Jeudi 9 avril 2020
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Résolution européenne acceptée pour les enfants franco-japonais

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 22/12/2019 à 18:00 | Mis à jour le 23/12/2019 à 03:28
enfants franco japonais enlevés

Les Sénateurs LaREM se réjouissent de l’adoption à l’unanimité par la commission des affaires européennes du Sénat de leur proposition de résolution européenne sur les enfants privés de tout lien avec leur parent européen à la suite d’un enlèvement commis par leur parent japonais

 

Le 20 novembre 2019, les Sénateurs LaREM ont déposé une proposition de résolution européenne (PPRE) portant sur les enfants privés de tout lien avec leur parent européen à la suite d’un enlèvement commis par leur parent japonais. Le groupe se réjouit de son adoption à l’unanimité par la commission des affaires européennes près de 9 ans après une première résolution du Sénat, adoptée à l’initiative de Richard Yung (Français établis hors de France).

 

Cette PPRE invite l’Union européenne à s’exprimer avec force et d’une seule voix sur ce sujet douloureux. Elle appelle notamment le Conseil à prendre urgemment position et à adopter « une décision concernant la déclaration d’acceptation par les États membres, dans l’intérêt de l’UE, de l’adhésion du Japon à la convention de La Haye » de 1980 sur les aspects civils de l’enlèvement international d’enfant.

 

Le groupe LaREM se félicite aussi que la rapporteure, Véronique Guillotin, ait pris l’initiative de faire figurer une partie de ses recommandations dans un avis politique destiné à être transmis à la Commission européenne. Cette dernière est encouragée à réaliser un recensement des cas d’enfants euro-japonais victimes d’un enlèvement et à établir une liste européenne des pays qui ne se conforment pas aux obligations qui leur incombent en vertu de la convention de La Haye. Dans le cadre de l’accord de partenariat stratégique UE-Japon, la Commission européenne est invitée à inscrire cette question à l’ordre du jour de la prochaine réunion du « comité mixte », instance chargée de procéder à des échanges de vues sur des questions présentant un intérêt commun.

 

Richard Yung juge « indispensable que l’UE prenne part à ce combat de longue haleine pour les droits fondamentaux des enfants victimes d’un enlèvement parental ». Il rappelle que la promotion et la protection des droits de l’enfant figurent parmi les objectifs de l’UE. « Nous espérons vivement que ces deux textes favoriseront l’émergence d’une solution acceptable pour tous, en vue de faire primer l’intérêt supérieur des enfants victimes d’un enlèvement parental », ajoute François Patriat, président du groupe LaREM. Il annonce l’inscription à l’ordre du jour du Sénat de l’examen d’une proposition de résolution déposée à l’initiative de Richard Yung, dans l’espace réservé du groupe LaREM du 5 février 2020, concernant le cas spécifique des enfants franco-japonais.

1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

KRISS mer 25/12/2019 - 17:43

C’est drôle tout de même cette manie de la COM macroniste de ne jamais nous donner de chiffres pour avoir une idée exacte sur l’ampleur donc l’importance citoyenne de la question ! De la sensiblerie et des larmes dégoulinant sur un arbre qui cache la forêt en voici en voilà et là effectivement « ça marche » dans le ..... « nacht und nebel « en effet . Ouai pour un ex-banquier ! Étonnant non ? Ne rien chiffrer et effectivement il est mieux d’être « en marche » les 2 pieds dedans sur des questions historiques oiseuses stupides d’opportunisme. Si la Gaule n’avait pas été colonisée par Rome et Rome par la Grèce et la Grèce par la Perse et la Perse etc..etc.. la France telle qu’aujourd’hui n’existerait même pas et Macron serait un petit rond de cuir « en marche » en bicyclette pédalant le populiste qu’il décrie par ailleurs. Pas même donc de la cuisse de Jupiter, l’imbécillité n’a plus de bornes aujourd’hui et les godillots suivent ! Cette question des enfants de couples séparés au lointain Japon donc d’accord peut-être fallait-il ? Mais où sont les chiffres de la réalité japonaise ? Par contre vues les législations fortement opposées à celles occidentales, la question ne serait-elle plus importante pour ce qui concerne les couples désunis dont le mari est du Maghreb. Je crois avoir lu d’ailleurs un article très intéressant d’une Avocate sur ce même média ! Ben ouai mais le Japon ne fournit pas de pétrole ni de gaz et il n’est pas en faillite nationale contre son Peuple et surtout aucun vote en France mais l’Algérie oui, important pour se faire élire en france ? Ah ben oui ! Alors les enfants malheureux bi-nationaux bloqués outre méditerranée ne sont-ils cent fois plus nombreux qu’au …Japon ? Qu’est donc un gosse comparé à un baril de pétrole ou mieux un vote aux prochaines élections? Un dites nous ...dites nous avec des chiffres ! C’est sur de tels ignobles processus de COM cachant la réalité, sur lesquels nous devons rire pour ne pas pleurer ! De la COM « en marche » oui celle de la pire espèce et l'Histoire là ....on l'oublie!

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ