Lundi 20 septembre 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Réseau FLAM: La solidarité en temps de Covid

Par Adèle Hourdin | Publié le 25/01/2021 à 17:45 | Mis à jour le 22/02/2021 à 20:01
FLAM EHPAD

A l’occasion des fêtes de Noël, 30 écoles du réseau FLAM ont fait parvenir 1900 cartes à destination de résidents d’EHPADs en France. Nous avons posé quelques questions à l’initiatrice de l’opération, Aude de Carvalho, directrice d’une école FLAM au Royaume Uni.

 

Comment vous est venue l'idée de ce projet de solidarité ? 

Ce projet est né suite à un constat bien triste au sein des EHPADs. Cela m'a beaucoup affecté de voir ma grand-mère dépérir seule dans une de ces structures. J'étais sa seule famille et j'habitais à Londres déjà depuis plusieurs années avant qu'elle n'y soit transféré suite à un début d’Alzheimer. J'ai donc eu l'idée d'apporter un peu de joie à ces personnes souffrant d'isolement en contactant l'EHPAD dans lequel ma grand-mère résidait ainsi que deux organismes spécialisés dans l'accompagnement de personnes âgées isolées et souvent aux revenus précaires.

Certains résidents ont pleuré en lisant le courrier

Notre petite école Flam ayant 150 élèves, je recherchais à peu près le même nombre de résidents à qui écrire. La réalité a été toute autre puisque c'est plus de 1800 personnes âgées qui était dans une situation d'isolement total. J'ai donc convoité d'autres écoles Flam d'abord au Royaume Uni puis partout dans le monde pour se joindre au projet. Beaucoup ont répondu à l'appel et le projet a pu aboutir.

J'ai eu des retours très émouvants de certains organismes où il m'a été rapporté que certains résidents ont pleuré en lisant le courrier. La majorité des organismes sont entrain d'organiser des ateliers d'écriture permettant aux résidents qui le souhaitent, de répondre aux enfants.

 

Qu’est-ce que ce type d’action a apporté aux élèves FLAM?

Cette action a apporté plusieurs choses aux élèves. Tout d’abord des valeurs de solidarité car cette activité a un sens particulier en cette période de Covid. Il s’agissait de montrer aux enfants qu’une petite attention peut changer le quotidien de quelqu’un. Cette action a aussi permis, à travers un exercice d’orthographe pour les plus grands et une activité manuelle pour les plus petits, de les sensibiliser aux personnes âgées.

Nous renouvellerons l'opération l'année prochaine avec toutes les écoles qui souhaiteront y participer.

 

FLAM EHPAD

 

Quels ont été les impacts de la crise sanitaire sur votre association ?

Notre association La Marelle, au Royaume Uni n'a pas été la plus impactée par la crise. En effet, nous sommes passés en cours Visio dès le début du confinement et dès que nous avons pu reprendre en présentiel, nous sommes retournés à l'école. Nous vacillons maintenant entre distanciel et présentiel selon les restrictions en vigueur de notre pays. Nous avons cependant perdu quelques familles qui n'adhèrent pas aux classes en Visio ou qui sont en situation financière difficile. Nous avons dû investir dans des logiciels et des outils informatiques pour pouvoir poursuivre notre activité.

D'autres écoles Flam n'ont pas été aussi chanceuses et ont du fermer car les écoles qui les hébergeaient n'ont pas souhaité renouveler leur contrat de location. D'autres ont perdu la majorité de leurs familles et ont été contraintes de fermer.

 

Nous vous recommandons
adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir

Santé

Hong Kong Appercu
COVID-19

Covid variant Mu Amérique, Europe, Inde, Hong Kong... que faut-il craindre ?

Les variants dits "d'intérêt" sont désormais au nombre de 5 après que l'OMS ait ajouté à la liste existante la variante Mu venue de Colombie. Point sur les variants et leur propagation dans le monde