Lundi 18 novembre 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

CAISSE DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Une réforme adoptée à l’unanimité

Par Lepetitjournal.com International | Publié le 14/12/2018 à 09:15 | Mis à jour le 18/06/2019 à 10:11
Réforme CFE Santé

La réforme de la CFE vient d’être adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale. Que va-t-elle changer concrètement pour les clients ? 

 

La proposition de loi de réforme de la CFE, initiée par le sénateur Jean-Yves Leconte, a été adoptée à l’unanimité par l’Assemblée nationale le 12 décembre. Elle est le fruit d’une large concertation engagée dès 2015. Le rapport de l’IGAS rendu en juillet 2015 avait formulé des recommandations sur la nécessaire adaptation de l’offre tarifaire de la caisse.

 

La réforme de la CFE est double. Elle permettra :

- Une modernisation de l’offre tarifaire, en définissant un nouveau régime de cotisation simplifiée et en unifiant le mode de calcul des cotisations des différentes catégories d’assurés ;

- Une meilleure lisibilité de ses garanties, en simplifiant ses conditions de remboursement. Cela permettra également de faciliter la prise en charge en tiers payant dans le  réseau de soins de partenaires. Ce dispositif est en cours d’expérimentation sur quelques pays d’Asie et d’Afrique.

 

Avec cette réforme, la CFE pourra donc diversifier son offre, et l’adapter aux besoins des différentes catégories d’expatriés, qui peut par exemple varier en fonction du pays d’expatriation.  selon que les personnes aient besoin d’une protection sociale en France, à l’étranger ou les deux. « Un conjoint qui travaille pourra également être affilié sous un contrat « famille », ce qui n’est pas le cas aujourd’hui. Le fait d’avoir une cotisation par famille sera aussi plus attractif, le tarif étant le même que l’on soit 2, 3 ou plus rattaché à ce contrat»

Dans une seconde étape, la CFE travaille à la mise en œuvre du système Sésame vitale, pour permettre à  ses clients de conserver leur carte vitale lors de leur expatriation. Ils pourront ainsi l’utiliser lors de leurs séjours temporaires en France  et bénéficier ainsi du tiers payant. La réintégration dans le système de sécurité sociale en sera facilité lors du retour définitif en France en fin d’expatriation.

 

Unanimité des élus des Français de l'étranger

La Rapporteure du projet de loi à l’Assemblée nationale, Anne Genetet, (députée LREM de la 11ème circonscription des Français établis hors de France) s’est félicitée du vote, « une première étape indispensable sur le chemin de la création de la CFE du 21ème siècle, une CFE plus moderne répondant mieux à l’évolution des besoins et des attentes des Français en mobilité internationale ».

 

Pour Anne Genetet,la réforme législative de la CFE devra être prolongée par des actions complémentaires qui ne relèvent pas du domaine de la loi. Parmi les priorités figurent notamment l’enjeu de l’attractivité de la Caisse auprès des jeunes, la modernisation du système d’information ou le renforcement des outils de contrôle interne. Le projet d’entreprise “Excellence 2020” a en particulier défini le cadre stratégique de la CFE pour les années 2018 à 2021, construit autour d’un double objectif d’excellence et de doublement du nombre d’adhérents » - actuellement 108.374 (204.444 personnes protégées). 

 

Le Sénateur PS Jean-Yves Leconte a salué « l’adoption de notre proposition de loi sur la réforme de la CFE à l’Assemblée Nationale à l’unanimité grâce au travail de la rapporteure Anne Genetet. Adoptée conforme à l’Assemblée et au Sénat, la loi est donc définitivement votée. »

 

Pour le sénateur Régnard (LR), « la CFE connaît une mutation importante : offre de services, tarifs, gestion des dossiers et adaptation des nouvelles technologies pour être plus réactif et plus accessible. »

Nous vous recommandons

10 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Romain mer 19/12/2018 - 01:19

A partir de quand ?

Répondre
Commentaire avatar

Farangissan lun 17/12/2018 - 01:54

J'habite a temps plein depuis plus de onze ans en Thaïlande . Je ne suis pas a la CFE et j'en suis très heureux . Les hôpitaux publics de Thaïlande sont particulièrement bien équipés en matériels médicaux; leurs équipes médicales , médecins et chirurgiens n'ont rien a envier aux Etablissements privés qui ressemblent plus a des hôtels de luxe qu'a de véritables hôpitaux . A titre d'exemple, l’hôpital public de Sawang Daen Din, une sous préfecture d'environ 30.000 habitants dans la province de Sakon Nakhon a a sa disposition deux salles de radiothérapie, une salle de scintigraphie, une salle avec un IRM .. Consultation et médocs : 200 a 300 baht pour un farang car pour un thaïlandais c'est 35 baht le tout . Une radio des poumons c'est aux alentours de 80 baht ..( 2 euros ! ) .. et une chambre individuelle avec salle de bains, eau chaude ; TV écran plat, airco et possibilité a un ou deux accompagnants de dormir sur place a 700 baht /jour . Dans l'article il y a des erreurs ( comme d'hab, malheureusement ); Avant, mais c’était avant, la cotisation mensuelle était valable pour celui qui souscrivait ainsi que pour sa famille; je ne vois pas ce qui a changé avec ce nouveau vote .. Et puis, et puis, je croyais que la CFE était un organisme totalement privé .. Que vient faire l’Assemblée Nationale la dedans ? Le titre de l'article est marrant : " La réforme de la CFE vient d’être adoptée à l’unanimité à l’Assemblée nationale. Que va-t-elle changer concrètement pour les clients ? " Réponse : faut pas être grand clerc pour la connaitre : ça va vous coûter de plus cher a beaucoup plus cher et vous serez moins remboursé .

Répondre
Commentaire avatar

Marie, mer 27/02/2019 - 17:30

Bonjour, Si vous n'êtres pas à la CFE, quel organise couvre vos dépenses de santé et hospitalisation ? Comment faites vous ? Merci.

Répondre
Commentaire avatar

Laurence sam 15/12/2018 - 20:08

Je suis française, je paye mes impôts en France ainsi que la CSG/CRDS, mais je vis en Italie et je n'ai pas droit aux soins en France. J'ai subi une intervention en France à l'hôpital public et j'ai dû payer plus de 1500 euros car je n'avais droit à rien malgré la CSG que je paye en France ! Cherchez l'erreur !

Répondre
Commentaire avatar

lucine mar 18/12/2018 - 09:28

la csg n'est qu'une partie des cotisations maladie.

Répondre
Voir plus de réactions

Vos élus

Tout savoir sur les représentants des Français de l’étranger : les députés, les sénateurs, le secrétaire d’état et l'assemblée des Français de l’étranger.

voir plusZ

Circonscriptions

Tout savoir sur les 11 circonscriptions des Français de l'étranger : les pays, leur fonctionnement, les élus et les résultats des dernières élections

voir plusZ
Sur le même sujet