Lundi 22 octobre 2018
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

COMPÉTITIVITÉ -  Les Français ont-ils confiance en leur pays ? 

Par Adrien Filoche | Publié le 24/05/2018 à 18:00 | Mis à jour le 25/05/2018 à 11:43
Compétitivité, France

La réponse est : pas vraiment. Selon une enquête, les Français ont peu confiance quant à la capacité de l’Hexagone d’être compétitif sur le marché mondial. Par ailleurs, les 3/4 estiment que le système actuel de formation des futurs actifs est inefficace. Un constat inquiétant…

Alors que la Ministre du Travail Muriel Pénicaud a présenté il y a un mois la future réforme pour la transformation de la formation professionnelle, le dernier rapport d’UDEMY, plateforme de formation en ligne, vient mettre perspective les inquiétudes des professionnels français face à certains de leurs voisins européens et américains. ‘’Ce rapport montre la confiance que les Français ont dans leur compétitivité mondiale et la qualité globale des options de formation professionnelle dans le pays’’, déclare Oliver Sinson, responsable du marché français.

Créez votre propre sondage de satisfaction des utilisateurs

Si vous ne pouvez pas lire le sondage, cliquez sur ce lien

La France, compétitive pour un peu plus de la moitié des sondés 

Selon les premiers résultats, les Français n’auraient pas une grande confiance en la compétitivité de l’Hexagone sur le marché international. Seulement 56 % des sondés estiment que la main d’œuvre française est compétitive ou très compétitive, tandis que 14 % considèrent qu’elle ne l’est pas ou pas du tout. Les 30 % restants l’évaluent comme moyenne. 

En comparaison avec les autres pays interrogés, la France est le pays qui est le moins confiant, suivi par l’Espagne et les Etats-Unis où le degré de confiance atteint respectivement 63 % et 66 %. Enfin les Brésiliens – à 84% - sont ceux qui considèrent le plus que leur main d’œuvre est compétitive. 

Mais dans les faits, la France est-elle si à la traine que cela ? Pas autant qu’on voudrait le croire. Cette vision très critique des citoyens français peut refléter un sentiment commun que le pays a la capacité de faire mieux. Selon le classement 2017 du Forum économique mondial, la France se place au 22ème rang des pays les plus compétitifs, alors que le Brésil se trouve lui au 80ème rang. Preuve que notre vision reste subjective.

Par ailleurs, la perception de la compétitivité semble être liée avec les attentes des professionnels. Les Espagnols et les Français, les deux Européens les plus pessimistes sur le sujet de leur compétitivité, sont ceux qui ont revu le plus à la baisse leurs perspectives de carrière (respectivement 68 % et 49 % des sondés) au cours de ces dix dernières années marquées par la récession économique. À contrario, les travailleurs des États-Unis et d’Allemagne ne sont que 37 % et 39 % à avoir réduit leurs attentes.

 

L’éducation et la formation professionnelle épinglées  

La France est le pays où les professionnels considèrent être le moins préparés : moins de la moitié des personnes interrogées (48 %) affirment que leurs études leur ont apporté les compétences requises par le marché du travail. Même résultat pour le Brésil. Et presque un tiers (30 %) des sondés considèrent que leurs études ne les ont pas bien préparés. 

Français, éternels pessimistes ? Malgré les points faibles de son système éducatif, la France arrive tout de même en 6ème place du dernier classement du cabinet d’analyse QS, chargé d’évaluer les pays offrant le meilleur environnement pour la réussite universitaire. Sans grande surprise, les États-Unis et l’Allemagne arrivent en tête (respectivement 1er et 3ème place). L’Espagne se situe de son côté à la 11e place.  

Autre sujet, résultat similaire. Les mêmes tendances se retrouvent concernant la perception du déficit de compétences. Le Brésil et la France sont les pays où le plus de professionnels considèrent qu’il existe un déficit de compétences dans leur pays, avec respectivement 99 % et 81 % des personnes interrogées. Constat préoccupant, pour les sondés, en plus d’un système éducatif défaillant, la formation professionnelle n’a pas non plus été capable de combler les lacunes. 

 

Source : Étude internationale 2017 « Déficit de Compétences », conduite par Udemy en France, en Espagne, en Allemagne, au Mexique, au Brésil et aux Etats-Unis, auprès de 6.000 professionnels de ces pays
 

292fc5e8-11b1-47f3-af45-881519adf045

Adrien Filoche

Étudiant en Mastère de Journalisme spécialisation Internationale à Nice, je suis depuis janvier 2018 au sein de la rédaction de Paris du petitjournal.com
4 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Eric ven 25/05/2018 - 09:13

Effectivement très inquiétant et pour ma part "juste" retour des choses puisque nous n'avons à aucun moment su prendre le virage de la formation et de la préparation aux changements de ce monde. Le syndrome français en matière d'éducation, de formation est de vivre sur un passé soi-disant glorieux, sans se préoccuper des impératifs modernes pour rester compétitif. Nous n'avons pas fait les efforts qu'il fallait et dans beaucoup de domaines le niveau est tristement faible, avec une politique de la "médiocrité" et des à priori désuets sur les formations professionnelles, les orientations de nos élèves et de nos étudiants. La culture, l'éducation, nous donnent les clés de l'adaptation et du gout de la "performance". Je suis donc aussi, pessimiste quant aux capacités de la France à être compétitive, voyez les luttes sociales d'un autre âge, les privilèges non justifiés, les craintes, les peurs face à la concurrence et les millions d'euros que cela coûte à notre pays sans parler de l'image désastreuse et incompréhensible que nous renvoyons !? Quid ?....

Répondre
Commentaire avatar

Jeffig ven 25/05/2018 - 08:54

Ce qui manque certainement à ceux qui ont répondu que la France était compétitive dans le "grand bal mondial" est d'avoir voyagé (pas type FRAM) ou vécu à l'étranger! Juste que ces gens viennent au Portugal et comparent le temps et les démarches nécessaires pour créer une entreprise! Alors que dire de pays comme les USA ou certains pays asiatiques. La France (du moins ses gouvernements successifs depuis vingt ans) va droit dans le mur mais chacun s'efforce de n'en rien voir!! Les taxes françaises sont parmi les plus incohérentes au monde et n'incite pas à la création d'entreprises (pérennes s'entend); la bureaucratie -digne de celle de Russie- ne cesse d'accroitre les strates et les pièges!! Nous tenons plus d'un pays en fin de vie (malgré l'emploi abusif de termes anglo saxon de notre président pour se donner l'illusion de ..?) que de celui pro actif et générateur d'emploi! Le seul souci des classes dirigeantes est de protéger ses avoirs et non d'investir!!

Répondre
Commentaire avatar

Jean ven 01/06/2018 - 09:21

Je suis tout à fait d’accord avec les commentaires d’Éric et (surtout) Jeffig. De nationalité Française, je suis marié à une Roumaine. Personnellement, depuis 25 ans, j’ai pu constater le déclin de notre pays dans bien des domaines ; l’éducation, bien sûr, mais pas que…. Mon épouse qui a connu le régime de Ceausescu, me dis souvent que le fonctionnement de l’administration française actuelle est comparable à ce qu’elle a connu à l’époque où elle vivait en Roumanie, avant la révolution ; non pas dans la répression, mais dans l’efficacité (ou plutôt l’inefficacité) et les lourdeurs de notre système actuel (dysfonctionnements, bureaucratie, trop d’impôt,…). Nos administrations sont un modèle pour le fonctionnement du secteur privé et le fonctionnement de la société en général ; et on voit le résultat. C’est très grave et très inquiétant ! Nos politiques font croire au « bon peuple » que tout va bien…ou plutôt que tout ira bien demain. Comme le dis Jeffig, leur seul souci est de protéger leurs avoirs. Englué dans les contraintes de Bruxelles, le bien-être du « bon peuple » n’est pas leur priorité ; Seul leur argent compte. Je lance un cri d’alerte : Français réveillez-vous ! Au boulot ! Ne pensez pas qu’à vos rtt, la retraite et vos avantages acquis pendant les 30 glorieuses, c’est fini ! Sinon, les conséquences pour nos enfants seront très douloureuses. Les autres avancent. Nous, on recule.

Répondre
Commentaire avatar

Roland guincho lun 04/06/2018 - 17:44

Bonjour Je pense que les Francais ne dorment pas mais ne sont pas réalistes sur l'evolution du monde Les journalistes les endorment par des analyses hors sujet et les syndicats s'opposent a tout ou presque Oui la situation est très inquiétante et la solution passe par nos élus. Mais les élus il y en a de trop et chacun d'eux veut défendre son dossier pour exister et être réélu Certes il faut seulement moitié moins de députés et plus de Sénat, certes il faut réduire le mille feuilles administratif MAIS QUEL ELU VOUDRA VOTER UNE LOI QUI LUI OTERA SA PLACE SI CHEREMENT ACQUISE (tour des popotes, serrer la main dans les marché...)

Répondre

PVT/VVT

PVT, VVT, WHV…Tous ces termes regroupent un ensemble de visas temporaires qui permettent à leurs détenteurs de voyager et travailler dans certains pays étrangers.

voir plusZ

VIE/VIA

Le volontariat international en entreprise (VIE) vous permet, sous certaines conditions, d'exercer une mission d'ordre scientifique, technique, commercial etc. dans une entreprise française à l'étranger.

voir plusZ