TEST: 2254

Vivre sa retraite en Irlande

Par Julie Castagnet | Publié le 08/03/2022 à 17:58 | Mis à jour le 08/03/2022 à 18:21
couple de retraité sur une plage en Irlande

Vous souhaitez passer votre retraite dans un pays où il fait bon vivre ? Prendre un nouveau départ ou goûter à un repos bien mérité après des années de labeur ? Retraité(e), pourquoi ne pas aller couler des jours heureux en Irlande ? 

Améliorer sa qualité de vie tout en profitant d’une fiscalité modérée n’est pas un privilège uniquement réservé à certains. L’Irlande apparaît comme le nouvel “Eire-dorado” pour les retraités français. Déjà 8% d’entre eux ont choisi de passer leur retraite en Irlande entre évasion et tradition.

LePetitJournal.com vous donne les clés pour s’informer et s’organiser avant de prendre sa retraite en Irlande. L’expatriation étant un projet de vie qui doit être réfléchi, nous vous invitons à vous faire accompagner afin de partir dans des conditions optimales. 

 

couple de retraité


Retraite à l’étranger: l’Irlande sort du lot

L’Irlande est dans le top 10 des pays les plus attractifs où passer sa retraite. L’indice mondial des retraites, outil de comparaison des conditions de vie des retraités, classe l’Irlande à la quatrième place en Europe. Pays membre de l’Union Européenne, l’île d’émeraude a tout pour faire rêver. Des paysages pittoresques, des coutumes préservées et des habitants accueillants qui contribuent à la douceur de vivre à l’irlandaise.

Une île voisine de la France que le Brexit a rapprochée du continent. Vous ne serez jamais loin de votre France natale et à quelques heures d’avion seulement des autres pays européens. De quoi garder le lien avec votre famille et vous offrir de belles escapades au départ de l’Irlande grâce notamment aux lignes aériennes à bas coût. Les proches souhaitant vous rendre visite auront moins de mal à le faire que si vous résidiez hors de l’espace européen. Aucun visa n’est nécessaire pour les Français pour entrer en Irlande.

L’indicateur du vivre mieux, utilisé pour mesurer le bien-être, révèle que comparé aux autres pays de l’OCDE, l’Irlande obtient un meilleur score. Ses habitants sont satisfaits de leur qualité de vie et donnent une note moyenne de 7/10. La qualité de l’air et de l’environnement contribue en grande partie à cet excellent résultat. Un pays au climat tempéré avec des hivers de plus en plus doux et des étés frais. Entre mer et espaces verts, les villes irlandaises sont toutes à deux pas de la côte ou d’un parc national.


La retraite en Irlande

L’Irlande reste un des pays les plus jeunes d’Europe. Les personnes ayant atteint l'âge de départ à la retraite représentent 20% de l’ensemble de la population irlandaise. Les seniors irlandais restent assez actifs. L’Irlande s’est par ailleurs dotée de réglementations solides pour assurer la protection des travailleurs âgés. 

Les conditions d’accès pour les travailleurs expatriés sont les mêmes que pour les travailleurs irlandais. Depuis 2021, l’âge de départ à la retraite est fixé à 67 ans. Cet âge sera allongé à 68 ans en 2028. C’est aussi l’âge minimum pour le versement de la pension. 

Pour les travailleurs locaux, le montant de la pension d’Etat en Irlande et de 230,30€ par semaine soit 37% du salaire moyen. Notez que les cotisations payées en France ou dans d’autres pays de l’UE seront prises en compte sans démarche de votre part. 

Comment prendre sa retraite en Irlande? 

Il vous faudra accomplir quelques formalités avant de poser vos valises en Irlande.

En tant que ressortissant de l’Union Européenne, une carte d’identité en cours de validité suffit pour entrer et séjourner en Irlande. Si vous souhaitez vous installer durablement, il vous faudra obtenir un numéro personnel PPS exigé dans bon nombre de démarches admistratives.

Inutile de résider en France pour percevoir sa pension française, il vous faudra seulement informer rapidement votre caisse de retraite de votre nouvelle adresse. Certaines caisses exigent que les pensionnaires vivant à l’étranger complètent un certificat de vie. Ce justificatif est à présenter chaque année pour continuer à percevoir votre pension.


Fiscalité: les impôts pour un retraité français

L’Irlande se classe parmi les pays ayant une fiscalité plutôt incitative pour les ressortissants français. Une convention fiscale a été signée entre la France et l’Irlande pour éviter une double imposition. Certaines contributions étant soumises à conditions de résidence en France, vous n’aurez plus à les payer. De plus, notez qu’en Irlande, des crédits d’impôts et allégements fiscaux existent pour les séniors âgés de 65 ans et plus. Vous pouvez vous renseignez sur le portail d’information dédié.

Quel budget moyen pour vivre sa retraite en Irlande ?

La devise de l’Irlande est l’Euro comme en France. Cela nous permet de comparer facilement le coût de la vie dans les deux pays. Ainsi, le pouvoir d’achat est plus élevé en Irlande qu’en France. Les produits frais et locaux restent bon marché. A titre d’exemple, le prix moyen d’un rôti de bœuf n’est que de 9,6€ le kilo. Les dépenses de shopping, sport et loisirs sont moins élévées qu’en France. De quoi s’accorder des petits plaisirs et occuper son temps libre avec des sorties au cinéma ou des parties de tennis entre amis par exemple.

La vie à Dublin est plus chère que dans le reste du pays. Le coût de la vie dans la capitale irlandaise n’est pas si éloigné de celui de Paris. Mais en tant que salarié retraité, rien ne vous oblige à vous installer dans un bassin d’emploi. Entre le dynamisme des grandes agglomérations et le calme de la campagne; vous trouverez partout dans le pays une simplicité de vie propre à l’Irlande.

Etre retraité français en Irlande

Une retraite irlandaise qui rime avec sociabilité et sérénité pour les français de l’étranger. Vous serez dépaysé tout en retrouvant un endroit familier. L’Irlande est une société multiculturelle. Un demi-million de ses habitants sont des ressortissants étrangers. Le pays entretient des liens culturels et économiques très étroits avec la France. 400 entreprises françaises sont implantées sur le sol irlandais et on y trouve de très nombeux commerces français. 

Vous ne serez pas le seul Français en Irlande puisqu’un important réseau français s’y est constitué années après années. C’est aujourd’hui une communauté française importante de près de 12 000 personnes. De nombreux événements ayant trait à la francophonie sont organisés dans le pays, l’occasion de se retrouver, le temps d’une journée ou d’une soirée, entre compatriotes.

Vous n’aurez aucun mal à vous sociabiliser. Les Irlandais sont réputés pour leur grande convivialité. La proximité entre nos deux pays fait qu’ils partageront sans difficulté vos passe-temps préférés. Outre les pubs traditionnels qui accueillent des concerts de musique traditionnelle irlandaise, chaque ville dispose de lieux de rencontre. Places et rues commerçantes pleines de vie, parcs et jardins mais aussi plages; les attractions populaires ne manquent pas. 

Cliffs of Moher - Irlande
Cliffs of Moher - Irlande

Où habiter en Irlande pour sa retraite ?

Comme nous l’avons dit, en Irlande, le coût de la vie est très différent selon les villes. Il sera moins cher de se loger à la campagne ou en banlieue qu’en centre-ville où les loyers sont élévés. A l’achat, le prix du mètre carré en Irlande est cependant généralement moins élevé qu’en France. 

Plus abordables et reposantes, les villes moyennes n’en restent pas moins vibrantes. Ville colorée et cosmopolite, Cork est le joyau du sud-ouest. Kilkenny est une ville médiévale réputée pour ses habitants chaleureux et son patrimoine culturel. Châteaux, manoirs et musées vous permettront d’apprécier la culture gaélique. Kinsale, ville portuaire, vit au rythme de la mer.  Située sur la côte ouest, Galway est une ville authentique et animée, porte d’entrée du Connemara. Il y a tant d’autres cités de caractère à découvrir.

Vous aspirez au calme et à la détente ? L’Irlande rurale sera l’endroit idéal pour vous reposer et cultiver votre jardin. Envie d’entretenir votre forme ? A vous les grands espaces ! Pays des lacs et des landes, l’arrière-pays irlandais est le cadre parfait pour vos balades à pied.

Comment prendre soin de sa santé en Irlande ? 

On vit plus heureux mais aussi plus vieux en Irlande. L’espérance de vie y est de 82 ans, soit deux ans de plus que la moyenne des pays de l’OCDE. Une espérance de vie plus longue qui s’explique en partie par un meilleur niveau de vie et un environnement davantage préservé. 

Avec votre carte européenne d’assurance maladie, vous bénéficiez de la protection sociale à l’international. Si vous décidez de vous installer définitivement en Irlande, il vous faudra transférer vos droits à l’assurance maladie. Pour s’affilier à une caisse locale, vous devrez fournir le formulaire S1. Ce précieux document vous permet en tant qu’assuré de vous inscrire auprès de l’assurance maladie de votre nouveau pays. Si vous êtes titulaire d’une retraite, cette attestation, délivrée par votre caisse et à remettre dans les meilleurs délais à l’institution de votre nouveau pays de résidence. Vous pouvez consulter l’annuaire des autorités irlandaises compétentes en matière de santé. 

Le système de santé public, qui est le service public le plus important en Irlande garantit à tous une couverture hospitalière. Une fois installé, pensez à faire la demande de la Medical Card délivrée par le HSE, le service de santé irlandais. Vous pourrez alors bénéficier de certains soins de santé gratuitement si vous avez plus de 70 ans ou si vos revenus ne dépassent pas le seuil maximal fixé. Le cas échéant, vous pouvez toujours prétendre à la GP Visit card, vous permettant de consulter gratuitement un médecin généraliste. Plus d’informations sur les conditions d’obtention des cartes médicales ici.

L’offre de soin est variée sur le territoire irlandais. Les cliniques privées sont, comme partout, souvent moins débordées que l’hôpital public et offrent des soins de meilleure qualité. Souscrire à une assurance privée, comme 48% des Irlandais, ou adhérer à la CFE, la complémentaire santé des expatriés, peut être une bonne idée pour une meilleure prise en charge de vos frais de santé. 

Sur le même sujet
51896086_10218773827797198_27856371902840832_n

Julie Castagnet

Formatrice réformée et déformée; amatrice de bons mots et de bons mets, passionnée de rugby et de live musique (surtout si c'est dans un pub irlandais).
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Dublin !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Gael Parent

Rédacteur en chef de l'éditon Dublin.

À lire sur votre édition locale