Trouver un travail dans le jardinage : zoom sur les métiers du vert

Par Article Partenaire | Publié le 17/12/2021 à 18:30 | Mis à jour le 17/12/2021 à 18:30
Arrosoir eau salades

Alors que les enjeux écologiques sont au cœur des préoccupations, les métiers autour du paysage et du jardinage se développent de plus en plus. Vous avez la main verte et vous avez à cœur de travailler au grand air ? Voici un petit tour d’horizon des métiers autour du paysage.

Les métiers du jardinage et du paysage

Il existe une grande diversité d’activités de nettoyage et de jardinage, que ce soit dans le secteur privé ou dans le secteur public. En voici quelques exemples :

 

- Le métier de concepteur paysagiste : maître d’œuvre, il conçoit les projets d’aménagements paysagers, élabore les plans et supervise l’aménagement des espaces verts ;
 

- Le jardinier ou agent d'entretien d’espaces verts : il se charge d’entretenir les jardins publics, les parcs et autres espaces de verdure (taille des arbustes, préparation des semis, plantation des fleurs, recyclage des déchets verts, débroussaillage, travaux de maintenance…) ;
 

- L’ouvrier paysagiste : il gère les chantiers nécessaires à l’aménagement des espaces verts (terrassement, construction de terrasses, agencement du terrain…) ;
 

- Paysagiste d’intérieur : il conçoit et aménage les décorations végétalisées et les plantes dans les espaces intérieurs (bureaux d’entreprises, hôtels, restaurants…) ou à l’occasion d’événements (salons, séminaires, mariages…).

 

Parmi les métiers du paysage, on trouve également le métier de pépiniériste, de maraîcher, d’arboriculteur, d’élagueur, d’horticulteur, de fleuriste, ainsi que les métiers liés au nettoyage des espaces verts, au nettoyage de voiries…

 

Pour exercer dans les métiers du paysage et du jardinage, il est nécessaire, entre autres, d’avoir un sens créatif, d’être polyvalent, d’avoir une bonne condition physique, d’être sensible à l’environnement et d’aimer travailler en extérieur.

 

Aujourd’hui, face aux enjeux environnementaux, on assiste de plus en plus à une mutation du secteur et à l’émergence de nouveaux métiers pour répondre à la volonté de placer les pratiques écologiques et l’écoconception au premier plan.

 

Les collectivités territoriales et les entreprises mettent par exemple en place de nombreuses initiatives dans le but de végétaliser les espaces urbains. La gestion écologique des espaces verts, l’écopastoralisme, les potagers urbains et les aménagements végétalisés en ville (toits, terrasses, murs végétalisés…) font partie des nouvelles tendances dans les métiers du vert.

 

Comment trouver un travail dans le monde du jardinage ?

Il existe de nombreuses voies possibles pour se former à ces différents métiers : le CAPA (certificat d’aptitude professionnelle) en travaux paysagers ou productions horticoles ; les bacs professionnels ; les BTSA (brevet de technicien supérieur agricole)...

 

Mais très souvent le secteur du paysage est ouvert à des profils sans diplôme et beaucoup de candidats se forment sur le terrain.

 

On estime que, dans les métiers du paysage, 82 % des salariés sont en CDI, mais de nombreux professionnels exercent également en freelance.

 

Pour trouver un travail dans le secteur, il est très judicieux de se renseigner en amont sur l’employeur. Pour ce faire, il existe des plateformes, comme GoWork, qui vous permettent de consulter des avis sur les entreprises, rédigés par des employés, de façon anonyme. C’est un outil très précieux pour s’assurer de bénéficier de bonnes conditions de travail, d’un salaire adéquat et d’horaires décents dans son futur poste.

 

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique
À lire sur votre édition internationale