TEST: inter

Le boom des Logiciels CRM en politique

Par Article Partenaire | Publié le 17/02/2022 à 10:56 | Mis à jour le 17/02/2022 à 10:56
deux hommes en chemises avec téléphone dans les mains

Autrefois utilisé lors des élections, les logiciels de gestion de contacts ou de gestion de la relation sont de plus en plus utilisés hors des campagnes électorales.

Ils permettent désormais de gérer les relations aux administrés, aux supporters, et plus largement aux citoyens pour un groupe politique, un élu en mandat ou un parti. 

En croissance de 6 % dans le monde des entreprises chaque année, les logiciels CRM ont fait leur incursion dans le domaine politique, il y a un peu plus d’une décennie. Mais ils se démocratisent réellement ces dernières années. Qu’est-ce qui explique ce boom ?

 

Qu’est-ce que c’est qu’un logiciel CRM ?

Les logiciels CRM (Customer Relationship Manager) ou GRC (Gestion de la Relation Client) sont des outils qui peuvent se décliner en plateforme et/ou en application mobile. Ils aident à la gestion de la relation client, mais aussi à l’analyse des interactions entre une entreprise et ses utilisateurs.

En milieu politique, ils sont d'abord utilisés en période de campagne comme outils de stockage et de gestion des fichiers électoraux, de soutiens, de donateurs et comme outils de communication.

Dans ce contexte, ils permettent un meilleur ciblage des potentiels électeurs.

 

Mais désormais ils permettent aussi de gérer la relation d'un élu ou d'un mouvement politique avec les citoyens tout au long de son action.
Le boom que ces logiciels ont connu ces dernières années est en partie dû au fait que l’usage d’Excel comme solutions CRM soit tombé en désuétude, car il ne respecte pas le RGPD. Aussi les élus et les partis comprennent l'importance d'être en contact en permanence avec les citoyens et pas seulement lors des élections. Ils saississent désormais la nécessité d'utiliser des outils digitaux qui envoient des communications multi-canales rapides et instantannément.

Mais il y a aussi leur côté pratique qui fait d’eux des outils CRM pour les élus indispensables au bon fonctionnement d'un mandat. 

 

Quels logiciels CRM adopter en élection ou en mandat ?

La popularité des logiciels CRM a évolué positivement auprès des hommes et femmes politiques. Plusieurs raisons à cela : des logiciels spécialisés ont vu le jour et présentent des solutions désormais matures et accessibles financièrement pour des petits budgets, les citoyens ont besoin de plus en plus d'une communication personnalisée et il devient difficile de s'en passer dans un monde où l'instantanéité est devenue la règle.

Si c’est seulement en 2012 qu’on les découvre en France, depuis de nombreux élus en ont fait un outil principal dans leur accession au pouvoir, en période de reconquête ou durant leur mandat.


Le budget que l'on peut consacrer à ces logiciels spécialisés varie en fonction de la taille de la ville ou collectivités ou de la base de contacts. 

 

Quel que soit le cas, un CRM politique permet à son utilisateur :

  • de constituer un fichier ;
  • de collecter des données sur une population donnée ;
  • de communiquer de façon territoriale et ciblée ;
  • de consulter les citoyens ; 
  • de collecter des dons ;
  • de centraliser l’ensemble des informations en un seul endroit ;
  • d'avoir une meilleure gestion du RGPD ; 
  • de gérer ses doublons 
  • de communiquer par email et sms de façon ciblée 
  • de partager ses accès 
  • dans certains cas : d'avoir accès à une application mobile 
  • etc.

 

Comment choisir son CRM politique ? 

Un bon critère de choix est d'éviter à tout prix les CRM non spécialisés comme Hubspot, Pipedrive ou autre car ils deviennent rapidement très chers : ils ne sont pas adaptés au large volume de contacts dont vous aurez besoin en politique, ne sont pas adaptés au RGPD et aux règles en vigueur, de non croisement des données issues de plusieurs sources en ligne, et ne correspondent pas aux usages que vous avez en cabinet, mandat, ou avec vos militants. 

 

Choississez aussi un CRM pour votre mandat ou votre groupe politique capable de vous accompagnez et d'évoluer avec vous en période d'élection. 

Enfin privilégiez les outils plutôt que les agences car les outils évolueront plus vite selon les dernières tendances et auront un service support dédié pour répondre à vos questions. 

D’une façon globale, les logiciels CRM représentent aujourd’hui des outils de gestion de la démocratie au delà de la conquête du pouvoir. 

Ils permettent de rationaliser et d’optimiser les opérations en offrant une excellente gestion des fichiers à ses utilisateurs.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s) Réagir
Dans la même rubrique