TEST: 3691

Ile de Møn, une douceur pleine de surprises à proximité de Copenhague

Par Thuy Van Le Nguyen | Publié le 12/12/2021 à 19:00 | Mis à jour le 12/12/2021 à 19:02
Photo : ©Thuy Van Le Nguyen
Paysage de l'ile de Møn au Sud du Danemark

Située à environ 1h30 de voiture de Copenhague, l’île de Møn est célèbre pour ses falaises de craie blanche et ses églises peintes. Elle abrite également les trésors de l’âge du Bronze, une biodiversité bien conservée et est une destination idéale pour un week-end et des vacances à vélo.

 

De Copenhague à Møn

Pour y aller, le plus simple est quand même de prendre sa voiture (en n’oubliant pas ses vélos pour se déplacer sur place). L’autre alternative que nous avons testée est de prendre le train de la gare centrale jusqu’à Vordinborg, puis un bus de Vordinborg a Stege, le point d’arrivée. Les vélos sont autorisés dans les trains et bus ; il y a aussi de nombreux magasins de location de vélo sur l’île. A côté de la gare routière de Stege se trouve l’office de tourisme où nous avons demandé des recommandations de parcours de visite à vélo avec les cartes.

 

Nous avons passé 2 jours complets sur l’île et avons choisi de visiter le Sud et l’Est de l’île.

 

Le Sud de Møn – un endroit fourni en sites historiques

 

Tumulus Danemark Ile de Møn
©Thuy Van Le Nguyen

 

Nous commençons par le Sud de l’île pour découvrir les trésors du passé. L’île de Møn est aussi connue pour abriter plus d’une centaine des tombes mégalithiques, datant de 4000 à 1800 avant JC. On les croise un peu partout au bord de la route, au milieu des champs ou un peu caché derrière les arbres. Notre projet de nous arrêter à chaque tumulus que nous croisons s’avère trop ambitieux ! On peut citer les sites les plus connus comme Gronsalen, un des plus longs tumuli du Danemark ou Klekkendehoj avec un double couloir menant à une chambre funéraires.

 

Tumulus Ile de Møn Danemark
©Thuy Van Le Nguyen

 

Pas très loin de Gronsalen se trouve l’église de Fanefjord avec de sublimes fresques qui représentent de nombreuses scènes religieuses.

 

Plafond peint d'une église sur l'île de Møn
Plafond peint de l'église de Fanefjord ©Thuy Van Le Nguyen

 

« Dark Sky » - ciel étoilé sur Møn

Pour les amoureux du ciel étoilé, il ne faut pas rater l’expérience « Dark Sky » sur l’île de Møn. L’île de Møn est un des rares lieux au Danemark où l'on peut oublier la vie citadine et sa pollution lumineuse et observer clairement la Voie Lactée avec ses étoiles et peut-être aussi la galaxie Andromeda. La carte des observatoires est disponible à l’office de tourisme.

 

L’incontournable Møns Klint

On arrive finalement aux célèbres falaises de craie blanche Møns Klint, situées à l’Est de l’île. Très prisée en été et pendant les vacances scolaires par les touristes étrangers et les familles danoises, il vaut mieux arriver tôt le matin pour profiter tranquillement du paysage. Pour éviter davantage la foule, il est possible de se garer plus au Sud de la falaise et de descendre au bord de l’eau et de remonter vers le Nord à pieds. Tout au long de la balade, quelques escaliers en bois sont disponibles pour remonter au parking principal d'où l' on peut faire également une petite balade avec vue du haut de la falaise.

La promenade au bord de l’eau et du haut de la falaise est très agréable. Avec un peu de chance, on peut trouver quelques fossiles et demander au Geocenter qui expose de rares et sublimes fossiles de les identifier.

 

Falaise de craie ile de Møn
Møns Klint ©Thuy Van Le Nguyen

 

Nous terminons notre séjour sur Møn en prenant le bus qui nous a déposés à Stege, puis Vordinborg. Nous n’avons pas pu visiter l’Ouest de l’île qui abrite une réserve d’oiseaux, de belles plages et des villages authentiques. Ce sera pour une prochaine sortie ! 

 

 

Sur le même sujet
Thuy Van Le Nguyen Le Petit Journal Copenhague

Thuy Van Le Nguyen

D’origine vietnamienne, j’ai vécu au Vietnam et en France avant de déménager à Copenhague en 2021. Avec Lepetitjournal.com Copenhague, j’ai envie de partager mon expérience et mes découvertes danoises.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Copenhague !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Joelle Borgida

Rédactrice en chef de l'édition Copenhague.

À lire sur votre édition locale