Chiang Mai, une ville thaïlandaise qui ne manque pas de fromagers ! premium

Par Catherine Vanesse | Publié le 11/04/2022 à 00:00 | Mis à jour le 21/04/2022 à 03:02
Photo : Pierre QUEFFELEC - Jartisann produit chaque semaine environ 60 kilos de fromages qui se déclinent en une douzaine de variétés
Plateau-fromages-Jartisann_0

À Chiang Mai, les amateurs de fromages peuvent se réjouir face à la diversité et l’offre disponible, que ce soit grâce à des artisans fromagers ou à des revendeurs. 

Il est loin le temps où il était difficile de trouver du fromage en Thaïlande. Dans les années 1970, le Kasem Store était le seul magasin de Chiang Mai où l'on pouvait trouver quelques fromages. Aujourd’hui, outre les rayons de supermarchés qui proposent les classiques de fabrication industrielle et quelques fromages frais importés (Camembert, Gouda, chèvre, parmesan, mozzarella, etc.), on trouve à Chiang Mai des boutiques spécialisées en fromages et charcuteries qui proposent une belle sélection. Et surtout, il y a de plus en plus d'artisans qui produisent du fromage localement !

Lepetitjournal.com fait un tour d’horizon des artisans et bonnes adresses de la Rose du Nord. 

Dofann, du Fromage français made in Thailand

Originaire d’Alsace, Brice Renaud s'est lancé dans la production de fromages à Chiang Mai en 2015 en reprenant la fromagerie Dofann. 

En six ans, l’Alsacien n’a cessé d’élargir sa gamme de fromages et propose désormais une douzaine de fromages, allant de fromages frais aux bûchettes de chèvres en passant par le bleu, la tomme ou le camembert. Aujourd’hui, Dofann transforme chaque semaine entre 150 et 200 litres de lait de chèvre et pas loin de 100 litres de lait de vache. Les fromages Dofann sont disponibles à la vente dans les supermarchés Rimping, ainsi que dans les restaurants et hôtels de la région. 

Lire : Rendre appréciable le fromage “Made in Thailand”, le pari réussi de Brice Renaud

Jartisann, des fromages 100% thaïlandais

Jarutat "Sae" Snidwongse Na Ayuthaya a expérimenté la fabrication du fromage il y a 15 ans alors qu’il travaillait pour la fondation Royal Project. Au début de l’année 2021, il s’est remis à réaliser des fromages dans ce qui était à la base un simple coffee shop près de sa villa à Hang Dong dans les environs de Chiang Mai. 

jartisann
Produits à Chiang Mai sous le nom “Jartisann”, les fromages de Jarutat "Sae" Snidwongse Na Ayuthaya connaissent un franc succès auprès des particuliers. Photo Catherine Vanesse

Chaque semaine, Jartisann produit environ 60 kilos de fromages qui se déclinent en une douzaine de variétés telle que Saltara Thera, Royal Bleu, Forest Tail, Ricotta Alla Frutta, Ricotta Affumicata, Palazzo di Palma ou encore une version de camembert surnommé La Loubère, du nom du premier diplomate français envoyé au Siam par Louis XIV en 1687. 

Très vite, le succès est au rendez-vous pour Khun Sae qui vend ses fromages autant aux particuliers dans sa boutique, mais également auprès des chefs de cuisine, restaurants et hôtels en Thaïlande.

Lire : Jartisann, quand les Thaïlandais s’approprient l’art de faire du fromage

Dacheeso, du fromage de Chiang Mai depuis 1989

Dacheeso est la première et plus ancienne fromagerie de Chiang Mai. Lors de sa création en 1989, Kulab Kab Kham a commencé à confectionner des fromages aux saveurs assez accessibles pour un public thaïlandais peu habitué aux goûts fort tels que de la mozzarella, du cheddar et de la ricotta. Aujourd’hui, la gamme s’est élargie avec du parmesan, de la mozzarella et du cheddar fumé, du beurre, du yoghourt ou encore de la crème fraîche. 

Les produits Dacheeso sont disponibles dans les supermarchés Rimping, dans les magasins de la fondation Royal Project à Chiang Mai.

Le faux-mage, une version végétale de fromage

À Chiang Mai, les végétariens ne sont pas en reste puisqu’un artisan suisse, Nicolas Frauenfelder a lancé en 2020 sa marque de fromage végétalien : Swees Cheese. 
Avec une apparence, une texture et un goût se rapprochant du fromage, faux-mage, vromage ou vegancheese se différencient par leur absence de lait. 

fromage végétal dans les supermarchés
Le fromage végétal se fait une place dans les rayons des supermarchés. Photo Swees Cheese

Avec une pâte ni trop dure ni trop molle, les fromages Swees Cheese peuvent être servis en tranche, râpés pour agrémenter une pizza ou coupés en cube pour l’apéritif et pourraient presque leurrer les amateurs de fromages à base de lait. Aujourd’hui, Swees Cheese produit près de 400 kilos de fromages par mois qui se déclinent en quatre variétés : Swiss Style, Cheddar, une Mozzarella classique et une Mozzarella fumée. 

Les produits Swees Cheese sont disponibles dans les supermarchés Rimping, mais également dans plusieurs restaurants végétariens à Chiang Mai et à Bangkok. 

Lire : A Chiang Mai, un Suisse fabrique du faux-mage, un version végétale de fromage

La Terrasse

Ouvert depuis 2009, La Terrasse est un restaurant offrant un cadre unique dans la plus grande tradition des brasseries parisiennes à quelques pas de la porte Thapae à Chiang Mai. Adepte du “fait maison” et s’appuyant sur des produits de qualité, le Chef et propriétaire Jean-Jacques Thiné propose des recettes du terroir inspirées des grands classiques de la cuisine française.

En 2020, le restaurant s’est agrandi avec un espace magasin où les clients peuvent acheter du fromage ou de la charcuterie à la découpe, principalement des produits importés de France. 

Happy Frog

Après avoir ouvert une première boutique au coeur de la vieille ville de Chiang Mai en 2019, Happy Frog est également présent depuis janvier 2022 à One Nimman afin de proposer aux amateurs de fromages et de charcuterie, mais également des huîtres, du saumon ou du caviar. Il est autant possible de manger sur place un plateau de fromages que d’acheter un sandwich à emporter et bien sûr de choisir une bouteille de vin pour accompagner le tout! 

catherine_vanesse-LPJ-Bangkok

Catherine Vanesse

Installée en Thaïlande depuis 2013 après avoir travaillé pendant 8 ans pour RTL Belgique, Catherine a collaboré avec des médias francophones locaux avant de devenir co-rédactrice en chef pour Lepetitjournal.com Bangkok (et correspondante RTL Belgium)
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale