Samedi 28 mars 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

L'Institut Français et l'AFD en partenariat pour la jeunesse africaine

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 29/01/2020 à 10:00 | Mis à jour le 29/01/2020 à 10:30
institut français AFD

Lors de la conférence de presse de rentrée de l’Institut français tenue ce jeudi 16 novembre à Ground Control (Paris 12e), le Directeur général de l’AFD, Rémy Rioux, et le Président de l’Institut français, Pierre Buhler ont annoncé la mise en œuvre de trois actions majeures en lien direct avec le continent africain, qui rejoignent la priorité des deux établissements en faveur des Industries Culturelles et Créatives:

 

ACCES CULTURE :

 

Ce programme d’un montant de 3 M€ sur 3 ans a pour objet de soutenir des actions de coopération entre opérateurs culturels africains et français, visant à faciliter l’accès à l’offre culturelle aux publics qui en sont le plus éloignés sur le continent africain. Un dispositif de recherche-action associé au programme aura en outre pour objectif de mesurer l’impact de la culture sur le lien social et son rôle dans le développement.

 

RESSOURCES EDUCATIVES

 

Ce programme, mené en partenariat avec l’UNESCO et d’un montant total de 20 M€ sur 5 ans, soutiendra la production et la diffusion de ressources éducatives en Afrique subsaharienne francophone. La partie du projet confiée à l’Institut français a pour objectif d’améliorer l’accès des élèves des classes primaires et secondaires à la littérature de jeunesse dans les zones rurales et les quartiers populaires de 3 pays pilotes africains.

 

SAISON AFRICA 2020

L’AFD apportera un soutien global de 1,5 million d’Euros à la Saison Africa 2020. Cette aide portera sur:

  • un co-financement de 20 projets culturels et/ou scientifique portés par des opérateurs africains en partenariat avec des structures françaises et qui mettent en avant les Objectifs du Développement Durable (ODD) ;

 

  • la mobilité de 12 jeunes Africains (6 filles, 6 garçons) qui viendront renforcer leurs capacités et se former en France durant la Saison Africa 2020 avec le concours France Volontaires.

 

Les partenariats conclus entre l’Institut français et l’AFD permettront le financement de projets inscrits dans une démarche de médiation culturelle ou scientifique afin d’accorder une plus grande visibilité à des initiatives culturelles, innovantes et en faveur de la jeunesse africaine. Les effets attendus de ces projets sont la sensibilisation et l’éducation au développement durable, la mise en réseau des acteurs culturels français et africains via des projets réalisés en partenariat franco-africain et enfin l’acquisition de nouveaux savoirs et modes de faire pour la conduite de projets culturels.

 

L’Institut français est l’établissement public chargé de l’action culturelle extérieure de la France. Sous la double tutelle du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture, il contribue activement à la diplomatie d’influence de la France. Ses projets et programmes reposent sur une capacité unique de déploiement à travers le vaste réseau des services culturels des Ambassades de France, des Instituts français et des Alliances françaises présents sur les cinq continents. www.institutfrancais.com

 

Le Groupe Agence Française de Développement (AFD) est un établissement public qui met en œuvre la politique de la France en matière de développement et de solidarité internationale. Climat, biodiversité, paix, éducation, urbanisme, santé, gouvernance… Les équipes sont engagées dans plus de 4 000 projets à fort impact social et environnemental dans les Outre-mer français et 115 pays. L’AFD contribue ainsi à l’engagement de la France et des Français en faveur des Objectifs de développement durable (ODD). www.afd.fr

0 Commentaire (s)Réagir

Patrimoine

Petits conseils et astuces pour vos virements internationaux

Les personnes qui vivent à l’étranger ou qui voyagent beaucoup le savent : retirer, échanger ou transférer son argent est vite un calvaire tant les jargons financiers et les frais cachés font monter..