Samedi 5 décembre 2020
Hong Kong
Hong Kong

Cathay Pacific supprime 8.500 postes

Par Didier Pujol | Publié le 22/10/2020 à 01:22 | Mis à jour le 22/10/2020 à 06:45
Photo : @Unsplash/Miguel Ángel Sanz
cathay pacific

Ce Mercredi était annoncé le plan de restructuration de 2,2 millards de HKD de la compagnie Cathay Pacific avec un volet social lourd puisque 8.500 personnes font l’objet de mesures de licenciement ou de non renouvellement, soit un quart des effectifs. Cette nouvelle a été bien accueillie par les investisseurs.

La fin de Dragon Air

Avec 54 avions opérant sur les petites distances en Asie, la filiale Dragon Air de Cathay Pacific est la principale victime de la restructuration. 5.900 personnes sont licenciées et la filiale fermée, une mesure dont s’excusait Mercredi le PDG de Cathay Pacific auprès des familles, mais qui permet, selon lui, de sauver la compagnie Cathay Pacific, victime de la chute brutale du trafic aérien depuis le début de la pandémie du Covid. Au total, seuls 10 des 550 pilotes de Dragon Air, garderont leur emploi, réaffectés entre Cathay Pacific et sa filiale low cost HK Express.

Une dame de 74 ans

Opérant jusqu’à 190 destinations depuis 1946 et actuellement 79, Cathay Pacific employait en 2019 plus de 34.000 personnes dans le monde. Déjà l’objet de mesures punitives lors des manifestations anti-Pékin qui ont conduit au blocage de l’aéroport de Hong Kong l’année dernière, son PDG de l’époque Patrick Healy avait préféré démissionner plutôt que de livrer aux autorités les noms des employés impliqués. C’est depuis Augustus Tang, ancien directeur de la maintenance, plus favorable au gouvernement chinois, qui dirige la compagnie. Avec la crise du Covid, la vieille dame hongkongaise est cependant contrainte, comme la plupart de ses concurrentes, de maintenir au sol une large partie de sa flotte de 185 appareils.

Une nouvelle saluée par la bourse

Ce Mercredi, la valeur connaissait un rebond historique de 4% après une chute continue du cours depuis plusieurs mois. Ayant déjà fait l’objet d’un plan de sauvetage temporaire de la part du gouvernement hongkongais en Juillet qui avait injecté 5 milliards de Hong Kong Dollars dans l’entreprise, celle-ci ne pouvait pourtant pas durablement rester à flot, ses besoins de trésorerie mensuels dépassant les 2 milliards de HKD. Grâce à cette restructuration, 500 millions mensuels seront économisés.

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Hong Kong ?

IDÉE SORTIE

Découverte de Hong Kong: Shek Kip Mei et ses buildings

Shek Kip Mei est un quartier, situé au Nord de Kowloon, et bordant Sham Shui Po, Prince Edward et Kowloon Tong. C’est un quartier riche en histoire et en lieux à découvrir.

Vivre à Hong Kong

IDÉE SORTIE

Découverte de Hong Kong: Shek Kip Mei et ses buildings

Shek Kip Mei est un quartier, situé au Nord de Kowloon, et bordant Sham Shui Po, Prince Edward et Kowloon Tong. C’est un quartier riche en histoire et en lieux à découvrir.