Jeudi 3 décembre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Covid-19 : Amazon promet de dépenser ses bénéfices en pleine pandémie

Par Article Partenaire | Publié le 30/10/2020 à 15:41 | Mis à jour le 30/10/2020 à 15:41
ecommerce-2140604_1920

Amazon enregistre un bénéfice trimestriel record de 5,2 milliards de dollars grâce à l'explosion des ventes du commerce électronique et à la hausse des actions depuis quelques jours.

Le directeur général Jeff Bezos a promis de dépenser tous les bénéfices supplémentaires que sa société a réalisés grâce à l'énorme augmentation des ventes liées à la pandémie de COVID-19, mais les ventes ont augmenté si rapidement qu'il a fini par enregistrer des bénéfices records.

Amazon a annoncé le jeudi 30 juillet 2020 un bénéfice de 5,2 milliards de dollars au deuxième trimestre, soit 10,30 dollars par action, ce qui représente presque le double des 5,22 dollars par action enregistrés il y a un an, et un nouveau record trimestriel dans un contexte d'augmentation considérable des recettes. Amazon a fait état de ventes de 88,9 milliards de dollars, soit une hausse de 40 % par rapport aux 63,4 milliards de dollars de l'année précédente et bien avant les prévisions de 75 milliards de dollars à 81 milliards de dollars d'Amazon. Les analystes avaient prédit en moyenne un bénéfice de 1,48 $ par action sur des ventes de 81,45 milliards de dollars.

Il y a trois mois, M. Bezos a déclaré qu'il s'attendait à dépenser des milliards de dollars en bénéfices d'exploitation qui affluent alors que les Américains abrités sur place en raison du coronavirus achètent plus de biens en ligne et que les entreprises dépensent plus pour le cloud computing afin de soutenir les travailleurs coincés chez eux. « Si vous êtes actionnaire d'Amazon, vous devriez prendre un siège, parce que nous ne pensons pas petit », avait déclaré M. Bezos en mai.

Les actionnaires n'ont cependant pas fui. Au contraire, les actions d'Amazon ont continué à atteindre des niveaux records, gagnant plus de 24 % au cours des trois derniers mois et poussant la capitalisation boursière de la société à plus de 1 500 milliards de dollars. Les actions ont augmenté de plus de 4 % en dehors des heures de bourse, immédiatement après la publication des résultats. Voilà de quoi pousser de potentiels investisseurs et des sites tels qu’actufinance à se lancer dans l’achat d’actions.

Des investisseurs toujours fidèles

Les gains réalisés dans le cœur de métier d'Amazon montrent pourquoi les investisseurs restent fidèles à Amazon, et que d'autres les rejoignent. La société a déclaré que son activité de commerce électronique a augmenté de 47,8 % par rapport à l'année dernière au cours du deuxième trimestre, passant de 31,05 milliards de dollars à 45,9 milliards de dollars de recettes, alors que les analystes s'attendaient à 39,89 milliards de dollars. En Amérique du Nord, les ventes nettes en ligne et dans les magasins Amazon tels que ses chaînes Whole Foods Markets sont passées de 38,65 milliards de dollars l'année dernière à 55,44 milliards de dollars, tandis que les ventes à l'étranger sont passées de 16,37 milliards de dollars à 22,67 milliards de dollars.

Amazon Web Services, la branche "cloud computing" de la société, a vu ses revenus passer de 8,38 milliards de dollars à 10,8 milliards de dollars, alors que les analystes s'attendaient en moyenne à 11 milliards de dollars. Comme d'habitude, AWS a été le principal moteur de profit pour Amazon, avec un bénéfice d'exploitation de 3,36 milliards de dollars, alors qu'Amazon a déclaré un revenu d'exploitation global de 5,84 milliards de dollars.

Même avant la pandémie, Amazon dépensait déjà pour augmenter ses opérations logistiques afin d'accélérer les expéditions pour les clients de son service d'abonnement Prime, et la COVID-19 a poussé cette tendance à l'hyperpropulsion. Amazon a désormais dépassé le million d'employés, a révélé Bezos lors d'un témoignage prévu pour une audition antitrust.

Article Partenaire

Les “articles partenaires” ne sont pas des articles de la rédaction de lepetitjournal.com. Ils sont fournis par ou écrits sur commande d’un annonceur qui en détermine le contenu.
0 Commentaire (s)Réagir

Ma Vie d'Expat

Londres Appercu
TRANSPORT

Le parcours du combattant pour passer Noël en famille en France

Alors que la fin du confinement a été annoncée in extremis le 15 décembre dans l'Hexagone, la réalité économique à laquelle doivent se confronter désormais les voyageurs pose de gros problèmes.

Le Mag

Lima Appercu
THÉÂTRE

Gilbert Rouvière, un metteur en scène français pour « Avant/Après »

L’œuvre de l’Allemand Schimmelpfennig est la première pièce de théâtre montée au Pérou depuis le début de la pandémie. Une production de l’ENSAD présentée gratuitement en ligne du 3 au 20 décembre.