Lundi 21 mai 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

LEPETITJOURNAL.COM BANGKOK - Fin des poursuites en diffamation

Par Hervé Heyraud | Publié le 09/05/2018 à 17:00 | Mis à jour le 09/05/2018 à 17:00
poursuites judiciaires lepetitjournal.com Bangkok Mariani

Chers lecteurs, chères lectrices,

Nous vous informons que, suite aux poursuites engagées en Thaïlande devant la Cour Criminelle de Bangkok contre notre collaborateur Pierre Queffélec et sa société LPJ Bangkok.com Co., Ltd en rapport à une interview de Thierry Mariani du 24 mai 2017 réalisée dans le cadre des élections législatives françaises, Lepetitjournal.com a retiré la réponse de l’ancien Ministre français des Transports à une question de notre collaborateur qui avait été jugée diffamatoire par le président de la section Thailande de l’association Français du Monde ADFE.

Nous rappelons que selon la législation thaïlandaise, les chefs d’accusations prévoyaient pour certains jusqu’à un voire deux ans de prison.

Nous vous remercions pour votre aimable compréhension.

Hervé Heyraud

Hervé Heyraud

Président et fondateur des éditions lepetitjournal.com, Il en assure la direction générale et est responsable de la publication. Diplômé du CFPJ de Paris, il a collaboré pour Le Progrès, L’Union de Reims et Le Journal du Textile. Expatrié en 1998 à Mexico
3 CommentairesRéagir
Commentaire avatar

Aixois jeu 10/05/2018 - 10:30

Pas plus d'explications ??? N'allez-vous pas attaquer le prétendu diffamé devant les tribunaux français ?

Répondre
Commentaire avatar

MT jeu 10/05/2018 - 04:19

Cher Herve Ce n'est pas seulement une personne qui a ressenti une diffamation mais de nombreux compatriotes qui n'ont pas compris qu'un journaliste puisse oublier a ce point la déontologie. Ce n'est pas seulement une personne qui a juge les propos diffamatoires mais un panel de juges qualifies et compétents. Non, on ne peut pas insulter ou reproduire des insultes sur un journal. Le coupable de la faute a accepte de présenter et de publier des excuses , de payer les frais d'avocat. Sous ces conditions, la victime a décidé de ne pas exiger de dommages et intérêts, sachant la situation précaire de la personne accusée. La précision et la justesse des parutions dans la presse fait de la presse un bon outil d'information ou une étale de propos biaises. Il serait nécessaire pour la réputation du Petit Journal que les faits exacts soient diffuses.

Répondre
Commentaire avatar

Bernard ven 18/05/2018 - 04:43

Le moins que l'on puisse dire est que cette procédure - l'arme des faibles - n'est pas à mettre l'actif du plaignant qui devrait tout de même savoir que lorsqu'on fait de la politique, surtout en période électorale - il faut s'attendre à avaler un bol de crapauds tous les matins. J'ai écrit ce que 'jen pensais : http://www.alainbernardenthailande.com/2018/02/a-254-elections-legislatives-de-juin-1917-en-thailande-des-suites-clochemerlesques.html

Répondre

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ