Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Mystère au Zaïre : “Dieuleveult, les disparus du fleuve" 

Dieuleveult, les disparus du fleuve documentaireDieuleveult, les disparus du fleuve documentaire
Écrit par Natacha Marbot
Publié le 11 mai 2023, mis à jour le 12 mai 2023

Absence de cadavre, Philippe de Dieuleveult superstar et agent secret, assassiné par les forces du Zaïre et couvert par la France ? Assassinat d’Etat ? Le mystère autour de la disparition du célèbre présentateur français et d’une partie de son équipe est dense. Documentaire exclusif sur les disparus du fleuve Zaïre. 

 

Philippe de Dieuleveult, ainsi que six autres membres de l’expédition “Africa Raft”, a disparu en août 1985 lors d’un accident sur le fleuve Zaïre (en actuelle République Démocratique du Congo). Un documentaire produit par Gaumont TV et France Télévision intitulé “Dieuleveult, les disparus du fleuve" sera diffusé le 18 mai 2023. Réalisation écrite par Anna Miquel et Yannick Saillet à retrouver ensuite sur france.tv

 

Philippe de Dieuleveult, un aventurier sans limites 

Philippe de Dieuleveult a fait rêver toute une génération de téléspectateurs en présentant l’émission La chasse aux trésors de 1981 à 1984. Les audiences sont phénoménales et font voyager les Français à une époque où voyager est un luxe. Après 4 ans d’émission, l’aventure prend fin et Philippe de Dieuleveult a l’ambition de créer des documentaires et reportages exceptionnels. Il souhaite s’éloigner du divertissement pour faire de l’authentique : suivre des membres du GIGN, interviewer des opposants politiques … 

En 1985, il est séduit par “Africa Raft”. Le but ? Traverser l’Afrique d’Est en Ouest uniquement par voie fluviale, en rafting. Philippe est séduit par le concept, il veut faire de l’inédit et “voir des Africains”, malgré la naissance imminente de son troisième enfant. La majorité du trajet de l’expédition s’effectue sur le fleuve Zaïre - un fleuve puissant et redoutable, un des plus grands du monde. 

fleuve zaire
Vue des chutes d'Inga en 2004, d'où, le 6 août 1985, a disparu Philippe de Dieuleveult.

Un accident brutal, dans une zone ultra-surveillée 

Après un début d’expédition mouvementé, les deux bateaux pneumatiques atteignent les Chutes d’Inga le 6 août 1985 et cessent d’émettre le contact radio. Quelques heures après la disparition, un premier bateau est retrouvé, vide et tellement violenté par les eaux qu’il n’en reste que la structure métallique. Aucun corps. Le 9 août, le bateau de Dieuleveult est retrouvé accosté sur la rive, l’antenne radio intacte, personne à bord ou aux alentours. 

Problème : la zone de la disparition, non loin du barrage d’Inga, est hautement surveillée par les forces zaïroises. La probabilité que deux bateaux aient échappé à leur vigilance est très faible selon certains intervenants du documentaire. “Si le barrage saute, tout le Zaïre est coupé d’électricité.” Survient alors l’intime conviction, chez les proches des disparus, que tout n’est pas révélé sur cette disparition et qu’on leur cache quelque chose. 

Noyade, assassinat, bavure militaire, élimination d’un agent de la DGSE … Le documentaire, en une heure et demie, dresse la liste des possibilités et hypothèses, avec force de preuves et témoignages. 


Un documentaire à retrouver sur France 2 le jeudi 18 mai à 21h10, et ensuite en replay sur france.tv. 

 

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions