Levée totale des restrictions à l’arrivée à Hong Kong

Par Mathis Nicod | Publié le 13/12/2022 à 04:54 | Mis à jour le 01/01/2023 à 12:24
Photo : Le Chief Executive John Lee l'a annoncée ce mardi matin. Entrée en vigueur demain. Photo HKSAR Gov, Departement of Health. Montage Mathis Nicod
fin 0+3 fin leave home safe hong kong

John Lee, Chief Executive de Hong Kong, a annoncé ce mardi matin lors d’une conférence de presse la fin du régime 0+3 qui empêchait les nouveaux arrivants à Hong Kong de se rendre dans les lieux publics pendant 3 jours. Cette annonce était attendue par le monde des affaires et du tourisme.

« 0+0 » dès le 14 décembre

Dès mercredi, les arrivants à Hong Kong accèderont directement au code bleu, sous réserve d'un test PCR négatif. Les lieux publics leur seront alors directement accessibles. Ainsi, aucun jour de quarantaine ni aucune restriction n'est imposé, d'où l'appellation "0+0". Cependant, les clients de certains lieux désignés devront pouvoir présenter une preuve de vaccination.

Bien que la plupart des contraintes à l’arrivée aient déjà été levées, les voyageurs arrivant à Hong Kong sont encore soumis, jusqu'à demain, au régime "0+3" et disposent d’un code orange sur leur application de santé les empêchant de rentrer dans les restaurants.

Selon les nouvelles règles, les personnes dont le test est positif recevront toujours un code de santé rouge et devront suivre le protocole d'isolement habituel, désormais limité à 5 jours au lieu de 7 précédemment.

Pass vaccinal et test PCR à l'aéroport restent en place 

Le pass vaccinal reste nécessaire pour l'entrée sur le territoire, mais ne sera plus contrôlé dans les lieux publics à travers l'application Leave Home Safe. Pour accéder à ce pass, trois doses de vaccin sont nécessaires. Le port du masque est toujours en place dans l'ensemble de l'espace et des lieux publics.

Les voyageurs venus de l'étranger devront toujours passer par la case "test PCR" à l'aéroport et à J+2, et remplir une déclaration de santé avant le vol. Si le test est négatif, aucune autre restriction ne s'appliquera.  

 

Selon le Chief Executive, « le risque d'infection lié aux cas importés est inférieur au risque lié aux infections locales. Nous pensons que la levée [des mesures] n'augmentera pas le risque d'épidémies locales ». Les autorités sanitaires ont enregistré lundi 14 717 cas, dont 5% (soit 704 cas) étaient importés. Le secteur de la restauration a précédemment exprimé sa déception face à l'absence de changement dans les règles de distanciation sociale, soulignant que leurs activités de Noël et du nouvel an en seraient affectées. Il s’agit donc d’une excellente nouvelle pour les commerces de proximité.

Les détails de mise en place du nouveau protocole seront donnés lors d'une conférence de presse du Secretary of Health, Lo Chung-mau, ce mardi après midi.

Réouverture de la frontière avec la Chine

Lorsqu'on lui a demandé si la frontière de Hong Kong avec la Chine continentale pourrait être rouverte prochainement, John Lee a déclaré que « les autorités continentales attachent également beaucoup d'importance à cela », sans toutefois s’avancer sur un calendrier précis. La semaine dernière, Hong Kong a assoupli les mesures de quarantaine et d'isolement dans un mouvement progressif à la suite d'un changement majeur dans la politique zéro-Covid de Pékin. De l'autre côté de la frontière, dans le cadre de la politique nouvellement assouplie, les patients atteints de Covid-19 présentant des symptômes légers ou inexistants peuvent s'isoler chez eux pendant cinq jours au lieu de devoir passer une semaine dans un établissement gouvernemental centralisé. Leurs contacts proches peuvent également se mettre en quarantaine à domicile pendant cinq jours au lieu de huit. Les résidents du continent n'ont plus besoin de présenter un code de santé vert, précédemment délivré aux détenteurs d'un PCR négatif, lorsqu'ils pénètrent dans les lieux publics, à l'exception des hôpitaux, des écoles et des maisons de retraite.

A suivre.

 

mathis nicod

Mathis Nicod

Mathis est étudiant à Sciences Po Aix-en-Provence et en stage pour 6 mois à Hong Kong à partir de septembre 2022. Il couvre la vie étudiante, la politique, le sport et participe à l'organisation des trophées des Français de l'Asie de l'Est.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'édition Hong Kong.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale