Créer un site web pour le marché français : comment choisir son hébergeur

Par Article Partenaire | Publié le 17/04/2022 à 17:30 | Mis à jour le 17/04/2022 à 17:30
illustration avec ordinateur et clavier

Pour votre entreprise, pour votre communication, pour votre visibilité et votre développement, le site web est plus qu’un avantage pour votre activité, c’est un must : l’image et les atouts de votre entreprise visibles en permanence et dans le monde entier. Une dynamique à mettre en place via à des contenus travaillés et des choix pertinents. Et parmi eux, celui votre hébergeur web peut faire une réelle différence. Quels sont les points clés à prendre en considération pour trouver sa place sur le web quand on vise le marché français ?

 

Quel type d’hébergement ?

Un hébergeur web a vocation à donner à votre site une place sur un serveur permettant de le rendre accessible sur le net, à le sécuriser et à en assurer la maintenance. Au même titre qu’un hébergement physique, on en distingue plusieurs types répondant à des besoins différents.

 

L’hébergement mutualisé : la colocation

Le principe : des ressources partagées entre plusieurs utilisateurs, c’est-à-dire plusieurs sites web occupant le même serveur. Adaptée aux petites et moyennes structures ou projets dont le site nécessite peu de ressources et affiche un trafic raisonnable, cette solution présente l’avantage d’être financièrement accessible car les coûts sont divisés entre les « colocataires ». La gestion en est également facilitée par l’hébergeur.

 

L’hébergement VPS (serveur privé virtuel) : la copropriété

Il s'agit toujours d’un serveur physique unique, mais il accueille plusieurs serveurs virtuels, ce qui permet la personnalisation des machines. Le VPS est un compromis entre l’hébergement partagé et le serveur dédié, dont il offre des fonctionnalités équivalentes, pour un coût moins important.

 

L’hébergement dédié : maison avec jardin

Un serveur dont vous êtes l’unique occupant à plein temps, et dont toutes les ressources (puissance, mémoire, connexion) sont mises à votre disposition exclusive. Avec des caractéristiques complètement personnalisables, cette option permet les meilleures performances pour le site web, ainsi qu’une sécurité renforcée. Elle est également la plus onéreuse et nécessite des connaissances techniques en administration de système.

 

Le cloud : un espace modulable

A l’inverse des autres types d’hébergement, l’accès à internet se fait via un réseau de plusieurs serveurs virtuels et physiques. L’avantage, la flexibilité : les ressources peuvent s’adapter à l’évolution des besoins des utilisateurs. Idéal, donc pour un trafic variable.

 

Le choix du Made in France

Si votre site vise le marché français, opter pour un prestataire basé en France peut être un choix pertinent. Pour être reconnu comme hébergeur web français, ce dernier n’a pas l’obligation d’avoir son siège social en France, mais il doit avoir au minimum un datacenter localisé sur le territoire, et offrir un support client francophone. Et dans les faits, un hébergement web en France présente des avantages certains.

 

La proximité

Au même titre qu’il est préférable d’avoir un poste informatique situé à proximité de sa box, bénéficier d’un datacenter situé en France permet d’optimiser les performances de votre site web pour vos visiteurs français : la vitesse, la fluidité, la réactivité générales du site ainsi que les temps de chargement se révéleront meilleurs. Un point non négligeable en termes d’expérience client.

 

La fiabilité

Les derniers comparatifs réalisés par les professionnels en ligne sont unanimes : la qualité Made in France a toute sa place dans le domaine de l’hébergement web. La fiabilité est au rendez-vous, et les performances n’ont rien à envier à la concurrence étrangère.

 

Le service

La disponibilité et la réactivité du support client est un point essentiel. Chez la plupart des prestataires français les mieux classés, celui-ci offre non seulement un service en langue française mais les agents sont également basés en France ou en territoire francophone, comme le Québec. Dialoguer par téléphone ou échanger via un chat est donc facilité, et ce 24h/24 et 7j/7.

 

Décrypter les offres

Petit blog ou site e-commerce à haute fréquentation, ce sont vos besoins en termes de performances qui vont déterminer votre choix d’hébergement. Voici les points qui doivent attirer votre attention afin d’opter pour la meilleure offre au meilleur prix.

 

La certification

En France, les datacenters sont classés par niveau de sécurité, selon une certification internationale Tier allant de 1 à 4. Il est recommandé d’opter a minima pour un datacenter certifié Tier 3 : ces derniers garantissent une continuité de service supérieure à 99,982 %, ce qui représente moins de 2h d’arrêt par an (48 minutes pour la certification Tier 4) et d’excellentes garanties en termes de sécurité des données stockées.

Le temps de chargement moyen du site est ainsi inférieur à la seconde, ce qui est non seulement favorable à sa fréquentation mais également à son référencement sur les moteurs de recherche.

 

Les fonctions d’hébergement

  • Le stockage :  soyez attentif à l’espace disque, qui détermine la taille et la quantité de données que vous pouvez stocker. Vérifiez également le nombre de bases de données incluses.
  • La bande passante : elle doit être appropriée à l’importance du trafic sur vos pages, afin d’éviter embouteillages et blocages.
  • Les sauvegardes : votre hébergeur doit vous proposer des sauvegardes automatiques régulières, qui permettront de restaurer vos données en cas de problème.
  • La sécurité : la technologie SSL permet de crypter les données, empêchant d’autres serveurs de les intercepter (les sites utilisant les certificats SSL sont identifiables à leur adresse commençant par « https »). Le protocole le plus sécurisé pour le partage de fichiers sur un réseau est actuellement le SFTP.
  • Les possibilités d’intégration : si vous souhaitez utiliser un CMS (système de gestion de contenu), comme Wordpress, Prestashop, Joomla, ou Drupal, choisissez un hébergeur qui en facilite l’intégration, ce qui est le cas de la plupart des prestataires sérieux.

 

Enfin, la plupart des hébergeurs recommandés présentent une garantie « satisfait ou remboursé) qui vous permet de tester la formule sans engagement de 15 à 30 jours, et facilitent la migration vers une autre offre pour faire évoluer votre hébergement en fonction de vos besoins.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique