Dimanche 19 septembre 2021

L’après confinement : les règles sont-elles respectées à Chennai ?

Par lepetitjournal.com de Chennai | Publié le 12/07/2021 à 01:00 | Mis à jour le 12/07/2021 à 01:00
Photo : Drone à Triplicane, Chennai
drone à Triplicane, Chennai

Jusqu’au 12 juillet, les restrictions vont s’arrêter les unes après les autres dans le Tamil Nadu et à Chennai. Aujourd’hui, la plupart des lieux fonctionnent normalement à l’exception des bars, cinémas et établissements d’enseignement. La vie reprend-t-elle ? Comment les règles sont-elles respectées ?

 

Des drones surveillent les comportements sur la plage

Les plages de Chennai ont réouvert de 5 à 9h le matin. "Les promeneurs sont censés utiliser la voie de service uniquement et ne doivent pas s'aventurer sur le sable. Les plages sont fermées au public en dehors de ces heures", a déclaré P. Pakalavan, commissaire de police adjoint de Triplicane.

Et pour s’en assurer sans déployer d’agents partout, la police de Mylapore, Triplicane et Adyar explique utiliser des drones pour surveiller la foule afin de s'assurer qu'elle a un comportement approprié au COVID-19 sur la plage. Si la distance physique ou le port du masque ne sont pas respectés, le drone émet un son pour avertir les personnes concernées. De plus, la police fournit des masques à ceux qui en sont dépourvus. "Nous ne pouvons que les mettre en garde. Puisque le confinement est assoupli, c'est à la population d'être disciplinée et de suivre toutes les normes de sécurité", a ajouté un officier de police.

Au-delà de la surveillance post Covid, la police déploie depuis quelques temps une « unité de drones » composée de 14 appareils répartis à Chennai, pour les aider à sécuriser les zones boisées, les embouteillages en temps réel ou encore assurer une surveillance nocturne.

 

drone de surveillance en Inde

 

Les espaces verts et les marchés alimentaires sont ouverts mais contrôlés

La Police veille à ce que les comportements appropriés au COVID soient respectés dans ces espaces verts. A titre d’exemple, au May Day Park, au cœur de Chennai, une jeune femme gendarme en civil fait office de gardienne, ne laissant entrer que les visiteurs portant un masque. Selon la presse indienne, chaque parc compterait environ 4 policiers pour contrôler les entrées et les comportements des promeneurs.  Ouverts depuis le 14 juin, entre 6h et 9h, les parcs de Chennai sont ouverts mais encore limités : les visiteurs ne sont d’ailleurs pas autorisés à marcher en groupe et les enfants ne sont pas encore autorisés à utiliser les équipements de jeux…

La Greater Chennai Corporation et la police municipale vont accentuer la surveillance dans des endroits comme Koyambedu, grand marché alimentaire de Chennai. Des camps sont mis en place dans les points d’entrée afin de scanner les visiteurs et commerçants, vérifier qu’ils se lavent les mains et portent un masque. L’ensemble des commerçants sont invités à avoir du désinfectant avec eux et vérifier que leurs employés respectent les mesures de sécurité.

 

Les restaurants et centres commerciaux sont bondés

A Chennai, comme dans le Tamil Nadu, les restaurants ont rouvert leurs portes après une interruption de près de 70 jours. De nombreux centres commerciaux névralgiques, tels que Pondy Bazaar, étaient bondés de clients la semaine dernière (ndlr, les centres commerciaux sont autorisés à ouvrir de 9h à 20h) ; Au point que certains établissements ont « violé » les restrictions covid qui imposent, entre autres, une capacité de 50%. Les désinfectants, ou le registre d’enregistrements des clients à l’entrée sont restés inactifs à certains endroits et, selon des clients et des serveurs sur place, le port du masque a été moyennement respecté.

Côté circulation, c’était vitesse escargot aux principaux carrefours et sur les grandes artères. Le rythme des infractions a repris de plus belle, le trafic est redevenu intense et les agents de sécurité sont à nouveau débordés ! A suivre… 

 

trafic en Inde

 

Sources : Times of India & The Hindu & The Indian Express

 

 

logo

lepetitjournal.com de Chennai

Lancé en août 2019, ce quotidien en ligne s’adresse à l’ensemble des Français et Francophones à Chennai, en expatriation, en voyage ou ayant l'intention de venir.
0 Commentaire (s) Réagir

Expat Mag

Cambodge Appercu
CULTURE

Quelle est la posture de Bouddha qui vous correspond ?

Dans les pagodes cambodgiennes, les statues du Bouddha prennent différentes postures. Ces gestes symboliques sont associés aux principaux épisodes de sa vie et aux jours de la semaine.