Omicron: le sous-variant BA.5 détecté au Vietnam

Par Lepetitjournal Ho Chi Minh Ville | Publié le 29/06/2022 à 09:34 | Mis à jour le 30/06/2022 à 10:59
Un homme se réveille avec un gros mal de tête

D’après le ministère de la Santé, il pourrait rapidement supplanter toutes les autres souches. Sa présence est en tout cas confirmée au Vietnam, qui se retrouve ainsi confronté au risque de voir surgir une nouvelle vague épidémique.

 

C’est Phan Trong Lan, le chef du département de médicine préventive du ministère, qui l’a confirmé ce lundi au cours d’une conférence de presse: le BA.5, un sous-variant d’Omicron, qui est lui même un variant du SARS-CoV-2, est bel et bien présent au Vietnam.

Rien d’étonnant à cela, pour Phan Tong Lan: l’émergence de nouvelles souches était pour lui inéluctable à partir du moment où les frontières étaient rouvertes et les protocoles sanitaires extrêmement allégés.

 

Un variant encore mal connu

Ce sous-variant BA.5 a été détecté pour la première fois en Afrique du Sud en janvier. Il a depuis pris ses quartiers dans de nombreux pays, comme par exemple Israël ou encore l’Allemagne.

Il est difficile, à ce stade, de se prononcer sur son degré de virulence. Les premières études montrent en revanche qu’il aurait une vitesse de propagation bien plus rapide que le BA.2.

L’Organisation Mondiale de la Santé, elle, estime que la pandémie n’est pas terminée et qu’Omicron n’a probablement pas fini de muter. Aussi appelle-t-elle tous les pays à ne surtout pas baisser la garde et à poursuivre les campagnes de vaccination.

 

Émergence au Vietnam appelle à la prudence

Si l’on s’en tient au deux derniers mois, le Vietnam a enregistré 142.000 nouveaux cas de covid, mais avec un taux de mortalité très faible : 0,06%...

Préférant jouer la carte de la prudence, le ministère de la Santé avait récemment fait savoir qu’il lui semblait prématuré de considérer la covid-19 comme une maladie endémique.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Ho Chi Minh Ville !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale