Mercredi 22 août 2018
Cambodge
Cambodge
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Palmiers du Cambodge

Par Lepetitjournal Cambodge | Publié le 21/11/2017 à 19:00 | Mis à jour le 21/11/2017 à 19:00
Photo : Borassus Flabellifer
borassus-flabellifer

Pascal Medeville s'est intéressé à la flore du Cambodge et plus particulièrement à ses palmiers dans un article de son blog Khmerologie. Il y présente trente de ces arbres paradisiaques, sur trente-sept espèces recensées au Cambodge par le site Palmpedia.

Les palmiers, classés par les botanistes dans la famille des arécacées Arecaceae ou palmacées Palmae (les deux noms sont synonymes), sont des plantes monocotylédones se reconnaissant facilement par leur tige non ramifiée, appelée stipe, surmontée d’un houppier de feuilles pennées ou palmées. Les palmiers symbolisent les déserts chauds, les côtes et les paysages tropicaux (voir ici l’article que Wikipedia consacre en français à la famille des arécacées). Notons que les rotins appartiennent aussi à la famille des Arecaceae.

Plusieurs représentants de cette famille se trouvent au Cambodge. Je propose ici de présenter rapidement les principales espèces, dans l’ordre alphabétique de leurs noms binomiaux. Dans ce billet, trente espèces sont citées. Le site Palmpedia cite quelques 37 espèces présentes au Cambodge, la liste donnée ici n’est donc pas exhaustive. J’ai dressé ma liste en m’appuyant sur la Flore photographique du Cambodge et sur le Dictionnaire des plantes utilisées au Cambodge. Sauf mention contraire, toutes les illustrations données ici viennent du site Palmpedia.

Une remarque : malgré son apparence, l’arbre du voyageur (Ravenala madagascariensis), en khmer ចេកផ្លិត [chek phlet], ចេកកាល [chek kal] n’est pas un palmier ; il appartient à la famille des strélitziacées, comme le fameux « oiseau de paradis » (Strelitzia reginae), bien connu des fleuristes.

Lire la suite de l'article sur Khmerologie

0 CommentairesRéagir