Lundi 1 juin 2020
Hong Kong
Hong Kong
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

230 arrestations de contestataires à Hong Kong

Par Didier Pujol | Publié le 12/05/2020 à 04:33 | Mis à jour le 12/05/2020 à 12:12
Photo : Un manifestant est poussé au sol par la police avant d’être menotté Dimanche soir à Mongkok
manifestations Hong Kong

Ce lundi la police de Hong Kong communiquait les chiffres dès arrestations effectuées ce dimanche lors de la série de manifestations ayant eu lieu dans une dizaine de shopping malls de la ville.

Arrestations

En tout 230 personnes ont été interpellées dans la journée de dimanche. Après une tentative avortée d’organisation d’une marche en début d’après midi, plusieurs centaines de manifestants avaient décidé d’investir plusieurs arcades commerçantes de la ville pour y scander des slogans et exhiber des panneaux. Pendant toute la journée, les forces de l’ordre sont intervenues pour faire évacuer un à un les centres commerciaux occupés. En fin de journée, c’est autour de celui de Moko Mall à Mongkok, que s’est crystalée la protestation, la police finissant par charger les groupes vers les 23:00, poussant certains journalistes présents au sol et procédant à de nombreuses arrestations. Lors de cette opération de police, l’utilisation de spray au poivre contre plusieurs représentants de la presse identifiés comme tels a été relevée par de nombreux médias.

 

manifestations Hong Kong
Journaliste hongkongais victime de spray au poivre dimanche soir

 

Interdiction de rassemblement 

Depuis le début de la crise sanitaire à Hong Kong, la réglementation sur les rassemblements interdit les groupes de plus de 4 personnes. C’est sous ce motif que la manifestation du 1er mai a été interdite bien que les syndicats aient proposé la mise en place de stands de 4 personnes. Passée à 8 personnes, la règle de distanciation est désormais la raison principale de dispersion des rassemblements d’opposition au gouvernement, selon la police en tous les cas. Depuis que l’ancienne colonie britannique connaît une disparition quasi totale des nouveaux cas de coronavirus, il semble que le camp pro-démocratie qui s’oppose depuis maintenant presque un an au pouvoir au travers de mobilisations massives (2 millions de personnes en juin 2019) et par le vote (élection de 17 représentants de districts sur 18 en novembre) cherche à nouveau à faire entendre sa voix, mise en sourdine du fait de l’urgence sanitaire. En novembre prochain ont en effet lieu des élections décisives au Legislative Council, susceptibles de remettre en cause la majorité pro-Pekin actuelle. De part et d’autre, chacun fourbît ses armes. 15 opposants ont été arrêtés par la police il y a un mois tandis que la manifestation de dimanche est la plus importante depuis le début de l’épidémie.

À suivre

 

Pour être sûr de recevoir GRATUITEMENT tous les jours notre newsletter (du lundi au vendredi)

Ou nous suivre sur Facebook et Instagram

 

Didier Pujol

Didier Pujol

Passionné de culture chinoise et présent en Chine depuis 2011, Didier a publié de nombreux articles sur la Chine avant de reprendre la direction de l'édition Hong Kong comme directeur et rédacteur en chef.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

CheckFact HK mar 12/05/2020 - 09:25

Petite precision: "2 millions de personnes en juin 2019" => "d’après les organisateurs". Cordialement

Répondre

Expat Mag

Chennai Appercu
#MAVIEDEXPAT

Une "confinée" à Pondichéry se déconfine doucement (3)

Arrivée par hasard en Inde il y a 10 ans, Isabelle Pacaud n'est plus jamais repartie. Aujourd'hui résidente de Pondichéry, elle nous raconte, avec ses mots, son quotidien de "confinée".