Dimanche 24 janvier 2021

RETRAITE - Les Irlandais prendront leur retraite à 68 ans

Par Lepetitjournal Dublin | Publié le 04/10/2010 à 00:02 | Mis à jour le 14/11/2012 à 09:28

Repousser l'âge du départ à la retraite semble aujourd'hui la solution choisie par de nombreux pays pour assurer le financement de nos vieux jours. Le gouvernement irlandais a annoncé lui aussi son intention de modifier peu à peu le système des retraites. Aujourd'hui, il faut avoir 65 ans pour faire valoir ses droits en Irlande, mais dès 2014, l'âge du départ sera fixé à 66 ans, en attendant d'être allongé à 68 ans en 2028

(photo-libre)

Parmi les mesures annoncées par le gouvernement dans le National Pension Framework en mars dernier, figure celle de repousser petit à petit, en trois étapes, l'âge de départ de la retraite. Il est aujourd'hui fixé à 65 ans, et devrait être allongé à 66 ans à partir 2014, puis 67 ans en 2021 et 68 ans en 2028. Face à une espérance de vie toujours plus longue, 76 ans pour les hommes et 81 ans pour les femmes, le Premier ministre Brian Cowen a fait valoir qu'il était logique d'allonger aussi le durée du travail.
Il s'agit là de l'âge minimum requis pour que toute personne ayant suffisamment cotisé puisse valider ses droits. Et sur ce point, le système prévoit aussi quelques changements. Les salariés devraient cotiser à hauteur de 4% de leur revenu, tandis que les employeurs et l'Etat verseraient chacun 2%.
Pour la fonction publique, des changements importants devraient se produire dès cette année. Les fonctionnaires recevront une pension de retraite calculée sur la base de leurs revenus moyens perçus durant leur carrière plutôt que sur leur dernier salaire. Les travailleurs de plus de 22 ans seront quant à eux automatiquement inscrits dans un régime de retraite complémentaire. Un grand nombre d'entreprises ne proposent en effet aucun système de retraite à leurs salariés. 

Deux salariés pour financer une retraite

Le gouvernement veut prévenir au maximum les risques d'un déséquilibre financier. Le Premier ministre a rappelé qu'il fallait actuellement six salariés pour financer la retraite d'une seule personne. Si rien n'est fait, il n'y en aura plus que deux en 2060. Les dépenses pour les retraites devraient passer de 5,5% du produit intérieur brut en 2008 à presque 15% en 2050. « L'Etat continuera à payer sa part, a déclaré Brian Cowen, Mais les salariés et leurs employeurs doivent aussi y contribuer. Le régime d'inscription automatique proposé et entrepris dans la nouvelle structure met en place un mécanisme qui maximise la couverture de retraite, en particulier pour les petits revenus, impliquant une contribution de l'individu, de l'Etat et de l'employeur ».
Le ministre des Finances, Brian Lenihan, a expliqué que la mise en place d'un nouveau régime de retraite pour la fonction publique permettait d'accorder la durée des retraites de fonctionnaires avec les normes du secteur privé et de réaliser un rapprochement entre les niveaux de contribution et les bénéfices perçus.
Si les réformes sont très nombreuses, elles ne seront appliquées que progressivement. 

Marie Villacèque (lepetitjournal.com/dublin) Lundi 4 octobre 2010

logofbdublin

Lepetitjournal Dublin

LePetitJournal.com/Dublin, c'est le média de référence on-line pour les Français et francophones d'Irlande et de tous les amoureux de l’ile d'émeraude
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet