Mercredi 21 août 2019
Édition Internationale
Édition Internationale
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EDHEC INTERNATIONAL BBA : un tremplin vers une carrière internationale

Par EDHEC Business School | Publié le 19/02/2019 à 10:00 | Mis à jour le 19/02/2019 à 10:30
EDHEC

Le parcours Global Business de l’EDHEC INTERNATIONAL BBA : un tremplin vers une carrière internationale

Sophie Roche, actuellement à UCLA Extension, à Los Angeles, est une jeune expatriée franco-américaine. Après avoir effectué sa scolarité au Lycée International de Boston, elle choisit de réaliser ses études supérieures à l’EDHEC, reconnue comme l’une des 20 meilleures business school au monde. La jeune femme se dirige ainsi vers le parcours Global Business de l’EDHEC International BBA. L’objectif de ce cursus post-bac : préparer les étudiants à des carrières internationales grâce à un programme se déroulant dans trois continents différents.

La possibilité de vivre dans 3 pays, en 4 ans

Basée à Lille, Nice, Paris, Londres et Singapour, l’EDHEC compte de nombreuses formations de prestige. Parmi elles, le programme EDHEC International BBA est un cursus proposant trois parcours distincts, adaptés aux attentes et critères de chaque étudiant. Le parcours Global Business, lui, met l’accent sur la dimension internationale. Entièrement enseigné en anglais, il débute à Nice, et les années suivantes se déroulent dans des universités étrangères de renom. Pour Sophie, cette ouverture à l’international était déterminante:

"J’ai choisi l’EDHEC car j’ai toujours voulu travailler à l’étranger, et le parcours Global Business offre un diplôme reconnu à l’international, et pas seulement en France. De plus, le parcours permettait de vivre à la fois une expérience académique et une intégration dans la vie professionnelle grâce à de nombreux stages." , explique la jeune femme.

Après sa seconde année à UCLA Extension, Sophie partira en échange à Singapour, à NTU (Nanyang Technological University). En troisième année, les étudiants ont aussi la possibilité de partir étudier à la UADE de Buenos Aires, à la Hong-Kong Polytechnic University ou encore à la Lingnan University, également située à Hong Kong.

Une année d’expérience professionnelle à la clé

Ce cursus met également en avant l’expérience professionnelle, alternant de stages en entreprises de longues durées dans différentes destinations, et périodes de cours. Cette importance accordée à l’immersion professionnelle a été un autre critère fondamental pour Sophie Roche.

"Grâce à tous les stages effectués durant ces quatre années, je vais accumuler près d’un an d’expérience professionnelle. C’est rare de pouvoir dire cela à l’issue d’un Bachelor, et c’est quelque chose qui est très apprécié par beaucoup d’employeurs.

Actuellement à la recherche d’un second stage en Amérique du Nord, Sophie Roche a eu la possibilité de réaliser une première expérience dans l’humanitaire en France :

"J’ai effectué mon premier stage à Marseille, dans une ONG qui cherche à améliorer la vie quotidienne d’enfants atteints de cancer, à travers la création artistique. C’était très intéressant de voir comment fonctionne un business qui n’a pas de financement interne. J’ai adoré travailler avec les enfants à l’hôpital (…) Cela m’a aussi permis de mettre en perspective ce que j’avais appris en cours et de voir comment des sujets académiques peuvent s’appliquer à la réalité." 

Une autodiscipline et une capacité d’adaptation renforcées

L’objectif du parcours Global Business est notamment de permettre aux étudiants d’évoluer dans un environnement multiculturel, et de découvrir différents systèmes académiques. Cela leur permet de développer des compétences polyvalentes, très valorisées sur la scène internationale.

"A UCLA Extension, nous avons beaucoup d’indépendance, peu d’heures de cours mais beaucoup plus de travail personnel. Cela nous apprend à gérer notre temps et à faire preuve d’autodiscipline. C’est très intéressant de voir ce fonctionnement, qui est très différent du système français. Évoluer dans un système académique et s’expatrier pour en découvrir un totalement différent développe vraiment des compétences uniques." , détaille Sophie Roche.

Une exploration personnelle et professionnelle 

A la fin de leur parcours, les jeunes diplômés possèdent donc de nombreux atouts pour construire une carrière internationale. Ils peuvent choisir de poursuivre leurs études en Master ou de se diriger vers le monde professionnel. Pour Sophie, ce parcours est surtout l’occasion d’explorer les possibilités et de se découvrir :

"J’ai aussi choisi ce parcours car il n’est pas fermé. Je peux explorer, choisir les cours qui me plaisent, partir dans d’autres pays… Après mon Bachelor, j’aimerais éventuellement faire un Master of Science, mais pour le moment, je vis vraiment une phase d’exploration et j’attends de voir ce que mes stages et mon année à Singapour vont m’apporter.

 

 

EDHEC Business School

EDHEC Business School

EDHEC Business School est dans le top 20 des meilleures écoles de commerce au monde. Avec plus de 8000 étudiants répartis sur ses 5 campus, elle propose des formations allant du post-bac au MBA. Elle compte 40000 alumni dans 125 pays.
0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

TÉMOIGNAGES

APPEL À TÉMOINS - L’expatriation : un virus ?

Vous faites partie de ces « récidivistes » ? Tellement à l’aise en dehors des frontières que les perspectives de retour vous sont insupportables ? Vous avez attrapé le virus en héritage...

Expat & Emploi

New York Appercu
VISA

Les entrepreneurs français dans le collimateur de l’immigration US ?

À compter du 29 août 2019, la durée maximale allouée par les Services de l’immigration américaine aux ressortissants français demandeurs de visa E1 ou E2 passera de 5 ans à 15 mois.

Le Mag

FAITS DIVERS

Du transit à la rétention, le calvaire de 3 Sud-Américaines en France

Jacqueline Madeline, Présidente de l'association Welcome a accepté de livrer son témoignage sur le cauchemar de trois touristes qui ont été placées en rétention alors qu'elles étaient en transit.