Vendredi 4 décembre 2020

Maddakar : aider les enfants du Sénégal et de Madagascar

Par Damien Bouhours | Publié le 28/08/2020 à 10:54 | Mis à jour le 28/08/2020 à 10:55
maddakar

Gabrielle et Aurélien ont créé l'association Maddakar afin de promouvoir la lecture, l’écriture et l’enseignement auprès des enfants et des adultes dans le monde et notamment en Afrique. Ces deux Nantais ont pour but d'intervenir en 2021 au Sénégal et à Madagascar avec un projet de bibliobus. 

 

Quelles sont les missions de votre association Maddakar ? 

Maddakar est une association qui a pour objet de promouvoir la lecture, l'écriture et l'enseignement auprès des enfants et des adultes dans le monde. Elle intervient en 2021 en soutien aux associations locales au Sénégal et à Madagascar. 



Pouvez-vous nous parler de votre projet au Sénégal ? 

Nous serons situés à Dakar dans la capitale sénégalaise et travaillerons au sein de l'association Village Pilote. Maddakar aura trois grandes missions:
la promotion du livre intitulé "Un village pour le monde" et le développement de la boutique solidaire (nouer des partenariats, faire connaître et vendre les produits réalisés par les enfants, ...). La troisième mission sera d'étendre le réseau presse et de faire gagner en visibilité l'association Village Pilote au Sénégal, en France et en Europe. 
 

maddakar

Vous avez également un projet de bibliobus à Madagascar ? 

Le projet du Bibliobus à Madagascar sera réalisé conjointement avec l'association SPV Felana basée dans la ville d'Antsirabé. La population malgache a peu de lieux où se rencontrer, les écoles sont rares et les infrastructures manquantes ou non adaptées. Le bibliobus permettra de faciliter l'accès à l'enseignement et à la culture en allant directement à la rencontre des populations. En plus d'un espace bibliothèque, des cours d'informatique, de dessin ou de peinture et des rencontres avec des auteurs seront planifiés. Le projet permettra aussi l'embauche d'un chauffeur et d'animateurs en plus des bénévoles participant au projet. 

 

maddakar

En quoi l'accès à la lecture est-elle essentielle à la jeunesse africaine ? 

L'un des plus importants défis actuels et futurs pour Madagascar est bien l'accroissement des infrastructures liées à l'éducation et à la culture. Les écoles ne sont pas assez nombreuses et l'accès des populations à des lieux de culture et d'éducation est inégal. Nous irons à la rencontre des populations avec le bibliobus, des enfants non scolarisés et des moins jeunes qui ne peuvent pas se déplacer. En ce qui concerne les livres proposés, nous mettons en place des partenariats avec des éditeurs et des libraires malgaches. Ainsi, le bibliobus proposera des ouvrages en malgache, en français et des titres dans les deux langues. Une sélection de livres, illustrés ou non, cohérente avec les attentes et les besoins des populations locales.

Comment nos lecteurs peuvent-ils vous aider dans votre projet ? 

Nous avons lancé une campagne de financement participatif sur le site Hello Asso. Les particuliers et les entreprises peuvent soutenir et participer au développement du projet du bibliobus en faisant un don (don défiscalisé). Et le bouche à oreille est très important pour gagner en notoriété, nous invitons les personnes sensibilisées à en parler autour d'eux. 

Nous vous recommandons

Damien Bouhours

Damien Bouhours

Diplômé de sociologie à l'Université de Nantes et Tromsø (Norvège), il a vécu plus d'une décennie en Asie du Sud-Est (Laos et Thaïlande). Il a rejoint lepetitjournal.com en 2008 dont il est directeur éditorial et partenariats.
0 Commentaire (s)Réagir