TEST: 2261

Elections consulaires Hong Kong, Julien-Loic Garin

Par Didier Pujol | Publié le 19/05/2021 à 15:20 | Mis à jour le 19/05/2021 à 15:20
liste julien-loic garin elections consulaires hong kong

Lepetitjournal.com a décidé d'aller à la rencontre des candidats têtes de listes pour les prochaines élections consulaires. Toutes les têtes de liste ont accepté de répondre aux mêmes questions. C'est avec plaisir que nous publions aujourd'hui l'interview de Julien Loïc Garin pour la liste "Ensemble en marche pour Hong Kong et Macao." Nous publierons les autres interviews dans l'ordre officiel de présentation des listes.

Pouvez-vous vous présenter en quelques phrases ?

Je m'appelle Julien-Loïc Garin, je vis à Hong Kong depuis 10 ans. Après un master dans le management de projets culturels et plusieurs années d'expérience dans le secteur à Paris, j'ai rejoint à Hong Kong le festival culturel Le French May, que j'ai eu la chance de diriger pendant 8 ans. J'ai créé l'an dernier ma propre structure de conseil en stratégie et accompagnement de projets culturels, Le Cercle, qui a lancé des initiatives comme la toute prochaine plateforme en ligne Cultureplus.asia

Comment avez-vous constitué votre liste ?

J'ai essayé de rassembler des membres divers de la communauté de Hong Kong, en termes d'âge, d'expériences, et de profils professionnels. Certains sont parents d'élèves, d'autres présents depuis très longtemps à Hong Kong, d'autres des jeunes dynamiques et investis, tous à mon sens apportant à notre liste et aux éléments de programme que nous souhaitons porter une vision, une expérience et une force complémentaires.

Quel est selon vous le plus grand défi auquel font face les Français de Hong Kong?

A mon sens il y en a plusieurs, et surtout ces défis évoluent avec le temps et la situation. Dans l'état actuel, je pense que la plus grande difficulté est l'éloignement par rapport à nos familles, l'incertitude du prochain voyage, et des conditions de quarantaine qui y sont liées. Pour beaucoup, c'est la préoccupation de la scolarité pour leurs enfants, et les difficultés posées par l'enseignement en ligne à la maison. Et pour un grand nombre, c'est l'incertitude économique et sociale, qui impacte particulièrement les française et français entrepreneurs, et ils sont nombreux.

Que représente pour vous la mission principale de conseiller des Français de l'étranger ?

Contrairement à ce que l'on peut croire, un Conseiller des FDE n'a pas de "pouvoir": il ne vote pas de loi, ne gère pas un budget, même si il ou elle participe aux commissions d'attribution des bourses et aides d'état. Sa fonction principale est celle de l'écoute, et de la mise à disposition de son temps et de ses compétences au service de la communauté. De manière concrète, il ou elle est la "voix" de cette communauté, dans les moments positifs comme les difficultés, auprès des instances de représentation de l'Etat à Hong Kong et Macao (le Consulat général), mais aussi auprès des instances françaises comme le Parlement ou le gouvernement. Il doit être inversement un vecteur fort de communication et d'aide envers la communauté concernant les sujets qui la préoccupent : santé, éducation, fiscalité, sécurité, emploi, retour en France, etc.

Pouvez-vous nous détailler les grands axes de votre programme ?

L'ensemble de notre programme sera bientôt publié et partagé avec la communauté, mais dans les grands axes nous souhaitons pouvoir utiliser la proximité avec la majorité parlementaire pour faciliter la remontée d'informations directes et concrètes vers les françaises et français de Hong Kong (nous en avons vu la difficulté dans le cas récent des "motifs impérieux de retour en France); tenir des permanences de rencontre et d'écoute avec les membres de la communauté; nous impliquer pleinement auprès d'elle dans les problématiques liées au Lycée français et aux petites écoles; travailler sur les questions de solidarité dans la communauté et mettre en place un réseau d'échange et d'entraide renforcés! En quelques mots : être principalement présents, réactifs, proches des différents groupes de la communauté et agir à ses côtés.

 

Sur le même sujet
Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Hong Kong !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Didier Pujol

Rédacteur en chef de l'éditon Hong Kong.

À lire sur votre édition locale