Lundi 18 novembre 2019
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Grève des universités et lycées de Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 02/09/2019 à 14:50 | Mis à jour le 04/09/2019 à 09:29
Grève étudiants Hong Kong

Suite à un appel au boycott de la rentrée scolaire, près de 230 établissements d’enseignement, principalement lycées et universités de Hong Kong participaient ce lundi à la grève.

Il étaient plusieurs dizaines de milliers d'élèves à manquer à l’appel ce lundi et avaient constitué des chaînes humaines ou encore des sit-in à l’extérieur de leurs établissements. Parmi eux, les étudiants du prestigieux La Salle College ou encore, ironie du sort, ceux du St Francis Canossian College de Wan Chai, dont est issue la très contestée Chief Executive Carrie Lam. 11 établissements de l'enseignement supérieur ont par ailleurs indiqué vouloir mener la grève pendant une période de deux semaines!

 

Grève étudiants Hong Kong
Chaine humaine à la sortie d'un établissement

 

Après un week-end agité et notamment un samedi après-midi qui s’est soldé par des affrontements violents et de nombreuses arrestations, le mouvement de protestation semble bien loin, au contraire, de s’essouffler, les contestataires étant boostés par l’absence complète à ce stade d’avancées concrètes quant à leurs revendications dont le retrait définitif du projet de loi sur l’extradition et l’enquête indépendante sur les violences policières.

 

Frictions au Parc Tamar 

Assemblés depuis le milieu de la journée dans le parc qui jouxte le parlement (LegCo), plusieurs milliers d'étudiants avaient rejoint les autres corps de métiers en grève, le rassemblement culminant à 40.000 personnes selon les organisateurs. Vers les 18:00, la demande d'évacuation de la police n'étant pas suivie d'effet, un face-à-face tendu entre un groupe et les forces de l'ordre, se solde par l'utilisation de jet au poivre. 

 

Grève étudiants Hong Kong
Une étudiante en uniforme arbore un patch à l'oeil par solidarité avec la manifestante victime d'un tir de balle en caoutchouc

 

Au delà des revendications exprimées, c’est le malaise de toute une génération qui transparait, une jeunesse majoritairement éduquée et qui peine à vivre décemment dans une des villes les plus chères du monde, soumise à la spéculation immobilière alimentée par les capitaux chinois.

A suivre...

 

N'oubliez pas de vous abonner pour recevoir nos articles quotidiennement:

Recevez notre newsletter en vous enregistrant à https://lepetitjournal.com/newsletter-152565 
Ou suivez nous sur Facebook à https://m.facebook.com/LPJHK/

 

Nous vous recommandons

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

TÉLÉTHON

Jonas : "La maladie m'emprisonne, mais je crois au traitement"

Jonas, jeune étudiant de 22 ans, a été diagnostiqué d’une calpaïnopathie à l’âge de 6 ans. Une maladie qui s’est installée progressivement et qui depuis l’adolescence grignote peu à peu ses muscles