Mercredi 14 novembre 2018
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Un raid anti-vice dans une maison close de Hong Kong

Par Célia Cazale | Publié le 31/01/2018 à 11:16 | Mis à jour le 01/02/2018 à 01:05
Photo : Love Hotel à Hong Kong
Prostitution Love Hotel Hong Kong

La police de Mong Kok a procédé à la "plus grande arrestation de travailleuses du sexe" de la ville. Un touriste américain s’est retrouvé à ses dépens au cœur du raid.

Il cherchait de l’action, il l’a trouvée! Le soir du 29 janvier, un touriste américain a voulu se payer du bon temps dans un immeuble d’Argyle Street à Mong Kok. C’était sans compter sur l’intervention de la police qui a abouti à l’arrestation de 100 personnes suspectées d’être des travailleuses du sexe. 

L’homme de 30 ans a raconté au South China Morning Post être allé dans le King Hing Building par simple curiosité "comme tout homme célibataire". Après avoir parcouru les 14 étages, allant de porte en porte, le touriste s’engage dans une chambre avec une jeune Thaïlandaise. "Nous ne sommes pas allés très loin et ensuite les choses ont commencé à déraper", confie-t-il. 

Un écran dans la pièce, montrant des images de sécurité, s’est soudainement éteint. Peu après, aux alentours de 20 heures, des hurlements en cantonais ont envahi les couloirs, se rappelle le client. "C'était très intense. Elle m'a dit que c'était des gens qui se battaient. Je ne savais pas ce qui se passait avant l'arrivée de la police", continue-t-il. Après l’avoir interrogé sur son échange sexuel avec la jeune femme - chose qu’il a nié - et inspecté son passeport, l’Américain a été libre de partir. "L’agent m’a dit de sortir de là avant qu’il ne change d’avis", témoigne-t-il. 

Cette opération conduite par 60 policiers et des officiers de l’immigration s’est conclue sur l’arrestation de 20 personnes originaires de Russie, 20 de Thaïlande dont 7 transgenres et 59 filles de la Chine continentale. Toutes sont âgées entre 18 et 33 ans. Il s’agit de la "plus grande arrestation de travailleuses du sexe", selon l’officier Nick Pearson. 

Les inspecteurs ont rapporté que chaque étage était divisé en trois ou cinq appartements, eux-mêmes subdivisés en cinq pièces distinctes. À Hong Kong la prostitution est illégale à partir du moment où il y a racolage ou si elle est exercée dans une "maison close". 

Une législation bien comprise par les deux syndicats du crime présents dans l’immeuble et suspectés d’appartenir à la mafia de la Triade 14K ; la police de Mong Kok affirmant avoir trouvé des liens avec ces syndicats.

 

Reglement prostitution Love Hotel.jpg

 

 

Celia Cazales

Célia Cazale

Passée par Le Huffington Post, Var-Matin et La Dépêche du Midi, Célia Cazale, journaliste diplômée par la faculté de Droit et Sciences Politiques d’Aix-en-Provence, contribue à la rédaction du petitjournal.com
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

SOCIÉTÉ

Hong Kong, ville internationale et tolérante? Vraiment?

Hong Kong est généralement considérée comme une ville internationale et multiculturelle. Pourtant, 92% des 7,34 millions d'habitants de la ville sont d'origine chinoise

Communauté

ÉVÉNEMENT

Les commémorations de l'armistice à Hong Kong

Hong Kong célébrait les 100 ans de la signature de l'armistice ce dimanche avec une cérémonie très solennelle au Cénotaphe. Elle était précédée par deux évènements marquants. Retour en images