Mardi 26 octobre 2021
TEST: 3629

Rapatriés d’urgence d’Inde mais pas leurs chiens, le SOS d'une famille

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 18/05/2021 à 17:52 | Mis à jour le 19/05/2021 à 11:43
Photo : Piper et Mowgli, bouledogues français bloqués en Inde
Piper et Mowgli, bouledogues français bloqués en Inde

Mathilde et sa famille sont expatriés en Inde depuis 4 ans. Leur contrat se termine dans quelques semaines mais la crise sanitaire les oblige à être rapatriés d’urgence en France…sans leurs chiens, que personne ne souhaite transporter dans de bonnes conditions.

 

Piper et Mowgli, bouledogues Français bloqués en Inde

L’appel est …sans appel, et se propage sur tous les réseaux des français et francophones d’Inde : « AIDEZ-NOUS ! Notre crime : avoir des bouledogue Français. Dans le contexte de détresse absolue en Inde, nous ne pouvons être rapatriés avec les autres français à cause de 2 petits chiens (…) Toutes les compagnies aériennes ont changé leur politique concernant le transport pour les animaux à nez écrasés. Comment concevoir d’abandonner ces êtres si chers à leurs cœurs et leur famille : « Il y a urgence vitale pour nous, les hôpitaux sont saturés, notre visa arrive à expiration, et nous ne pouvons pas les abandonner. »

 

bouledogues français bloques inde
Piper et Mowgli à Chennai, en Inde

 

Les Institutions semblent impuissantes…

Après avoir contacté 5 agences de relocation d'animaux, supplié les compagnies aériennes, envoyé des mails au Consulat Français de Pondichéry et de Chennai, aux Députés des Français à l'Etranger, à l'ambassade ou encore le ministère de l'agriculture; aucune solution ne leur est proposée. Et pourtant l’entreprise du père de famille, Fabien, leur demande de rentrer au plus vite en France…« Après quelques jours, la sentence tombe : Aucune compagnie ne prend cette race de chien. Autre mauvaise nouvelle, les résultats de la prise de sang prennent 25 jours. (…). Une dérogation existe sur Air France pour les chiens exportés avant 2019, date de changements des règles, et de l’interdiction de transport des bouledogues . Nous appelons Air France pour cette fameuse dérogation, mais, visiblement nos interlocuteurs ne connaissent pas et restent sur un refus net. La consule va nous nous aider à  contacter la Direction d’Air France en Inde du sud. La Député, Anne Genetet est plus directe :  pas de dérogations possibles et les compagnies aériennes sont privées. (Même air France dont la France est l’actionnaire majoritaire ? ) . Circulez, il n’y a rien à faire. »

La communauté française de Chennai est solidaire, et la famille de Mathilde obtient des contacts chez Air France, qui lui confirment qu’il existe bien des dérogations en temps de covid. Espoir ! La proposition est un voyage cargo de plusieurs jours, en passant par Mumbai, avec signature de décharge de responsabilité si les chiens ne survivent pas. Mais, selon Mathilde et son mari, les chiens n'arriveront pas à surmonter un voyage si long et contraignant..… Air France reste ferme : c’est ça ou rien. D'autres propositions ont-elles été faites (via Air India par exemple ou par voie maritime) ? Sont-elles en cours d'élaboration ? Nous l'espérons pour Piper et Mowgli, et l'histoire nous le dira...

 

 

Partagez cet appel

En attendant, Mathilde et Fabien demandent, à travers tous les moyens de communication possibles, de pouvoir voyager avec leurs animaux en cabine jusqu'à Paris, la soute leur étant interdite. A situation exceptionnelle, mesure exceptionnelle ? La demande est justifiée, selon eux,  pour éviter à ces deux chiens un transport par fret durant le mois le plus chaud d’Inde, sans eux, et surtout en pleine période de covid… Sans compter qu’un excès de stress pourrait leur valoir un arrêt respiratoire.

 

Piper et Mowgli, bloqués en Inde
Piper et Mowgli, bloqués en Inde en plein covid. 

 

Mathilde et sa famille ne veulent rien lâcher et le temps presse : « Il ne nous reste que les cris de désespoir, pour une situation si bête, sur les réseaux sociaux, comme des bouteilles à la mer qui atteindront peut-être leur cible… La direction des compagnies aériennes ? Le gouvernement Français ? Les associations protectrices des animaux ? D’autres propriétaires d’animaux à nez retroussé dans la détresse ? Car la France protège ses ressortissants et qu’en France, nos animaux ont des droits. »  

Nous avons décidé de parler de cette situation sur lepetitjournal.com de Chennai pour mettre aussi en lumière des difficultés actuelles rencontrées par des Français dans le monde et particulièrement en Inde. Si vous considérez pouvoir aider Mathilde et sa famille, n’hésitez pas à contacter la rédaction lepetitjournal.com : chennai@lepetitjournal.com

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir

Que faire à Chennai ?

DÉCOUVERTE

A la découverte du fleuve KAVERI dans le sud de l’Inde

Fleuve sacré, la Kaveri est un enjeu économique majeur pour l’Inde du sud, le partage de ses eaux est une source de conflit depuis des décennies principalement entre le Karnataka et le Tamil Nadu.