Mardi 11 mai 2021
Édition Internationale
Édition Internationale

Trouver un complément de revenus quand on est expatrié

Par Article Partenaire | Publié le 04/05/2021 à 16:17 | Mis à jour le 04/05/2021 à 16:25
tirelire argent renversé

Avant l'apparition de l’épidémie de coronavirus (COVID-19), une plus grande attention était accordée aux moyens conventionnels pour générer des revenus. Les personnes vivant dans différents pays du monde se concentraient sur les demandes d'emploi auprès d'une organisation et attendaient le versement de leur revenu mensuel. De nombreux expatriés français ont été employés par des multinationales et ont dû s'installer dans des pays étrangers. S'installer dans ces pays signifie trouver un moyen de s'adapter au mode de vie, au climat et à la nourriture du pays. Certains expatriés trouvent le moyen de consommer régulièrement des aliments de leurs pays d’origine, mais à un prix élevé. Comme ils sont généralement loin de chez eux et de leurs proches, il n'est pas toujours facile pour les expatriés de s'habituer à leur nouvelle vie. Ce que font beaucoup d'étrangers, c'est se plonger dans le travail qu'ils ont à faire, au point qu'il ne leur reste que peu de temps pour s'amuser et avoir une vie sociale. La Covid a tout changé.

Lorsque la COVID-19 a fait son apparition en Chine et que les pays du monde ont commencé à prendre leurs responsabilités, car un risque sanitaire en Chine signifie un risque sanitaire pour le monde entier, des mesures drastiques ont été prises pour restreindre la circulation des personnes. Pour beaucoup de gens, c'était la première fois qu'une telle chose arrivait. Cela a rendu leurs vies très solitaires. Outre la solitude et l'ennui, la culture du travail a été affectée et de nombreuses personnes ont perdu leur emploi. Les personnes qui ont perdu leur emploi n'ont pas été choisies en fonction de leur nationalité. C'est plutôt la nécessité de réduire les coûts de fonctionnement d'une entreprise qui est à l'origine du problème, puisque les revenus générés par de nombreuses entreprises ont diminué, ce qui a entraîné le licenciement de nombreux employés. Les expatriés français dans différents pays n'ont pas été exemptés. Bien qu'il s'agisse d'une triste affaire qui devrait susciter la pitié du public, chaque pays a dû regarder vers l'intérieur et maximiser l'opportunité offerte par la technologie à ce moment de l'histoire de l'humanité pour survivre. La technologie nous a fourni une plateforme pour faire beaucoup de choses. Grâce à internet, nous pouvons faire plus que rechercher des informations. Nous pouvons tenir une réunion, travailler, et même jouer aux jeux de hasard comme au casino.

En tant qu'expatrié français, où que vous vous trouviez, vous pouvez créer une source alternative de revenus, que vous ayez actuellement un emploi, ou pas. Tout ce que vous avez à faire est de savoir ce que vous pouvez vendre en ligne et comment vous pouvez vendre ce que vous avez à vendre. Puisque la situation actuelle implique de rester davantage à la maison, cela signifie qu'il y aura plus de temps libre. Voici donc quelques-uns des services que vous pouvez proposer en ligne pour créer une autre source de revenus :

Traduction

En tant que Français, avoir la maîtrise d'une autre langue internationale peut être bénéfique. Par exemple, si vous résidez dans un pays anglophone comme l'Angleterre ou un pays bilingue comme le Canada, un niveau avancé de maîtrise de la langue anglaise et une compréhension de base des techniques de traduction peuvent être un atout pour traduire des documents de l'anglais au français et vice-versa. Vous pouvez utiliser vos comptes sur de différents réseaux sociaux pour vous faire connaître ou consulter différentes plateformes en ligne et groupes sur les réseaux sociaux pour trouver des personnes susceptibles de chercher quelqu'un pour traduire leur document. Si vous parlez également d'autres langues comme le mandarin, l'allemand, l'espagnol et le portugais, vous avez plus de chances de décrocher un emploi dans le domaine de la traduction.

Enquêtes, recherches et critiques

Il existe des sites web de marketing qui recherchent des avis du public. Ils invitent des personnes qui, après avoir effectué des recherches, répondent à une enquête en ligne et rédigent un avis sur un produit. L'avis sur le produit a pour effet de renforcer la confiance des clients potentiels. En faisant cela, vous devrez indiquer vos coordonnées bancaires pour le paiement. Vous devez être certain que le site n'est pas géré par des escrocs qui utiliseraient la page des options de paiement pour recueillir les informations nécessaires à l'accès à votre compte bancaire.

Le Freelance

La pandémie a rendu le Freelance plus populaire. Cela existe depuis longtemps, mais seules quelques personnes en tiraient profit. Le fait de disposer de plus de temps grâce à la fermeture des frontières et aux confinements signifie que vous pouvez utiliser ce temps pour proposer des services tels que la rédaction, la traduction, la conception de sites web et bien d'autres encore à des entreprises sur des plateformes telles que freelancer.in, fiverr.com, upwork.com, etc.

Enseigner le français en ligne

Avec le français en langue maternelle, vous pouvez enseigner le français aux gens en ligne. La langue française est une langue mondiale à fort potentiel. Entre le fait que le français est une des langues les plus parlées au monde, ainsi que son patrimoine touristique, beaucoup de gens ont l'intention d’aller en France ou d’en savoir plus sur le pays. L'une des conditions pour entrer en France et vivre une expérience mémorable est d'avoir un bon niveau en français. Ainsi, proposer d'enseigner le français en ligne est une bonne option pour obtenir un complément de salaire.

Conclusion

Vivre dans une période de restriction de mouvement peut être très difficile et ennuyeux. Cela peut être extrêmement difficile et ennuyeux lorsque vous commencez à avoir des difficultés à payer vos factures. Mais avec suffisamment de compétences à offrir en ligne, il n'y a pas de limite à la quantité d'argent que vous pouvez générer.

 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir