Samedi 5 décembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

EXPO - Bernard de Lostau à la Maison d'Amérique Latine de Monaco

Par | Publié le 11/03/2008 à 01:04 | Mis à jour le 09/01/2018 à 12:00





Bernard de Lostau Bernadotte est né à Bourges. A trois ans, il part vivre en Algérie où son père entame une carrière de magistrat. Son père, bien qu'ayant un travail très prenant, avait une passion : la peinture.


Ayant travaillé avec Roger Li mouse, peintre de la Réalité Poétique ce dernier peignait et exposait à Alger avec un succès certain. C'est dire si le petit Bernard avait déjà un atavisme plus que certain pour l'Art Pictural ! Il initia son fils, alors élève des Jésuites à Alger au dessin et à la peinture, dès l'âge de 12 ans. Après le décès de sa mère, Bernard de Lostau Bernadotte se rend à l'Ecole des Beaux Arts, pour parfaire son savoir et il obtient un premier prix de dessin.
Puis parallèlement à ses études aux Beaux Arts d'Alger, Bernard de Lostau Bernadotte fait des études de droit, qui débouchèrent sur une carrière bancaire qui dura quarante ans.
Pendant toute cette période, Bernard de Lostau Bernadotte consacra tous ses samedis au dessin et à la gouache, tout en ayant des régions de prédilection telles que la Bretagne, Dijon, Valence et enfin Nice où il réside maintenant.
Sa carrière de dilettante devint donc une carrière professionnelle car de nombreuses expositions ont été faites à Paris, Strasbourg, Beaulieu sur Mer, Vence et aussi à Nice. Ses thèmes favoris : les paysages, les maisons, les fleurs, les femmes arabes et les terrasses d'Alger face à la mer. Il affectionne aussi les ciels, les arbres, les animaux et, très souvent, présente des vues en générale de Menton et de Nice.
Mais pour cette exposition, nous découvrirons avec plaisir des vues de notre belle Principauté. Ses techniques : gouaches, dessins à l'encre de chine, lithographies dont l'une des « Baous » vençois et l'autre, exécutée tout exprès pour l'exposition une vue générale de Monaco qui allie la réalité à la poésie à travers de nombreux symboles, sans lesquels il n'y a pas de vie : les animaux, les arbres, la femme.
Récemment, une conservatrice de Musée estimait que "Bernard de Lostau Bernadotte avait, par un stylisme élaboré, réalisé une création originale". Bernard de Lostau B a toujours été attiré par les peintres de la Réalité Poétique : Cavaillès, Brianchon, Oudot, et Chapelain-Midi.
La Maison de l'Amérique Latine de Monaco présentera Bernard de Lostau Bernadotte, artiste peintre à la palette des plus chatoyantes et des plus lumineuses et à l'avenir pictural des plus prometteurs, à partir du 12 mars.







DIAPORAMA:
{smoothgallery folder=images/stories/monaco/DIAPOS/delostau}

www.lepetitjournal.com - Monaco

Infos: Bernard de Lostau Bernadotte Du Mercredi 12 MARS au Samedi 29 MARS 2008 inclus Tous les Jours de 15 H 00 à 20 H 00, sauf Dimanches et Jours Fériés
{mxc}

0 Commentaire (s)Réagir