement rénové en 2008, vous pourrez toujours trouver des traces de l'ancienne usine dans les étages, comme certaines machines industrielles.

Lors de votre passage au sein du centre, nous vous recommandons de vous arrêter au Heritage Tea House, tant pour ses nouilles traditionnelles que pour ses théières et sa décoration qui vous feront voyager.

 

shek kip mei hong kong
Le décor traditionnel de la Heritage Tea House - Photo personnelle

 

Pour en savoir plus

Shek Kip Mei Wet Market

Qui veut connaître un quartier se doit de passer par son wet market. Et celui de Shek Kip Mei vaut le détour.

 

shek kip mei hong kong
Photo@Wikimedia

 

Fondé il y a plus de 40 ans, ce marché compte plus de 300 étals proposant des fruits et légumes, des fruits de mer, de la viande, des vêtements et accessoires, des articles ménager, des épices ou encore des petits objets traditionnels.

Les Public Housing de Shek Kip Mei

Dans les années 50, c’est à Shek Kip Mei que les premiers logements sociaux, à l’architecture si typique de Hong Kong virent le jour, à la suite du grand incendie de 1953.  En effet, en décembre 1953, l’immense bidonville qui bordait la ville partit en fumée, laissant plus de 53’000 personnes sans abri. A la suite de cet événement, le gouverneur Alexander Grantham lança donc un programme afin de construire des logements sociaux destinés à accueillir cette population. C’est ainsi que ces estates colorés de plusieurs étages furent construit.

De tailles uniques (environ une trentaine de mètres carrés), chaque unité pouvait loger cinq personnes, et chaque bâtiment avait une capacité de 2 500 résidents.

 

shek kip mei hong kong
La Mei Ho House vous permettra de découvrir les logements des public estate - Photo@Wikimedia

 

Pour pouvoir observer de plus près ces fameuses constructions, nous vous recommandons de vous rendre à la Mei Ho House, en bordure de Sham Shui Po. Petit musée situé au cœur de l’auberge de jeunesse du quartier, vous pourrez avoir un aperçu de l’histoire de ces projets immobiliers, voir quelques images troublants du grand incendie de 53 et surtout, à l’étage, vous pourrez visiter des reproductions grandeur nature de plusieurs appartements. Vous pourrez observer la manière dont étaient agencées les pièces, contempler le mobilier de l’époque et vous rendre compte de manière concrète de la manière dont vivaient les gens dans ces petits espaces.

Mais les amateurs d’Instagram apprécieront également de faire un saut au Nam Shan Estate, connu pour son parc de jeu, encerclé de buildings.

 

 

Tandis que ceux souhaitant voir un vrai estate habité pourront aller observer le Shek Kip Mei Estate, qui fut le premier immeuble de public housing de Hong Kong et date donc de 1953. Comprenant 17 blocs, avec plus de 9000 appartements, ce bâtiment impressionnera tous les férus d’architecture.  

Pour en savoir plus

Observez une tombe de la dynastie des Hans

Située à la frontière entre Shek Kip Mei et Sham Shui Po, la sépulture Lei Cheng Uk Han Tomb, fut découverte en 1955 quand le gouvernement fit des travaux concernant des immeubles à bas loyers. Datant de la Eastern Han dynasty (25 – 220 après Jésus Christ). Déclarée monument protégé en 1988, la tombe est désormais un musée.

 

shek kip mei hong kong
Photo@Wikimedia

 

Si celui-ci n’est pas très grand, vous pourrez notamment observer quelques poteries, quelques objets en bronze… et vous pourrez aussi voir la tombe elle-même. En cas de fermeture, le musée, situé proche d’un charmant petit parc dans lequel des hommes promènent leurs oiseaux.

Pour en savoir plus

Prenez de la hauteur sur la Garden Hill

Pour avoir un point de vue unique sur la région, montez sur la Garden Hill, dont les escaliers se trouvent pile derrière la Mei Ho House. Après quelques marches, sur lesquelles vous croiserez de nombreux amoureux, ou des personnes âgées pleines de courage, vous pourrez observer les immeubles et les toits de toute la région, dont le rooftop de la compagnie Garden, à laquelle la colline doit son nom.

Lieu idéal pour un coucher de soleil, c’est également un lieu prisé des photographes.

 

Shek kip mei hong kong
Photo personnelle

 

Du pain, made in Hong Kong à Shek Kip Mei

Pour terminer votre journée en douceurs, n’hésitez pas à faire un arrêt dans le siège social de la Garden Company, cette entreprise qui fournit et produit la plupart du pain, des biscuits et des gâteaux que les Hongkongais mangent tous les jours!

Fondée en 1926, cette compagnie dont le nom cantonais se prononce gaa1 deon6 jau5 haan6 gung1 si1, appartient toujours aujourd’hui à la même famille qui en fut à l’origine. Vous pourrez notamment acheter leurs produits (pain toast, snacks, buns, gâteaux et j’en passe) dans la majorité des supermarchés et des supérettes de la ville.

Au rez de chaussée de l’établissement, vous pourrez notamment vous arrêter pour acheter quelques produits à la source.

Pour en savoir plus

Le réservoir secret de Bishop Hill

Fin 2020 était mis à jour à l'occasion de travaux immobilier un réservoir centenaire d'un style tout à fait particulier, rappelant les thermes romains ou l’architecture byzantine des anciennes citernes d'Istanbul. Ce site a depuis été sécurisé, classé et ouvert aux visites. Si vous avez la chance de pouvoir y accéder, cette découverte est absolument unique. 

Pour en savoir plus

 

reservoir shek Kip Mei
Arches du réservoir de Bishop Hill

 

Karine Yoakim-Pasquier

Karine Yoakim Pasquier

Karine est Suisse francophone vivant depuis 2018 à Hong Kong. Elle tient un blog intitulé hotfonduepot.com, travaille dans une école et vient de terminer ses deux premiers romans.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale